toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Par Shraga Blum : La Suisse refuse de dévoiler son aide financière aux ONG anti-israéliennes


Par Shraga Blum : La Suisse refuse de dévoiler son aide financière aux ONG anti-israéliennes

Il n’y a pas que le secret bancaire en Suisse – ou ce qu’il en reste – il y a également le secret sur l’aide financière fournie par la Confédération helvétique à des organisations qui luttent contre Israël, notamment le BDS.

Au nom de la liberté de l’information, des citoyens suisses ainsi que l’organisation NGO Monitor ont déposé une demande auprès des autorités fédérales afin d’obtenir les rapports sur l’aide financière aux ONG étrangères.

Mais le Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE) a opposé un refus catégorique. Motif invoqué: « La divulgation d’un tel rapport risquerait de porter atteinte aux intérêts de la Suisse dans le domaine de ses relations internationales ».

Ces rapports sont pourtant censés être publiés une fois par an selon un accord conclu entre la Suisse et la société de consulting NIRAS concernant notamment les activités d’une ONG qui répond au nom de « Direction des droits de l’homme et du droit international ».

Cette direction est en fait une machine à sous basée à l’Université Bir-Zeit de Ramallah et qui arrose diverses organisations pro-palestiniennes arabes mais aussi juives qui encouragent notamment le boycott d’Israël.

Elle fonctionne grâce à des fonds suisses, danois, néerlandais et suédois. Parmi les bénéficiaires israéliens, les classiques: B’Tselem, Shovrim Shetika et Yesh Din.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Par Shraga Blum : La Suisse refuse de dévoiler son aide financière aux ONG anti-israéliennes

    1. VERITE

      Leurs dons vont se retourner contre eux…

      TOUS Ces abrutis genre bds ont 1 haine anti-juive si forte qu ils oublient que ces islamistes veulent exterminer ts les kouffars!!!

    2. MK

      La SUISSE, qui a planqué les avoirs des Nazis qu’ils avaient spoliés aux Juifs montre son ANTISÉMITISME viscéral. Elle est aujourd’hui, comme la FRANCE, aussi COLLABO des ARABO-MUSULMANS !
      En SUISSE, l’argent il n’y a que ça de vrai et l’argent n’a pas d’odeur !

    3. Jean-Francois Morf

      En Suisse, on va voter une initiative populaire socialiste pour faciliter l’obtention de la nationalité Suisse aux enfants apatrides, envahisseurs mahométans compris!
      Si vous êtes un jeune envahisseur mahométan bien décidé à voler les chrétiens et violer les chrétiennes, et que vos dents de sagesse ne sont pas encore sorties, il vous suffira donc de jeter vos papiers pour devenir un « enfant apatride » et vous pourrez facilement obtenir la nationalité suisse, faire votre service militaire et apprendre le maniement des armes aux frais des suisses, pour partir faire le djihad!
      Cette initiative populaire socialiste est intitulée: naturalisation facilitée des étrangers de la 3ème génération, en taisant bien soigneusement que les enfants migrants sans papier pourront, eux aussi, obtenir facilement la nationalité suisse.
      A Lausanne, il y a déjà 11 mosquées et 40% d’étrangers qui ont maintenant le droit de vote communal: l’exécutif lausannois est devenu majoritairement islamo-gauchiste!
      https://lilianeheldkhawam.com/2017/01/24/naturalisation-le-petit-alinea-quil-faut-decouvrir-avant-de-voter-liliane-held-khawam/

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *