toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Mais que fait le président polonais sur la tombe de Yoni Netanyahou ?


Mais que fait le président polonais sur la tombe de Yoni Netanyahou ?

Le président polonais Andrzej Duda, en déplacement en Israël, a émis une demande inédite auprès des services du Premier ministre. Il souhaitait aller se recueillir au mont Herzl, auprès de la sépulture de Yoni Netanyahou, le frère du Premier ministre israélien. Devant l’étonnement des responsables israéliens chargés du protocole, le président polonais a eu cette explication: 

« J’ai lu son histoire, ce qu’il a fait pour libérer les otages de l’avion français à Entebbe. J’admire son courage ». En plus d’un bouquet de fleurs, le président polonais a déposé une pierre récoltée dans l’ancien ghetto juif de Varsovie. « C’est un symbole, là-bas aussi il y a eu des héros de sa trempe », a commenté Andrzej Duda.

Pol int

 

Binyamin Netanyahou, touché par la démarche de son invité lui a alors proposé de l’accompagner et a même posté sur sa page Facebook le commentaire suivant:

Loading...

Andrzej Duda (…) a demandé à visiter la tombe de mon défunt frère Yoni, un héros pour toute l’humanité selon ses dires. Sur la tombe de Yoni, le président a déposé une gerbe de fleurs ainsi qu’une pierre amenée spécialement du ghetto de Varsovie. Je n’ai pas pu cacher l’étendue de mes émotions tellement mon frère me manque.

Pol int 2

Yonatan « Yoni » Netanyahou était un commandant de l’unité de commando Sayeret Matkal. Il a été tué en action le 4 Juillet 1976 alors qu’il commandait l’opération d’Entebbe. Netanyahu a été le seul soldat israélien tué lors du raid. Abattu devant le bâtiment qui avait été pris d’assaut, il est mort selon des témoins dans les bras d’Ephraim Sneh, le commandant de l’unité médicale en mission. L’opération elle-même était considérée comme un succès par Israël, et a été renommé à titre posthume Mivtsa Yonatan (Opération Yonathan) en l’honneur de Yoni Netanyahou.

« Je ne veux pas arriver à un certain âge, regarder autour de moi et découvrir, soudain, que je n’ai rien construit ni créé. Je ne veux pas ressembler à certains hommes qui grouillent et volent comme des insectes, ne faisant jamais rien, pris par la ‘routine de leur vie’. Je dois être conscient que ce n’est pas au moment de ma mort que je devrais rendre compte de ma vie. A chaque moment, je dois pouvoir me dire : ‘J’ai fait ceci et aussi cela’. La mort, c’est la seule chose qui me dérange ; elle ne me fait pas peur mais elle m’intrigue… Elle ne m’effraie pas, car je ne donne pas beaucoup de valeur à une vie sans idéal. Et, si je dois sacrifier ma vie pour réaliser cet idéal que je me suis fixé, je le ferai avec joie. » Yoni Netanyahou 17 ans (extrait d’une de ses lettres)

COOLAMNEWS. COM

Source 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enregistrer

Learn Hebrew online

Enregistrer







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Mais que fait le président polonais sur la tombe de Yoni Netanyahou ?

    1. Armand Maruani

      Que d’émotions !

      Yoni peut reposer en paix il a sacrifié sa vie pour l’honneur d’Israël et du Peuple Juif .

      Qui n’a pas été fier et ému ce jour du 4 Juillet 1976 quand le commando a lancé aux otages incrédules  » on vous ramène à la maison  » .

      Qu’il repose en paix . Amen .

    2. Filouthai

      Oui.
      Um homme brave et un héros avec des convictions profondes issues d’une réflexion intense sur le métier d’Homme.
      Et faut-il le rappeler , le chef du Commando israélien qui est intervenu à Entebbe pour libérer les otages pris par les terroristes palestiniens, et le seul tue parmi les membres du commando.
      Beau geste, Mr Duda.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *