toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le député arabe israélien Ghattas inculpé pour contrebande au profit de prisonniers palestiniens


Le député arabe israélien  Ghattas inculpé pour contrebande au profit de prisonniers palestiniens

Le député arabe israélien Basel Ghattas (Liste arabe unifiée), accusé de contrebande de téléphones destinés à des prisonniers sécuritaires palestiniens, a été inculpé jeudi par le procureur général israélien Avichai Mandelblit.

Le député est accusé d’avoir livré des téléphones portables et des notes secrètes à deux détenus palestiniens membres du Fatah, en usant de son immunité parlementaire pour échapper à la fouille.

Juste après sa visite en prison, plusieurs téléphones ont été retrouvés en possession des détenus, dont Walid Daka, reconnu coupable en 1984 d’avoir participé au meurtre d’un soldat israélien.

Le député arabe a tout d’abord nié les faits, avant de reconnaître avoir donné les enveloppes au prisonnier devant les preuves vidéos, tout en précisant ne pas connaître leur contenu.

Loading...

La ministre de la Culture Miri Regev a rapidement salué la décision du procureur, désignant Ghattas comme « l’ennemi de tous ».

MENAHEM KAHANA (AFP)

MENAHEM KAHANA (AFP) « La ministre israélienne de la Culture et des Sports, Miri Regev, s’exprime devant les acteurs de Habima, le 10 novembre 2016, dans la colonie israélienne de Kiryat Arba à la périphérie d’Hébron »

« Comme je l’ai déjà dit, les chevaux de Troie n’ont pas leur place à la Knesset israélienne », a-t-elle déclaré, dénonçant « un comportement qui porte atteinte à l’État d’Israël et nuit à la paix et à la sécurité de ses citoyens ».

« Maintenant, M. Ghattas aura certainement plus de temps avec ses collègues terroristes – derrière les barreaux », a conclu la ministre.

Ghattas a été suspendu lundi pour une durée de six mois de toutes les activités de la Knesset (parlement israélien), hormis pour le vote en séance plénière, avait indiqué le Comité d’éthique.

Dans une interview accordée à Arab48, Ghattas avait déclaré que la procédure en cours à son encontre est une tentative d ‘ »assassinat politique » et dénoncé une « persécution politique contre les citoyens arabes ».

« Dès le premier jour j’ai déclaré que je n’avais rien à cacher et j’ai répondu à toutes les questions qui m’étaient posées. Ce que j’ai déclaré est la pure vérité « , a-t-il insisté ajoutant que travailler au nom des prisonniers « est le moins que je puisse faire. C’est une question humanitaire de conscience que nous n’abandonnerons pas, quel qu’en soit le prix et quelle qu’en soit la punition ».

Learn Hebrew online

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Le député arabe israélien Ghattas inculpé pour contrebande au profit de prisonniers palestiniens

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *