toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

polémique : MÉTROPOLE DE LYON : UNE SUBVENTION DE 165 000 EUROS À LA VILLE DE RABAT, LA CAPITALE DU MAROC


polémique : MÉTROPOLE DE LYON : UNE SUBVENTION DE 165 000 EUROS À LA VILLE DE RABAT, LA CAPITALE DU MAROC

Dans une France endettée, les élus de la Métropole de Lyon accordent une subvention de 165 000 Euros à la ville de Rabat. 

Les Contribuables Associés dénoncent l’utilisation excessive, non justifiée et abusive de l’argent public par les élus locaux dans le cadre de la coopération avec le Maghreb. Cette association avait déjà attiré l’attention sur le coût exorbitant pour les contribuables français de l’Union pour la Méditerranée dans un article publié sur son site en mai 2014.

On peut de plus s’étonner que le roi Mohamed VI, classé parmi les plus grosses fortunes d’Afrique par le magasine Forbes en novembre 2015, ait besoin du contribuable lyonnais pour la capitale de son royaume.

Loading...

———————–

Une certaine légèreté dans l’attribution de subventions ? C’est la question que se pose l’association CANOL suite au vote, le 19 septembre dernier, d’une subvention de la Métropole de Lyon à la Ville de Rabat. Montant de l’aide publique : 165 000 euros, pour une durée de trois ans et dans le cadre de la coopération décentralisée avec le Maroc. L’association des contribuables du Rhône demande l’annulation de cette subvention par le tribunal administratif.

La convention 2017-2019 porte sur quatre points : les transports publics et déplacements, le développement économique, le changement climatique, l’éclairage public.

Dans le bilan de la précédente coopération 2013-2016 qui s’élevait à 159 300 euros, on peut lire :

«Compte tenu du contexte politique de la Ville de Rabat de 2013 à 2016, et des élections municipales au 4 septembre 2015, il a été assez difficile de réaliser le programme de travail prévisionnel. Une des thématiques phares était le plan communal de développement. Celui-ci n’a pas pu être mis en oeuvre faute d’avoir un interlocuteur en charge du dossier à la Ville de Rabat. (…) Cette
coopération a donc un bilan très faible sur les trois dernières années. »

Malgré cet échec reconnu, il est étonnamment proposé aux élus de poursuivre la coopération avec la Ville de Rabat et de valider une nouvelle convention avec des objectifs aussi flous que la précédente.

Learn Hebrew online

Estimant que les conseillers métropolitains n’ont pas été suffisamment informés comme la législation l’exige, CANOL a demandé l’annulation de cette délibération par le tribunal
administratif.

Des centaines de millions d’euros sont distribuées annuellement par nos quatre grandes collectivités locales par l’intermédiaire de milliers de subventions votées. Combien de dossiers sont vraiment analysés et suivis ? Si certaines subventions peuvent être utiles, de nombreuses méritent un contrôle bien plus sérieux que ce qui est fait actuellement. Les contribuables sont en droit de l’exiger.

 

Source

Loading...

 

@ Alain Sayag pour Europe Israël

 

 

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “polémique : MÉTROPOLE DE LYON : UNE SUBVENTION DE 165 000 EUROS À LA VILLE DE RABAT, LA CAPITALE DU MAROC

    1. o.icaros

      La relation de la France avec le Maroc est complètement schizophrènique.
      Non seulement, la France est devenue une colonie du Maroc mais, de surcroît, la France met tout son savoir-faire, ses moyens financiers et intellectuel, pour faire de ce pays, un pays phare dans la région et une puissance plus grande qu’elle.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *