toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le chef de la CIA invite Trump a «se discipliner» au nom de la sécurité des Etats-Unis


Le chef de la CIA invite Trump a «se discipliner» au nom de la sécurité des Etats-Unis

ETATS-UNIS «Trump doit comprendre que les enjeux dépassent sa personne, il s’agit des Etats-Unis et de la sécurité nationale», juge John Brennan..

 Le style de communication pour le moins flamboyant, et parfois incendiaire, de Donald Trump va-t-il changer à son entrée à la Maison-Blanche? A cinq jours de l’investiture présidentielle, le chef de la CIA, John Brennan, a en tout cas conseillé au milliardaire de «se discipliner» au nom de la sécurité des Etats-Unis. 

Au centre d’une tenace polémique liée a la Russie,Donald Trump fait également face à des critiques pour avoir attaqué une figure historique du mouvement des droits civiques,en plein week-end de commémoration de Martin Luther King.

Loading...

«Trump doit comprendre que les enjeux dépassent sa personne»

«Je ne crois pas [que Trump] possède une appréhension complète des capacités, des intentions et des actions de la Russie», a déclaré le chef sortant de la CIA, en appelant le vainqueur de la présidentielle à être «très rigoureux en s’exprimant publiquement».

«Trump doit comprendre que les enjeux dépassent sa personne, il s’agit des Etats-Unis et de la sécurité nationale. Il va avoir l’occasion de passer à l’action, en contraste avec le fait de parler et tweeter», a-t-il ajouté dimanche.

John Brennan a estimé «révoltant» que Donald Trump ait assimilé le travail des agences de renseignement américaines a des comportements en vigueur sous l’Allemagne nazie.«J’en prends ombrage (car) il n’y a aucune raison pour Donald Trump de montrer du doigt les services de renseignement en leur reprochant d’avoir dévoilé des informations déjà disponibles publiquement», a poursuivi le patron de la CIA.

Trump dénonce des «informations bidon»

l faisait allusion à des documents à l’authenticité incertaine, dévoilés cette semaine, qui affirment que les services russes d’espionnage disposeraient d’informations compromettantes sur Donald Trump. Ces notes, qui étaient connues notamment de plusieurs organes de presse américains réticents à les publier, allèguent entre autres de liens de longue date entre l’entourage du milliardaire et le Kremlin.

Le président élu américain, qui prend ses fonctions vendredi, ne cesse de dénoncer des «informations bidon». Dans un nouveau tweet dimanche après-midi, Donald Trump a exigé des excuses des médias et a cité une déclaration du célèbre journaliste du Washington Post Bob Woodward. «Ces chefs du renseignement ont fait une erreur et, quand on fait une erreur, on doit S’EXCUSER», a écrit le président élu, en reprenant cette déclaration sur Fox News du journaliste.

Source

Learn Hebrew online

 

 

 

 

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Le chef de la CIA invite Trump a «se discipliner» au nom de la sécurité des Etats-Unis

    1. joke ka

      Trump aura intérêt à disposer d’un bon service de protection: ces gens sectaires qui ne respectent pas le choix du peuple font tout pour nuire à Trump sont capables du pire! Si Trump (qui n’a pas encore pris la fonction, puisque le zouave de la Maison Blanche continue son sabotage) doit effectivement mesurer son discours ,n’est il pas inapproprié et même nuisible pour le pays de la part du chef de la CIA de donner des leçons dans la presse mondiale au futur Président des USA ..cela discrédite encore davantage le bilan catastrophique de son maître Obama : on déduit que c’est le chaos qui règne et l’irrespect

    2. Armand Maruani

      Rien de comparable avec Hoover du FBI qui avait mis en garde JFK pour avoir fréquenté Judit Cambell maitresse tout à la fois du mafioso Sam Giacana .

      On parlait d’une espionne à la solde de Moscou .

      Trump à côté c’est enfant de choeur .

    3. Tizi Aviv Tel Ouzou

      Tout ce qui échappe à leur contrôle les emmerde au plus haut point et leur fait de toute évidence très peur. Trump l’électron libre les fait se faire dessus.

      CIA : marionnettiste/ventriloque de président ?? That is the question.

    4. c.i.a.

      John Brennan donne des leçons, c’est la meilleure celle l’à!
      Avant de faire la leçon à Trump!, mr. ex-directeur de la c.i.a., vous devriez savoir d’après votre  » expérience  » qu’un poste comme le vôtre, ne devrait pas êtres  » contaminé  » par un con-verti à l’islam comme VOUS!, un traître à la patrie ou le pire des imbéciles, alors mr. Brennan, BON DÉBARRAS!!!

    5. sergeb

      Moi je dis ceci, si les supposées galipettes de D. Trump qui soit dit en passant sont du ressort de la vie privée donc ne regarde personne et qu’il est sûr au contraire que ça ne soit jamais arrivé, il n’a qu’a poursuivre et la CIA et si c’était vrai que la Russie détiennent des preuves de cet évènement, il n’a qu’a poursuivre les autorités russe pour le tenir en otage pour exercer un chantage a son endroit s’il ne joue pas le jeu de Poutine.
      Quand on a rien a se reprocher et que l’on est net, on peut se permettre
      de défier les accusateurs devant le tribunal.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *