toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël. Jabotinsky: « Les généraux sont tombés dans le piège de la propagande palestinienne »


Israël. Jabotinsky: « Les généraux sont tombés dans le piège de la propagande palestinienne »

Zeev Jabotinsky, le petit-fils du fondateur du sionisme révisionniste, s’en prend à la campagne agressive et alarmiste des anciens généraux et responsables sécuritaires contre la politique du gouvernement Netanyahou.

Il les accuse d’être lamentablement tombés dans le piège tendu par la propagande arabe palestinienne depuis des années, notamment sur la question démographique.

Pour Jabotinsky, l’expression « Bientôt nous (Arabes) serons la majorité! » utilisée comme un épouvantail par les participants à cette campagne ne tient sur aucune donnée démographique sérieuse. Il souligne que l’office ‘palestinien’ de la statistique sur lequel se basent tous les tenants de la « séparation totale » et de la création d’un Etat ‘palestinien’ fournit depuis des années des chiffres largement surestimés quant à la population arabe en Judée-Samarie à des fins politiques évidentes. Parmi elles, influencer la population israélienne en lui présentant l’éventualité d’une majorité arabe en Eretz Israël.

Il rappelle qu’en 1898 déjà, l’historien Simon Dubnov s’opposait au plan sioniste de Théodore Herzl, avertissant que d’ici l’an 2000, pas plus qu’un demi-million de Juifs ne vivrait en Eretz Israël! Même Ben-Gourion dut faire face à un « régiment » de spécialistes et experts patentés qui le mirent en garde contre la création d’un Etat au motif qu’il y aurait une majorité arabe dans le pays dans les années 1960!!

Concernant l’époque actuelle, Zeev Jabotinsky explique qu’en prenant le scénario maximaliste, il y a aujourd’hui 3.500.000 Arabes enre la Méditerranée contre 6.700.000 Juifs soit une proportion de deux tiers-un tiers. Il rappelle aussi que la taux de fécondité chez la femme arabe est un baisse constante alors que celui de la femme  juives israélienne est une hausse, y compris dans les familles non-religieuses. Enfin, il rappelle les chiffres en hausse consante de l’émigration au sein de la population arabe de Judée-Samarie.

Loading...

En conclusion, Zeev Jabotinsky constate que ces généraux ont subi le lavage de cerveau de la propagande de l’OLP dans le cadre de son combat psychologique contre l’Etat d’Israël. Il regrete que des personnes au passé militaire prestigieux, qui ont participé à la défense de l’Etat d’Israël, utilisent aujourd’hui des données mensongères en provenance des ennemis pour livrer un combat politique contre le gouvernement.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Israël. Jabotinsky: « Les généraux sont tombés dans le piège de la propagande palestinienne »

    1. trender

      Pour comprendre cet état de fait et ce basculement stupide de l’armée vers des positions aussi pro arabe , il faut d’abord dire que la majorité de ces officiers sont en général profondément à gauche, or cette gauche , a déjà sévit,par exemple dés les premières années de la création d’Israël, quand les forces de Tsahal ont incendié  » L’Altalena » , le 22 juin 1948.

      Ce bateau, battant pavillon panaméen, avait été appelé par l’Irgoun, Altalena car c’était le pseudo d’écrivain de Zeev Vladimir Jabotinsky , le leader du mouvement sioniste révisionniste, qui était partisan de la lutte armée contre le Royaume-Uni et qui s’était toujours opposé , prophétiquement au partage de la Palestine mandataire.
      La Haganah, l’Irgoun et le groupe Stern-Lehi voulait faire l’unification de l’armée nationale israélienne en distribuant les armes contenues dans l’Altalena, mais arrivé au large de Tel Aviv, avec ses 800 immigrants, Menahem Begin a refusé de remettre son chargement d’armes à Tsahal.
      Ben Gourion, devenu le premier ministre , va créer Tsahal et voulait éviter l’existence de factions armées, et il a obligé l’armée à tirer sur les militants de l’Irgoun les 21 et 22 juin 1948, alors que ceux-ci essayaient de débarquer leurs armes et le bateau fut coulé. Cet assaut entraina la mort de 18 personnes : 16 membres de l’Irgoun et 2 soldats de Tsahal.

      Saul Friedländer, qui fut un des passagers , à raconté cet épisode dans son livre « Quand vient le Souvenir ». Selon lui, l’Altalena était devenu le point de mire des Britanniques, des Arabes et des Israéliens , ce que confirmera Eytan Haber, dans son livre « Menahem Begin », qui lui va ajouter l’implication de Yitzhak Rabin dans cet épisode tragique.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *