toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Une France majoritairement à droite qui réélit la gauche ? C’est possible !


Une France majoritairement à droite qui réélit la gauche ? C’est possible !

Malgré leurs efforts pour donner du Parti socialiste une image crédible, les deux candidats en lice pour le second tour des primaires de la gauche ont bel et bien, arguments à la clé, enterré la gauche de compromis qui prévalait jusque-là.

En totale opposition dans les domaines économiques, sécuritaires, sociétaux, environnementaux et institutionnels, il est difficile d’imaginer que, dimanche soir, une fois les résultats connus, les deux candidats à la présidentielle puissent se retrouver pour faire cause commune. Et ce n’est pas l’engagement pris par les impétrants de soutenir le vainqueur qui changera la donne. Certains des battus du premier tour ayant ouvert la voie en refusant de se positionner. Par ailleurs, n’est-il pas maintenant de notoriété publique que des élus vallsistes s’apprêtent déjà, en cas de défaite de leur champion, à soutenir Emmanuel Macron? Facile, donc, d’imaginer un Manuel Valls soutenant du bout des lèvres Benoît Hamon, pour laisser une partie, grande ou petite, de ses soutiens, rejoindre le créateur d’En Marche !

Autre cas de figure envisageable ! celui qui verrait le probable vainqueur de cette primaire, Benoît Hamon, rejoindre Jean-Luc Mélenchon. Bien sûr, dans un premier temps, il ne serait pas question de désistement, juste d’un rapprochement. Mais après, face par exemple à une possible victoire de Marine Le Pen, qui verrait à redire à une fusion de la « France insoumise » du représentant du Front de gauche, avec le « futur désirable » du député trappiste ? Certainement personne, surtout pas à gauche.

De toute manière, il apparaît aujourd’hui clairement que les programmes des deux candidats les plus à gauche de l’actuel paysage politique français sont parfaitement conciliables. Il ne resterait à régler, alors, que les questions de personnes. Pas facile, il est vrai, mais pas insurmontable.

Loading...

Cette possible démarche est, d’ailleurs, encouragée par les sondages.

La fusion Mélenchon – Hamon porterait leur potentiel de voix de 20 à 23 %, soit à portée du score de Fillon, estimé à ce jour (avant l’affaire « Penelope ») entre 23 et 25 %. Pile dans la marge d’erreur. C’est donc à cette seule condition – la fusion – que les deux candidats de gauche peuvent espérer troubler le jeu en place et se retrouver au second tour de l’élection présidentielle. De quoi faire réfléchir, même les plus obtus !

 Face à ce qui se prépare en coulisses à gauche, que fait la droite ? Grâce à une presse qui a, depuis longtemps, fait son choix en misant sur Macron, la droite parlementaire est, comme à son habitude, en train de se diviser. Alors que les partis politiques porteurs de cette sensibilité ont été incapables de travailler à un grand rassemblement républicain et patriote, les uns en sont réduits à vouloir, contre vents et marées (c’est à dire contre les chiffres), la jouer en solo. Et les autres, toujours occupés à entretenir leurs divisions.

À ces petits jeux délétères pour la France, d’autres scénarios deviennent dès lors envisageables au soir du premier tour de la présidentielle. Loin du face-à-face Le Pen – Fillon, privilégié pendant longtemps, d’autres acteurs que l’on n’attendait pas peuvent nourrir de grandes ambitions.

C’est le cas d’Emmanuel Macron qui, avec une partie des voix de Manuel Valls, peut espérer jouer la seconde manche. Mais c’est aussi le cas de Mélenchon et Hamon qui peuvent, s’ils le souhaitent vraiment, venir jouer les trouble-fête. Et la France, pourtant majoritaire à droite, d’en reprendre pour cinq ans à gauche.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Une France majoritairement à droite qui réélit la gauche ? C’est possible !

    1. Claude

      Je ne pense pas que les français accepteront un « remake » de ces années qui ont , en partie, détruit notre pays !

      La France doit retrouver sa dignité, ses valeurs , ses traditions !

      Attention à ne pas se tromper pour ce vote ! il est vital !

    2. Salmon

      IL FAUT TOUT EXPLOSER POUR TOUT RECONSTRUIRE EN FRANCE

      AUCUN EN FRANCE NE PEUT FAIRE QUOI QUE CE SOIT AVEC LES NAZIS DE TOUT BORD !

      LES USA ONT TRUMP POUR LE MOMENT IL FAIT SON JOB IL CONNAIT LES DANGER , ET ILS LES AFFRONTENT
      C QU’UN DEBUT , MAIS PROMETEUR

    3. Salmon

      As a Jew and an Israeli I am banned from visiting very many Muslim countries. A visit may cost me my life or freedom. I’ve seen no protests

      TWEET MICHAEL LAURENS

    4. Salmon

      MOI EN 2005 J’ETAIS FATIGUéE J’AI VOULU FAIRE UN VOYAGE EN JORDANIE
      IL A ETE ANNULé AU DERNIER MOMENT

      QUE S’EST IL PASSéEN 2005?

    5. fanny luna

      je crois vraiment que les francais vont se faire tondre
      soit nous sommes cons possible mais ca fait bcp de cons
      soit on aime ca possible et la raclee va arriver
      soit ……
      j avoue je na sais plus que penser

    6. Ghysly44

      Horreur ce pays me fait peur et je ne comprends plus rien encore 5 ans de gauche le pays sera foutu mais nous aurons les musulmans en masse qui pourront un jour nous dicter leur loi …. je hais ces français qui votent pour ce parti de traitres !!!!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *