toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Christophe Bejach, ancien vice-président de « Terra Nova » tombe pour pédophilie. La presse française muette


Christophe Bejach, ancien vice-président de « Terra Nova » tombe pour pédophilie. La presse française muette

Pourquoi ce silence ? Est-ce pour ne pas ternir par ricochet le soleil d’Arnaud Montebourg ?

On enterre, aujourd’hui, François Chérèque, ex-patron de la CFDT et président de la « fondation progressiste » Terra Nova. Coïncidence de l’actualité, Christophe Bejach, l’un des fondateurs et ancien vice-président de cette boîte à idées du Parti socialiste, vient de tomber, à Londres, pour pédophilie. Faut-il, alors, imaginer que c’est pour ne pas troubler ce moment de deuil et de recueillement que tous les médias officiels français n’en ont touché mot ?

Christophe Bejach, 53 ans, est ce que l’on appelle une pointure (et peut-être, aussi, un « pointeur », comme on dit dans certains quartiers de Fresnes et d’ailleurs). Sa bio sur Terra Nova nous explique, en effet, que ce brillant « ingénieur et titulaire d’un MBA du Groupe HEC (ISA) a effectué une carrière orientée vers l’investissement dans des entreprises cotées ou non cotées, en France, aux USA et en Asie ». En 2012, il rejoignait l’équipe d’Arnaud Montebourg, devenu ministre du Redressement productif, en tant que conseiller sur l’Aérospatial, la Défense et l’Énergie. Mais surtout productif pour lui-même, Christophe Bejach s’est essentiellement fait connaître comme créateur de la société L’Avion, revendue à British Airways pour 68 millions d’euros.

Ce strauss-kahnien « historique » ne partageait pas, avec son mentor, que des idées. Il semblerait qu’ils avaient aussi en commun quelques connections obsessionnelles entre le cerveau et le pantalon, mais si Strauss-Kahn s’en prenait à des femmes adultes, M. Bejach montrerait quant à lui une nette préférence pour les fillettes.

En témoigne sa condamnation, le 14 décembre dernier, par un tribunal britannique à « 9 mois de prison avec sursis pendant deux ans pour un premier chef d’accusation d’offense sexuelle sur enfant mineure et trois autres chefs d’accusation pour possession de photographies d’enfants indécentes ».

Christophe Bejach s’est fait pincer par un agent de police en civil, Sadie, qui s’est fait passer pour la mère de trois fillettes de 8, 10 et 12 ans sur lesquelles il avait jeté son dévolu. Ayant acheté sur Amazon « un stock de petites lingeries pour faire des photos de nus érotiques », Bejach a « décrit ses fantasmes sexuels à Sadie, la présumée mère des filles, qui malheureusement pour lui était en fait officier de police travaillant à la surveillance de la cyber-pédophilie ». Interrogé par le tribunal pour savoir « s’il avait eu quelques intentions d’avoir des rapports sexuels avec les filles avant le rendez-vous de l’hôtel Cumberland, Bejach a répondu “Avant d’avoir eu ces pensées : oui” », rapportent le Daily Mail et l’Evening Standard. Outre ces faits, on a également trouvé dans l’ordinateur de ce brillant homme d’affaires des dizaines de photos à caractère pédophile, dont certaines de catégorie A, c’est-à-dire « dépeignant l’activité sexuelle pénétrante ».

Ayant réussi à éviter la prison, Christophe Bejach devra signer « le Registre des délinquants sexuels pendant dix ans, son ordinateur a été confisqué [ndlr : pour les photos] et il devra payer £1,200 de frais de tribunaux. Il a préalablement payé une caution de £100,000 à la Cour et remis son passeport aux autorités », écrit la presse britannique.

Voilà pour les faits. Maintenant, la question qui fâche : qui, en France, a parlé de cette histoire ? Qui a écrit une ligne sur le sujet ? Aucun des médias officiels : pas un mot en radio, pas un mot sur les chaînes d’info, pas un mot dans la presse.

Les seuls à l’avoir évoquée sont ceux qu’on range commodément dans la « fachosphère » : Fdesouche, Le Salon beige et TV Libertés et, dans un autre genre, le site Au féminin, qui recense les affaires de pédophilie.

Pourquoi ce silence ? Est-ce pour ne pas « gêner » les primaires de la gauche, ne pas ternir par ricochet le soleil d’Arnaud Montebourg, épargner Terra Nova, ne pas plomber davantage un Parti socialiste moribond ? Ou bien parce qu’un Strauss-Kahn + un Bejach, c’est plus qu’on n’en peut supporter de la part de cette classe politique?

Learn Hebrew online

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Christophe Bejach, ancien vice-président de « Terra Nova » tombe pour pédophilie. La presse française muette

    1. david

      Cela m’étonnerait fort que ce Bejach soit devenu pédophile en 2016 : il doit l’être depuis des années.
      Alors petites séances de vidéos pédo-pornographiques et plus peut-être entre amis au ministère. Ecoeurant comme dit Salmon.

    2. kalidas

      Un bon point pour « Libération », qui en a parlé (eh oui !). En revanche les autres grands organes de presse (Le Monde, Le Figaro, etc…) sont en effet restés muets sur cette affaire.

    3. deborah

      Il faut rajouter une ligne de plus au CV de Montebouse. On le connaissait :
      – antisioniste-antisémite. Il dézingue le vieil antisémitisme de l’extrême droite mais se vautre dans le nouvel comme presque toute la gauche de la gauche. Cherchez l’erreur.
      – espion tout à fait illégal de ces concurrrents (Danjean) et de ses adversaires politiques ET de leurs conjoints (le couple Woerth).
      – sexiste ( « affaire » Sintès : cette journaleuse était sur le plateau depuis le début de l’émission).
      – et maintenant, fréquente des pédophiles, peut-être plus, car il est évident, comme dit David, que cette ordure ne s’est pas découvert pédo-criminel à 53 ans. Cela doit faire un bagne qu’il visionne des vidéos pédo-pornographiques et qu’il touche (et plus) des petites filles: il a juste été pas pris la main dans le pot de confitures si je puis m’exprimer ainsi.

      Cette face de morve de Montebourg a dit : « Je n’aime pas le soupçon. » Qu’il aille le dire à Madame Woerth et à d’autres épouses parce que là, question dénonciation sur la base d’un soupçon, il tapait fort très fort. Alors, je ne vais pas me gêner pour le soupçonner lui.

      Je croyais que la France avait touché le fond avec les attentats antisémites et anti-français. Si une grosse bouse comme Montebourde arrive à l’Elysée, ce qui est très peu probable, ce pays fera plus que toucher le fond : il sondera les profondeurs pendant cinq années.
      ALLEZ VIVE LE CANADA OU J’HABITE POUR LES JUIFS NON-CROYANTS ET VIVE ISRAEL POUR LES JUIFS CROYANTS. Au Canada, le nouvel antisémitisme existe comme aux Etats- Unis mais le camp des juifs et des non-juifs pro-israëliens est très fort : en France, ce camp est inexistant même à droite.

    4. sergeb

      Cela prouve qu’avec le temps on finit toujours par se croire inattaquable alors on finit toujours par se bruler

    5. daniel

      Cela rappelle la sale affaire des « ballets roses » en 1960 à l’Assemblée Nationale où députés, Président et ministres abusaient de toutes jeunes filles dans de belles demeures parisiennes.

    6. Zayith

      Et dire que le programme de Hollande sort à 100% de Terranova…
      Un lien avec la décadence sexuelle promue par ce gouvernement ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *