toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël souhaite remplacer tous ses pilotes par des robots


Israël souhaite remplacer tous ses pilotes par des robots

Les prochaines avancées technologiques vont transformer l’art de la guerre, confier un rôle prépondérant aux robots comme les drones et niveler les différences entre États, ou même entre États et groupes terroristes, estiment experts et responsables.

Au cours d’une table ronde consacrée mercredi, au Forum économique mondial de Davos, à « l’avenir de la guerre », ils ont estimé que ces évolutions étaient inéluctables et porteuses de risques et de dangers qui devraient être le plus rapidement possible pris en compte.

« Il est certain que nous allons voir de plus en plus de missions militaires confiées à des robots », a ainsi avancé l’Américaine Mary Cummings qui, avant d’être professeur spécialisée dans l’interaction entre hommes et robots à l’Université de Duke, avait été l’une des premières pilotes de l’aéronavale américaine. « Israël a déjà annoncé son intention de remplacer tous ses pilotes par des robots, et aux États-Unis des généraux ont assuré que le dernier pilote de chasse de l’histoire de l’armée de l’Air américaine était déjà né », a-t-elle dit. « La réalité est que les missions de chasse et de bombardement sont déjà mieux effectuées par les aéronefs sans pilote que par les humains », a-t-elle ajouté.

« De plus en plus de missions confiées à des robots »
« Il est plus sûr pour l’US Air Force d’envoyer un drone pour une mission de bombardement. C’est définitif. Nous allons voir de plus en plus de missions dans les airs confiées à des robots ». Pour la ministre de la défense néerlandaise Jeanine Antoinette Plasschaert, « ce genre d’arme est déjà une évolution définitive, il n’y aura pas de marche arrière. Nous allons par exemple être confrontés à des systèmes d’intelligence artificielle capables de modifier en cours de mission leurs propres règles d’engagement. De ce fait, la dimension éthique et le contrôle humain de ce genre d’armes n’en est que plus important ». La diffusion rapide, à grande échelle, de technologies civiles pouvant être facilement adaptées à un usage militaire va gommer les différences entre les nations, ou même entre les armées les mieux équipées et les groupes terroristes, ont souligné les participants à la conférence, dont le Français Jean-Marie Guéhenno, qui dirige l’ONG International Crisis Group après avoir été secrétaire général adjoint de l’ONU aux opérations de maintien de la paix.

Ainsi un chasseur bombardier américain F-38, la prochaine génération d’appareils de l’US Air Force, pourra être neutralisé par un essaim de petits drones imprimés directement, pour un coût dérisoire, par des imprimantes 3D et envoyés dans ses réacteurs qui n’y survivront pas. « Le groupe État islamique » a ajouté Mary Cummings, « peut imprimer en 3D des milliers de drones, les équiper d’armes conventionnelles ou biologiques et provoquer des dégâts bien plus importants qu’un F-35 dans une frappe chirurgicale. La barrière d’entrée technologique est devenue tellement basse que n’importe qui peut avoir ce genre de drone (…) Je pense que déjà Google et Facebook disposent déjà de technologies de drones supérieures à celles des agences de renseignements de tous les pays ».

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Israël souhaite remplacer tous ses pilotes par des robots

    1. michel boissonneault

      ma crainte est que si des hackers muzz ou antisémite peuvent prendre le contrôle des avions de combats alors les armes d’Israel serviront a tuer des citoyens d’Israel

    2. Eric

      Entre les prévisions et la réalité… Quand les missiles sont arrivés, on a dit « c’est la fin du char », « c’est la fin de l’avion », « c’est la fin des navires » etc… ils sont toujours là : ils utilisent ces armes, disposent de contre-mesures et restent indispensables. Quant à l’élimination des pilotes ou la totale robotisation, elle risque de trouver des limites identiques.

    3. michel boissonneault

      Yehuda , tu es en forme …. tu crache encore ton venin sur le Premier Ministre qui est le meilleur présentement pour lutter contre tout les ennemies d’Israel

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap