toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un palestinien membre officiel du fatah dénonce l’influence pro israélienne de Trump sur le résultat de la conférence de Paris


Un palestinien membre officiel du fatah dénonce l’influence pro israélienne de Trump sur le résultat de la conférence de Paris

Les opinions pro-israéliennes du président élu Donald Trump ont vraisemblablement influencé les résultats du sommet de Paris sur le Moyen Orient dimanche, a déclaré un responsable du Fatah.

« En fait, le résultat du sommet a été globalement positif, mais nous nous attendions à ce qu’il établisse des paramètres concrets qui traduiraient nos résolutions en mesures opératoires, mais parce que les gouvernements participants ne voulaient pas faire face à Trump, ils ne sont pas allés aussi loin » a déclaré Tayseer Nasrallah, membre du Conseil révolutionnaire du Fatah.

«Déclarer un Etat palestinien dans les frontières de 1967, voter une résolution contre les colonies, afficher leur engagement à créer un Etat palestinien … tout cela me va très bien, mais malheureusement, nous ne voyons pas de mécanisme qui ouvrirait la voie à leur mise en œuvre». dit-il. « Il est difficile de prédire ce que Trump fera. Mais sur la base de ses promesses électorales, il est peu probable qu’il soit attaché aux mêmes paramètres que le secrétaire d’État John Kerry et aux résolutions de Paris. Il est difficile de prévoir sa politique au Moyen-Orient, y compris le déménagement de l’ambassade américaine à Jérusalem, mais si cela se produit, il donnera certainement une indication de ses idées concernant le conflit israélo-palestinien.

Nasrallah a déclaré que lors de la préparation du sommet de Paris « il y avait une excellente coordination entre l’Autorité palestinienne et l’administration Obama. Il y avait une excellente coordination avec la France. Mais encore une fois, la question qui se pose est de savoir si l’Administration Trump permettra à la communauté des nations de mettre en œuvre ou non la résolution. « 

Loading...

Plus de 70 pays ont participé au sommet de Paris, où ils ont affirmé l’engagement de la communauté internationale de créer un État palestinien. Selon les médias israéliens, les diplomates de l’État juif ont aidé à calmer le libellé de la déclaration finale du sommet, qualifiant le texte d’un « affaiblissement significatif » et « moins sévère qu’on ne l’avait prévu initialement ».

Le responsable du Fatah n’est pas le seul à commenter l’influence de l’arrivée de l’administration Trump sur le résultat du sommet de Paris.

Le journal The Guardian a publié dimanche une nouvelle intitulée « Le Royaume-Uni signale la proximité de Trump avec un désaccord au sommet du Moyen-Orient français ».

Le journal a rapporté:

Le gouvernement britannique a fait part de sa détermination à rester proche de l’administration de Donald Trump en refusant d’envoyer une délégation de haut niveau à la conférence sur la paix au Moyen-Orient organisée par le gouvernement français.

Ni le ministre des Affaires étrangères, ni l’ambassadeur du Royaume-Uni en France, ne participeront à la réunion dimanche. La plupart des grands pays de l’UE ont envoyé leur ministre des Affaires étrangères, et l’approche britannique peut suggérer des choix politiques futurs au Royaume-Uni. Les Français considèrent la conférence comme une chance vitale de réaffirmer le bien-fondé d’une solution négociée à deux États entre les Israéliens et les Palestiniens.

Learn Hebrew online

L’équipe de transition de Trump aurait dit aux diplomates français qu’ils désapprouvaient la tenue de la conférence, considérée comme une tentative de mettre une pression injuste sur Israël et de donner une récompense injustifiée aux Palestiniens. Le gouvernement britannique craint probablement que la conférence risque de devenir un moyen de circonscrire la future politique américaine sur Israël avant que l’équipe Trump ne l’ait décidé.

source





Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Un palestinien membre officiel du fatah dénonce l’influence pro israélienne de Trump sur le résultat de la conférence de Paris

    1. Armand Maruani

      TRUMP n’a pas besoin de ton pognon comme tous les autres connards qui ont participé à cette conférence bidon .

      Il paut t’acheter toi et ta mère espéce d’ordure .

    2. Filouthai

      Je suis francais de souche, régionaliste, chretien mais mauvais pratiquant, pro -occidental, anti-communiste, anti-musulman, anti-islamiste, et j’ajouterai pro-Israel.
      Cela fait-il de moi un raciste a l’échelle des valeurs, ou plutôt des dogmes Taubiriens, approuves par la bien- pensance de goooche ou à l’échelle des bulles du Pape François ?
      Pas du tout. Cela veut dire que j’ai un profond instinct de survie.

    3. AWE

      Que Dieu bénisse Israël et les chrétiens. L’Eternel, le Dieu d’Israël, combat pour Israël et pour ceux qui l’adorent en esprit et en vérité.

    4. rachel

      Je vois pas comment on peut mettre 2 etats dans un petit territoire qui fait une superficie de 2 departements francais a moins de vouloir remplacer Israel, seul etat juif sur cette planete contre un ennieme pays islamique et puis il n y a plus de doute, ces musulmans veulent tout, ils me fait font rire, ces francais, c est ca la paix, une paix au detriment d Israel.

    5. michel boissonneault

      c’est triste de voir des membres du fatah , du hamas et du hezbollah qui sont confronté a un homme qui sera Président le 20 et ils sont confronté a l’échec de la manipulation et propagande ….. bref je suis heureux que des politiciens ont peur de Trump

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *