toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le combat des Marranes, Bnei Anoussim, qui veulent récupérer leur Judaïté arrachée depuis 500 ans


Le combat des Marranes, Bnei Anoussim, qui veulent récupérer leur Judaïté arrachée depuis 500 ans

.

Les rabbins ne savent pas quoi faire des Marranes et ne veulent pas pendre leur responsabilité comme l’avait fait le Grand Rabbin Ovadia Yosef avec la reconnaissance des Beta Israël, les juifs d’Ethiopie.

Les Marranes, Ben Anoussim, et leurs descendants

La question est qui sommes-nous et où nous classés ?

Les marranes font partie des zerah Israël c’est à dire ethniquement juifs et de la semence ou branche du peuple juif. Le zerah Israël se situe entre le statut juif et non juif ou à moitié juif.

Nous sommes descendants de juifs espagnols, portugais ou italiens convertit de force au catholicisme et nous avons mixer nos pratiques juives avec les pratiques catholiques. Mais il y a différentes histoires dans chaque famille.

Diasporas des Juifs Espagnols-Portugais :

Les Juifs espagnols-portugais sont partis vers le Nouveau Monde :

Caraïbes : Jamaïque, Curaçao, Barbade, Cuba, Porto Rico, République Dominicaine.

Amérique Latine : Mexique, Colombie, Brésil, Chili, Panama.

Amérique du Nord : Canada et Etats Unis (New York, Nouveau Mexique, Floride)

Learn Hebrew online

Faits Historiques :

  • Après le décret de l’Alhambra, une grande partie des Juifs espagnols fuirent au Portugal voisin. Mais, dès 1496-1497, la politique royale du Portugal dut s’aligner sur celle de l’Espagne.
  • Le roi donna aux Juifs le choix entre le baptême et l’exil, mais la plupart furent contraints au baptême.
  • Le nombre de nouveaux convertis crut alors massivement au Portugal.
  • Beaucoup se convertirent en surface mais continuèrent à pratiquer le judaïsme en secret.
  • Devenus Conversos / Nouveaux chrétiens.
  • En tant que chrétiens, ils étaient sous la juridiction de l’Église catholique et soumis à l’Inquisition espagnole.

Premières découvertes :

  • Le premier document 1907 qui a ouvert l’existence d’une communauté, était dans la ville de Belmonte.
  • Plus tard, de nouvelles communautés ont été découverts en: Sicile, Cuba, El Salvador, Texas, Nouveau-Mexique , autres.

Pratiques et Rituels :

-Mélange du judaïsme avec le christianisme

-Transmit de génération en génération. Non écrits.

-les Cryptos gardent le sabbat cuit tressé pain vendredi ne pas travailler samedi préparer la nourriture spéciale similaire à ragoût (hamin), et prier dans les sous-sols.

-Pas de calendriers avec les dates des fêtes juives

Les fêtes étaient célébrées pendant les vacances à des dates les plus proches. Yom Kippour, par exemple, ils appelaient « le jeûne supérieur » – célébrer le 10 Septembre.

En cas de décès d’un crypto les purifie son corps, sept jours, ils étaient assis dans sa mémoire (Shiva) et le judaïsme.

– L’un des personnages préférés dans la tradition était la reine Esther, qui, comme eux, a dû cacher l’identité de son peuple et sa religion.

-Dans le respect du caractère, le jeûne d’Esther a été étendue à trois jours et est surveillé surtout par les femmes.

-Les femmes étaient les chefs religieux qui avaient conserver les habitudes, peut-être parce que les traditions fondamentales du judaïsme sont dans les mains des femmes.

-Les Crypto-juifs avaient pris soin de se marier entre eux , ce qui entraîne des mariages entre proches parents. »

Les décisions halakhiques non respecter par les rabbins en Israël, France, et dans le monde :

  • -Takanot Rabenou Gershom : encourageait la communauté juive d’aider ceux qui avaient été forcés de quitter le judaïsme à retourner dans les chemin de la Torah .
  • -Les Rabbanim Manashé Ben-Yisrael et Aboav de Fonseca avaient dépenser leur temps à rechercher les anoussim/ Marranes pour les instruire dans les voix de la Torah .
  • -Rav Yaakov Berab avant que le Sanhedrin soit rétablit ou instaurer, il voulait que les marranes ou Anoussim retournent au judaïsme.

-Apostat  .

  • -Pratique juive, âme juive, descendance juive 20% de la population espagnole , 30% au Portugal .
  • -Estimation totale entre l’Espagne, Portugal, Amerique Latine environ 100 millions de personnes selon Reconectar et Shavei Israel .
  • -Rav Shimon Duran ou Shlomo Duran 1400/1467 : les anoussim doivent être reçus avec affection et doivent faire une cérémonie de retour et non de conversion .
  • Ils ne doivent pas être effrayés ou sous pressions car ils sont sous la loi de Sinaï et doivent se sentir retourner à la maison .
  • -Rav Shlomo Duran :disait que les marranes étaient obliger de suivre toutes les lois juives et il était pas nécessaire d’avoir une formation car il faisait déjà parti de la maison d’Israel , il ne devait pas passé au  mikveh car il était déjà juif .
  • La conversion n’est pas nécessaire vue que les marranes ont toujours appartenus au peuple juif, pas besoin d’investigation généalogique. Mais une formation ou cour de judaïsme était conseiller pour faire le retour au judaïsme.

Et qu’ils devaient faire partie d’une synagogue et s’y investir à la vie communautaire.

Halakha Modernes et méconnus des rabbins :

  • -Le grand rabbin Mordekhai Eliyahou a reconnu une connexion au peuple juif .
  • Ce n’est pas une conversion mais: Teudah Lashouv Darchei Avotav
  • .
  • Le certificat : Formalité du retour , brith milah et mikveh . Il disait que même si il y a eu des mariages mixtes dû aux conversion forcées au catholicisme et qui il y a un doute sur la ligné maternelle , le marrane est quand même juif ou une connexion avec le peuple juif .
  • -Rav Aaron Soloveitchik : avait exprimer que les Marranes devaient être considérés comme juifs, compter pour le minyan ,le droit à la montée à la torah,( alyah torah) et priorité à leur retour , obligation d’observer les mitzvoth et la halakhah

Ci-joint les textes en anglais :

Lettre de Mordekhai Eliahou Traduite en Anglais :

 Shalom and Blessings,

With regard to your question [how to implement] the return of the anusim to Judaism:

First, I wish to praise your work on the matter of returning the hearts of children to their parents, to the paths of Torah and piety.

However, since much time has passed from the time of the forced conversions until today and there is a concern of intermarriage with those not of Israel, and it is also difficult to check the ancestry of

the anusim, it is appropriate to apply vis-a-vis them all that is stated in the Shulhan Arukh, Yoreh Deah 268, and as Rabbi Solomon benSimeon ben Duran wrote, « He is to be drawn with kindness.

« That is, they must be praised for coming today to openly observe all the commandments of the Torah.

You will also note there that after the performance of the circumcision, he is blessed and told: « Our God and God of our Fathers, bring success to your servant [returnee’s Hebrew name supplied] and bestow your grace upon him. Just as you have moved his heart to return in complete repentance before you, so may you plant in his heart love and fear of you.

Open his heart to your Torah and guide him in the path of your commandments that he may find grace in your eyes. So may it be, and let us say, Amen. »

After completion of all the steps of learning Torah, acceptance of the yoke of Torah and its commandments, circumcision (if none was done; if he is circumcised, a drop of blood should be drawn) and immersion as required, he should be given a certificate with the title, « Certificate for he/she who returned to his/her ancestors’ ways. »

May it be that God will instill in us and in them His love and awe todo His will and serve him with a whole heart. Amen, and so may be His will.

Mordechai Eliahu – Richon Lezion, Former Chief Rabbi of Israel

Notre culture et judaïsme :

Le judaïsme Séfarade actuel n’a rien à voir avec celui qui était après l’inquisition, quand les premiers marranes et juifs expulsés avaient quitter l’Espagne et le Portugal.

 Ils avaient formés les premières communautés séfarades en France à Bordeaux, Paris, aux Pays Bas à Amsterdam, en Italie à Livourne, Palerme, Rome, au Royaume Unis à Londres puis au nouveau monde à New York , Touro , Jamaïque, Curaçao, Barbade, Brésil : Recife , au Mexique etc.

Nos coutumes étaient les rites hispano-portugais c’est à dire les airs de Londres et Amsterdam, de bordeaux et de Buffault à Paris.

Nos coutumes après le repas : Bendigamos al altisimo / Bénissons .

Les sidourim n’avaient pas les textes kabbalistes que contiennent les sidourim séfarades actuels.

Notre judaïsme le plus proche est celui du Nord du Maroc avec ces liturgies judéo andalouses et similaire au rite espagnol-portugais mais orientaliser.

L’air Algérois et Oranais aussi nous ressemble avec celui de Gibraltar.

Le problème que ne veulent pas réglés les Rabbin en France et dans le monde :

Entre l’Espagne, le Portugal, l’Italie et l’Amérique Latine environ 100 millions de personnes descendante voir même arracher au judaïsme.

Les marranes ont été assimilés à la population locale donc un mélange de pratique judaïque et catholique.

L’impact démographique et politique pour le peuple juif.

C’est une brakha car plus nombreux nous pourrions mieux lutter en Europe et en Amérique Latine contre l’antisémitisme et la haine contre Israël.

Nous sommes profondément attachés à Israël, ethniquement et culturellement plus 500 ans après on découvres notre judaïsme Hispano-Portugais.

En Espagne il y a 20% de la population d’origine juive, Portugal 30 %, l’Italie surtout au Sud entre Naples et la Sicile.

Et les rabbins donnent l’excuse des Russes dans les année 80 et 90 hors nous n’avons rien avoir.

Nous sommes séfarades et l’Europe du Sud n’est pas dans la misère pour que les gens aient envie de fuir la dictature, la criminalité, la pauvreté etc.

Notre objectif :

Est d’avoir le droit de faire l’alyah, et pour les jeunes participer aux programmes de Massa afin de mieux réintégrer notre peuple .

Nous voulons le document et le statut de Retour et non de conversion via Guiour Lehoumra ou Guiour Mi Safek en cas de doute.

Nous rejetons leur guiour lehoumra et Mi Safek car à la fin vous obtenez le statut de juif à part entière comme les convertis, alors que le marrane à toujours appartenu au peuple juif et sous la loi de Sinaï d’après Shimon et Shlomo Duran Rabbins séfarades.

Lutter contre l’antisémitisme et l’antisionisme.

Défendre Israël de génération en génération.

Protéger l’identité juive et aider les tribus perdu ou zerah Israël a retourner au judaïsme.

Il est temps que la Cours suprême Israélienne, le peuple juif et la Knesset nous soutiennes et un seul Rabbin se bat pour nous c’est l’ancien Député Haïm Amsellem.

A New York le Rabbin Rigoberto Vinas est le seul à faire des retours au judaïsme.

© Melanie Fernandez pour Europe Israël News







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Le combat des Marranes, Bnei Anoussim, qui veulent récupérer leur Judaïté arrachée depuis 500 ans

    1. Salmon

      les Marranes ne savent pas qu’ils sont Marranes pour certains , ils pensent qu’ils sont que Chrétiens

      je connaissais un marrane qui voulait se marrier avec moi et faire baptiser en secret l’enfant que nous aurions eu

      il ne voulait surtout pas que l’enfant soit Juif !

    2. Salmon

      et ces marranes sont trés pros palestiniens , infiltrés des merdias
      j’étais d’accord avec eux pour gaza
      et je me battais contre eux pour Israel

      j’ai payé gaza !

    3. Eddy

      Ha enfin un article qui nous comprend.
      Pourquoi devrions nous convertir, nous sommes juifs.
      Ce serait se renier que de se convertir, ce serait renier tout ce que nos proches et ancêtres ont fait tout ce temps.

      Mais nous nous trouvons face à un mur lorsque nous discutons de notre statut, l’on nous renvoie partout froidement : il faut se convertir.

      Même les messages sur ce sujet sur les forums de discussion religieux du judaisme sont effacés, pas moyen de discuter.

      Alors on se dit et bien on va continuer seul en privé, on a attendu très très longtemps, on peut encore attendre 🙂

    4. Eddy

      Merci je l’ai lu 😉

      Je cherche à rassembler les personnes dans notre cas afin de défendre notre cause,
      Ou si vous même n’êtes pas dans ce cas mais souhaitez nous aider, vous êtes le bienvenu

      Su vous êtes intéressés, écrivez moi 😉

    5. Rebecca FAURA

      Bonjour à tous,

      Je suis psychologue clinicienne et moi-même descendante de marrane ! Je réalise actuellement ma thèse de doctorat sur la transmission psychique entre les générations, plus particulièrement chez les marranes et leurs descendants. Je cherche à comprendre ce qui, de cette part d’Histoire, s’est transmis, et surtout, quel impact cela peut avoir dans la vie des descendants aujourd’hui.

      Je cherche des descendants de marranes qui accepteraient de participer à l’aventure en m’accordant un peu de leur temps.

      Si cela vous intéresse vous ou l’un de vos proches, je vous invite à me contacter par mail à l’adresse suivante : [email protected]

      Je pourrai ainsi vous donner de plus amples informations !

      En vous remerciant par avance,

      Marranement vôtre,

      Rebecca FAURA

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *