toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Lille: Kamel Benbakhti 37 ans, récidiviste en liberté, et propriétaire de commerces de proximité pour blanchir l’argent de la drogue


Lille: Kamel Benbakhti 37 ans, récidiviste en liberté, et propriétaire de commerces de proximité pour blanchir l’argent de la drogue

Deux boulangeries de Loos blanchissaient l’argent d’un trafic de cannabis d’envergure…

« Des frères, des copains, des clients, une maman et des commerces de proximité pour blanchir l’argent de la drogue ». Au moment de requérir, le procureur Jean-Philippe Navarre a présenté ainsi les douze prévenus habitant Lille, Roubaix, Hem ou Loos, impliqués dans un réseau de cannabis qui a mobilisé de la juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) du 5 au 8 décembre. Un réseau d’envergure avec des importations de haschisch depuis le Maroc ou les pays Bas, selon la technique du go fast (une voiture éclaireuse précédant une seconde chargée de drogue) et un domaine de revente allant de Grande-Synthe à la région parisienne.

Une quinzaine de tonnes de haschich a ainsi été mise en circulation entre janvier 2012 et août 2014. L’enquête a été longue et minutieuse : «  56 lignes téléphoniques interceptées  » relève le ministère public qui précise : «  au-delà de la vente de la drogue, on en arrive à créer des solidarités où la famille, le groupe sont les bonnes excuses pour se livrer à des actes délictueux  ». Car une partie de l’argent sale a servi à donner des coups de pouce : un peu d’argent pour dépanner un frère, l’achat d’une voiture en remerciement pour un copain… ou l’aide à l’ouverture et au développement de deux boulangeries à Loos dans le quartier des Oliveaux.

Dix ans de prison

Le dossier a pris une ampleur particulière parce que l’homme placé par les enquêteurs à la tête du réseau avait été condamné à neuf ans en 2012 pour un trafic du même genre avant de s’enfuir. Contre Kamel Benbakhti 37 ans, rattrapé et actuellement incarcéré, le procureur a requis treize ans de prison. En défense, les avocats ont déploré que la présence de Kamel Benbakhti donne au dossier une résonance bien supérieure aux faits. Néanmoins, seul Me Grégory Billet obtiendra la relaxe de son client Luigi C. prévenu d’importation, offre, transport ou cession et association de malfaiteurs.

Le tribunal de Lille, présidé par Jean-Michel Faure, s’était donné quatre semaines de réflexion avant de prononcer son jugement qui a été rendu mercredi matin.

Sur les douze prévenus, il y a six mandats de dépôts : Kamel Benbakhti a été condamné à dix ans de prison ferme et à 50 000 euros d’amende ; Salaheddine Abdelkafar, 33 ans (25 000 euros d’amende) et Billel Abid 36 ans, (30 000 euros d’amende), à cinq ans d’emprisonnement ; Farid Amghar, 43 ans et Anthony Lezon, 34 ans à quatre ans de prison et 5000 euros d’amende.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Lille: Kamel Benbakhti 37 ans, récidiviste en liberté, et propriétaire de commerces de proximité pour blanchir l’argent de la drogue

    1. Armand Maruani

      Les peines ne sont pas assez lourdes et ils ne paieront pas leurs amendes .

      Et quand ils seront en prison les  » collègues  » leur enverront de quoi cantiner et à la sortie ils reprendreont du service avec un petit capital .

      Aux EU ils rigolent moins .

    2. Filouthai

      Qui sont ces jeunes Musulmans éduqués et respectueux ?
      IKamel, Salahedine, Billel … des jeunes « francais » ou des magrhebins vivant en France ?
      Parce que la sanction peut être différente selon le cas : prison ou expulsion.

    3. Pinhas

      Et si il ne s’agissait que de Loos .

      Dans le 59 , les nids les plus importants se situent à Lille sud , Lomme , Fives , Hellemmes , villeneuve d’Ascq triolo , Roubaix , Tourcoing , Denain , etc ….

      Il faudrait l’armée pour déloger tous les cafards de ses villes

    4. Slam

      En pays islamique ils seraient décapités ou pendus. Heureusement au pays de Benmolière la peine est plus douce, et le con-tribuable Français va les payer avec ses impôts. L’avantage c’est qu’à leur sortie de la garderie il pourront continuer leur business. Vive la France.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap