toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Conférence de Paris : le président Hollande pactise avec nos ennemies contre Israël


Conférence de Paris : le président Hollande pactise avec nos ennemies contre Israël

La France est en guerre. Étonnamment, les bien-pensants voudraient nous empêcher de dresser le simple portrait de notre ennemi, voir même de le nommer. Dans un certain milieu, il est tabou de dire qui et au nom de quoi des soldats nous font la guerre. A l’inverse, condamner Israël est terriblement moderne.

Dans ce mutisme de l’intelligentsia et en l’absence de contestation par tout ce que compte Paris comme belles consciences, d’artistes bobos et d’associations féministes ou LGTB, des chefs d’états combattants nos valeurs peuvent être reçus sans contestation. Ainsi, chacun saura à l’avenir que tous se sont rendus complices en se murant dans le silence. Peu importe qu’une part importante de ces états tuent des gays, aliènent les femmes, criminalisent la libre pensée. Ils sont musulmans et puisque musulmans, ils bénéficient d’un laissé passer total, à l’inverse d’Israël. Pour ces moralistes auto-proclamés, la charia, à savoir la loi coranique, devient supérieure à leur mission, souvent de service public et financée par nos impôts.

Ainsi, sont notamment représentés à la conférence des nationales socialistes à Paris des états fascistes sans mandat pour accuser Israël, seule démocratie du Moyen-Orient. Dans ce tribunal de pacotille, se trouvent l’Arabie Saoudite et le Qatar, deux états ayant financé et armé pendant de nombreuses années les soldats d’ISIS. Souvent, ISIS a bénéficié de l’aide de pays amis comme la Turquie ou les USA du président Barack Obama.

Une partie de la population des monarchies saoudiennes continue à œuvrer pour ISIS. Pourtant, les lignes en interne semblent bouger. En effet, le ministère de la justice saoudienne parait désireux de changer la donne. Quelques sujets ont été emprisonnés pour intelligence avec l’ennemi. Toutefois, l’absence de transparence est telle que personne n’est en mesure d’affirmer s’ils sont arrêtés pour leur soutien à ISIS ou pour tout autre motif. Par ailleurs, la propagande d’SIS étant relayée par les imans et la chaîne Al Jazeera, il devient preque impossible d’y mettre un terme en interne. A l’inverse, toute action positive envers Israël est suspecte et condamnée systématiquement par l’opinion musulmane.

La guerre contre ISIS doit s’accompagner du même combat envers ses financiers et alliés. Pourtant dans son discours, le président Hollande n’a pas condamné la Suède et l’Arabie pour avoir fourni une usine d’armement à ISIS. Par contre, celui qui a refusé d’acheter un logiciel de défense israélien par antisémitisme ose donner une leçon de démocratie à Israël.

En acceptant ces chefs d’état en France, le peuple peut légitimement se demander à quoi joue le Président de la République. La présence de nos ennemis en temps de guerre est inconcevable. C’est Vichy acte II contre la démocratie, les juifs et les chrétiens persécutés en silence sur les territoires palestiniens. Seul compte le point de vue de l’une des parties. Les mêmes refusent la paix depuis toujours.

François Hollande n’est pas le seul à trahir la France. Une partie non négligeable de la classe politique est volontairement corrompue par l’argent et les cadeaux des gouvernants arabes, pas ceux du gouvernement israélien. Ces politiques ont choisi par intérêt personnel de devenir des traîtres à nos valeurs et à la nation française. En Israël, ils seraient jugés pour corruption alors qu’en France, la Constitution de 1958 permet aux élus de ne pas être inquiétés. Depuis longtemps, Simone Veil l’a dénoncé.

Les actes de trahison à la nation s’empilent depuis 5 ans, les morts en France également. Pourtant, le méchant reste et demeure Israël. Accuser l’état juif et démocratique d’Israël évite pour l’instant à François Hollande de se justifier auprès des français, tout en flattant l’électorat musulman totalement antisémite.

Si la majorité de l’opinion française est favorable à Israël et demande à rompre tout lien avec les états arabes, seuls quelques élus, comme Claude Goasguen, ont compris que défendre Israël revient à défendre la France. François Fillon lui a décidé de ne pas rencontrer le ministre saoudien de la justice, pourtant considéré comme l’homme montant de Riad.

Learn Hebrew online

Voilà qui aujourd’hui s’est réuni pour se soumettre au dicta de l’ordre islamiste, le même sévissant à l’ONU et à l’UNESCO contre Israël. Le peuple français est en mesure de poser des questions, d’obtenir des réponses et de faire tomber ses dirigeants en cas de trahison avérée, comme l’oblige la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1793.

Sébastien COLIN pour Europe Israël News.





Chroniqueur Europe Israël News



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Conférence de Paris : le président Hollande pactise avec nos ennemies contre Israël

    1. C. Hamon

      Belle photo !, … Pensent-ils être à l’enterrement des Juifs et d’Israël ?

      Ont-ils déjà oublié qu’Israël est un Pays Souverain, une puissance économique et militaire, une puissance régionale, et bientôt une puissance énergétique sur laquelle ils seront bien obligés de compter au Proche Orient !

      Je n’ai jamais vu quelqu’un de plus bête que John KERRY, et Jean-Marc AYRAULT à la fois, … Imposer une « Solution à Deux Etats » … Avant toute forme de négociation, me paraît être d’une totale absurdité. Surtout lorsqu’on sait, que ce sont eux qui ont négocié avec les Iraniens.

      La « Solution à Deux Etats » ne peut être que l’aboutissement à de nombreuses discussions, à la démilitarisation de toute la région, à des déclarations de non agressivité, à la formation d’un Etat Arabe Démocratique, et non pas « Pseudo Démocratique », à une volonté manifeste d’œuvrer pour les populations, volonté de construire et non pas de détruire, jusqu’à la mise en place d’un scolarité saine et non agressive. … Etc !

      Vous voyez bien Messieurs John KERRY et Jean-Marc AYRAULT, qu’il est stupide de commencer par ce qui ne peut être que le but et l’aboutissement.

      A force de vouloir faire les malins, vous venez d’enterrer à jamais cette « Solution à deux Etats »

      Ce n’est pas cette « Solution à deux Etats » qui doit être le préalable à la PAIX.

      Mais la « PAIX » qui doit aboutir à une « Solution à deux Etats »

      De toute façon, les Arabes refusent cette solution, car ce qu’ils veulent, c’est que vous leur portiez « les Juifs pieds et poings liés sur un plateau », …. Et que vous leur donniez les « Clés » pour prendre possession du TOUT Israël !

      Sauf que malgré toutes vos gesticulations, il n’en sera rien !

      Pour qui s’est rendu en Cisjordanie, actuelle Judée et Samarie, comprend facilement que cette « Solution à deux Etats » n’est plus possible.

      Surtout que vous touchez là, le « Cœur de la Nation Juive ». Ce ne sont ni Eilat, ni le désert du Néguev, ni Dimona, ni Haïfa, qui sont le cœur de la Nation Juive. L’ancien et le nouveau testament ne nous parlent que de la Judée, de la Samarie et de Jérusalem en entier. L’Occident a pris naissance à Jérusalem, en Judée et en Samarie. … Il faut être lobotomisé pour ne pas le voir et le comprendre !

      Ce n’est pas seulement les Juifs et Israël que vous visez, mais la destruction de tout l’Occident.

    2. Réal Bergeron

      C’est le califat subliminal qui s’active à cette conférence de Paris pour une fallacieuse paix islamique , relent de la spoliation du territoire historique et identitaire d’Israël.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *