toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Révélations : le jour de l’investiture de Trump, les médias diffusent un sondage Odoxa bidonné démontrant que les européens étaient contre Trump


Révélations : le jour de l’investiture de Trump, les médias diffusent un sondage Odoxa bidonné démontrant que les européens étaient contre Trump

.

Le jour de l’investiture du nouveau président Donald Trump, tous les médias français diffusaient le résultat d’un sondage démontrant que 80 % des européens étaient contre Trump. Or ce sondage est un pur montage et une manipulation.

Etudions d’abord la méthode :

Français : Echantillon de 1 010 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogés par Internet les 5-6 janvier 2017.
Européens : Echantillon de 3 055 Européens (Français, Britanniques, Espagnols, Allemands et Italiens) représentatif de la population âgée de 18 ans et plus de chacun des pays, interrogés par Internet du 3 au 13 janvier 2017. Voir ici le sondage.

Or lors des sondages aux USA effectués sur internet pour l’élection présidentielle américaine qui donnaient pratiquement tous Trump gagnant, les médias français n’ont cessé d’affirmer que les sondages internet n’étaient pas fiables, et que c’était Clinton qui devait gagner.

Etrangement, le sondage ODOXA effectué sur un échantillon réduit sur Internet deviendrai fiable dès lors où il s’agit de salir l’image de Trump…

Mais en allant plus loin, on découvre qu’ODOXA n’a ciblé qu’un échantillon réduit particulier, plutôt de gauche, plutôt bobo et pas du tout un échantillon social représentatif.

Odoxa a donc ciblé 3 500 personnes ayant un profil plutôt anti-Trump à travers l’Europe afin de démontrer que 80 % des Européens détestaient Donal Trump.

Or à l’inverse, de nombreux signes démontrent qu’au contraire les Européens se réjouissent de l’élection de Trump. « 80 % des européens pensent comme Trump » rappelle le député Thierry Mariani.

Les britanniques ont démontré qu’ils étaient proches des idées de Trump en votant massivement pour le Brexit.

Les Français, avec la montée du Front National, du patriotisme, démontrent eux aussi être proches des idées de Trump.

En Allemagne, en Autriche, la monté des partis populistes anti-migrants démontrent également le contraire de ce qu’affirme ce sondage.

En Italie, en Grèce la montée des partis populismes démontrent également ce retour du patriotisme proche des idées de Trump.

Alors où ODOXA a-t-il pêché son échantillon ? Chut, c’est un secret de fabrication…

Partout en Europe, les mouvements populistes, patriotes, anti-migrants montrent qu’à l’inverse de ce qu’affirme ce sondage manifestement bidonné, les Européens partagent largement les idées de Trump.

© Christian De Lablatinière pour Europe Israël News





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Révélations : le jour de l’investiture de Trump, les médias diffusent un sondage Odoxa bidonné démontrant que les européens étaient contre Trump

    1. Salmon

      Share
      .
      Le ministère israélien de la Défense a annoncé qu’Israël avait l’intention de construire 2 500 nouveaux logements dans les implantations en Judée Samarie.

      C’est déjà la deuxième annonce de construction depuis que Donald Trump a pris ses fonctions.
      La mairie israélienne de Jérusalem avait donné son feu vert définitif à la construction de 566 logements dans trois quartiers de Jérusalem-Est, deux jours après l’entrée en fonction du président américain Donald Trump, a annoncé un conseiller municipal le 22 janvier.
      Ces logements seront construits dans les quartiers de Pisgat Zeev, Ramot et Ramat Shlomo, a précisé Meïr Turjeman. Selon lui, «les règles du jeu ont changé avec l’arrivée au pouvoir de Donald Trump. Nous n’avons plus les mains liées comme du temps de Barack Obama, désormais nous pouvons enfin construire».
      L’élection de Trump, une opportunité pour le gouvernement israélien ?

      Benjamin Netanyahu s’est chaudement félicité de l’arrivée au pouvoir de Donald Trump, dont il attend une position pro-israélienne plus affirmée que sous son prédécesseur. La tension avec Obama avait atteint son paroxysme lorsque le 23 décembre, les Etats-Unis (pour la première fois depuis 1979) n’avaient pas mis leur veto à une résolution de l’ONU condamnant les « colonies israéliennes ».
      © Moshé Anielewicz pour Europe Israël News

    2. Salmon

      article de Moshé Anielewicz

      Effet Trump : Israël approuve la construction de 2 500 logements en Judée Samarie
      Jan 24, 20171

    3. Salmon

      Bravo à Trump qui débloque les situations !
      La construction de milliers d’appartements doivent etre construit dans tout Jérusalem
      Vous Anielewicz vous commencez véritablement à me gonffler avec votre Jérusalem Est
      quand vous faites vos prières où , pour Pessah , quand vous vous etes mariez , vous dites l’an prochain à Jérusalem Ouest ?

      » logements dans trois quartiers de Jérusalem-Est »,

    4. capucine

      JERUSALEM EST UNE ET INDIVISIBLE ET NON NEGOCIABLE !!
      Israël doit aussi construire en Judée-Samarie et l’annexée d’office n’en déplaise
      à l’ UE et aux pro-palos comme l’unesco et l’onu !!

    5. Patricia

      Qui croit encore dans les sondages et les informations des médias français, ce n’est que propagande, mensonges et manipulation à grande échelle au service des dictateurs mondialistes. Et c’est gros, il faut être plus que naïf pour gober leurs salades.
      Leur acharnement anti Trump est ridicule ! D.Trump a été élu légalement par les américains et jusqu’à preuve du contraire c’est pas à eux, médias français, d’imposer leur loi aux USA. Pour qui ils se prennent ? pour les maitres du monde qui décident de tout.

    6. Armand Maruani

      Les médias français se font l’écho d’Al Jazeera .

      Et si vous aimez le foot soutenez le PSG , une équipe plaquée Or qui devrait avoir sa boutique Place vendôme ..

      Il est vrai les Champs Elysées ce n’est déja pas si mal .

    7. SDAUBI

      Cela ne m’étonne guère de la part de cette bande de prostituées subventionnés que sont la plupart des merdias Français

    8. birgeval

      Comme je l’ai précédemment dit dans un ancien commentaire les sondages ciblent les sondés par une étude préalable auprés de la population pour connaitre leur profil :politique,social,alimentaire etc en fonction de ces profils (listes vendues par ces organismes d’enquêtes aux instituts de sondage) il ne reste plus qu’a contenter le client de l’institut de sondage en interrogeant la majorité désirée et on fait dire ce que l’on veut à un sondage de la soit disant représentativité de la population.je suis actuellement un cobaye d’un organisme d’enquête et j’analyse leurs méthodes ,hilarant!!!!!

    9. richard

      A force d’etre atteint par la niktamerenergitude des banlieues, les médias ne savent plus dans quel orifice il faut placer la sonde. Sérieusement, je pense quand France et en Europe les gens commencent a avoir mal au cul et çà va chier. Que de plus vulgaire pour une situation aussi nauséabonde en Europe?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap