toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Iran: Le gouverneur adjoint de la province de Téhéran « Il faut « convaincre » les femmes sans domicile fixe (SDF) et prostituées de se faire stériliser »


Iran: Le gouverneur adjoint de la province de Téhéran « Il faut « convaincre » les femmes sans domicile fixe (SDF) et prostituées de se faire stériliser »

Il faut « convaincre » les femmes sans domicile fixe (SDF) et prostituées de se faire stériliser, a affirmé le gouverneur adjoint de la province de Téhéran, dont les propos ont été rapportés dimanche par l’agence iranienne Ilna.

« A Téhéran, il y a des femmes toxicomanes sans domicile fixe qui se prostituent (…), 20% ont le sida » et font trop d’enfants, a déclaré Siavash Shahrivar, et chargé des affaires sociales dans la province de Téhéran.

Selon lui, « bon nombre d’organisations non gouvernementales » estiment que « lorsqu’une femme est malade, prostituée et SDF, il faut la stériliser avec son consentement et non par la force ».

Beaucoup de ces femmes ne peuvent pas « élever leurs enfants » et sont « obligées de les vendre », a-t-il ajouté. « Si ces femmes acceptaient d’être stérilisées » il y aurait moins « d’enfants malades, sous-alimentés et sans tuteur ».

Loading...

De plus en plus d’enfants, parfois très jeunes, mendient à Téhéran, certains vendus ou « loués » par leurs parents à des bandes criminelles.

Les propos de M. Shahrivar interviennent quelques jours après la publication par le quotidien réformateur Shahrvand d’un reportage sur une cinquantaine de toxicomanes dormant dans des tombes d’un cimetière à l’ouest de Téhéran et qui avait provoqué une grande émotion en Iran.

Les commentaires d’un caricaturiste connu et de sa femme affirmant qu’il fallait « stériliser » les femmes toxicomanes SDF pour empêcher la naissance « d’enfants malades et génétiquement faibles » ont également provoqué de vives protestations, certains les assimilant « aux projets nazis ».

Le caricaturiste a présenté ses excuses, précisant qu’il parlait de stérilisation « volontaire ».

L’affaire a pris une tournure politique, les médias conservateurs en profitant pour accuser la vice-présidente chargée des affaires féminines et familiales, Shahindokht Molaverdi, d’avoir elle aussi prôné la stérilisation des femmes vivant dans la rue.

La responsable a rejeté ces accusations, rappelant que le « gouvernement n’a pas encore présenté de plan précis pour stériliser les femmes sans domicile fixe » et qu’un tel projet « devrait être examiné et proposé par le ministère de la Santé », selon l’agence de presse Mehr.

Learn Hebrew online

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Iran: Le gouverneur adjoint de la province de Téhéran « Il faut « convaincre » les femmes sans domicile fixe (SDF) et prostituées de se faire stériliser »

    1. yoniii

      hi

      l extermination des non muzz et legale dans les lois sharriatique

      par consequent l extermination et pleinnement reélisable en islamofaschisme

      par ailleurs l islamofaschisme genocidaire a deja tuer exterminée pres de 250 millions d etre humaine en 1400ans

      donc rein d etonnant

      by

    2. Claire

      Cette suggestion a des vieux relents de nazisme. Pas étonnant quand l’on sait que Hitler appréciait les musulmans et le grand mufti de Jérusalem. Qui se ressemble s’assemble…
      Pourrait-on simplement suggérer au ministère de la Santé iranien de s’occuper tout simplement de la … santé de ces pauvres femmes??? Leur procurer un toit et un emploi ne lui est pas venu à l’esprit non plus?
      Il est vrai que dans une société où l’on applique la charia, où les petites filles sont mariées dès l’âge de 9 ans à des vieux barbons pour imiter « le beau modèle » mahométan, plus rien ne devrait nous étonner.

    3. danielle

      comme toujours en musulmanie c’est la faute des femmes:si il y a tant de femmes sdf en musulmanie c’est que leur charmant mari les a mis à la porte sans preavis et que souvent leur famille d’origine n’en veut plus ou ne peut les accueuillir

    4. michel boissonneault

      aider ses femmes avec des programmes ne serait pas plus simple …….car selon moi pour beaucoup de femmes la prostitution est le dernier recours a moins qu’un proxénète force la femme a la prostitution bref ont a encore la preuve que l’islam est une religion de compassion ( avec aucun cœur )

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *