toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Brexit : Le secrétaire d’Etat Boris Johnson compare Hollande à un gardien de prison nazi


Brexit : Le secrétaire d’Etat Boris Johnson compare Hollande à un gardien de prison nazi

.

En déplacement en Inde, le secrétaire d’Etat britannique aux Affaires étrangères a tenu des propos véhéments contre la fermeté de Paris vis-à-vis du Brexit. Pour certains, Boris Johnson a carrément comparé Hollande à un gardien de prison nazi.

Le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson a déclaré mercredi 18 janvier qu’il refusait que son pays se fasse «administrer une correction» avec le Brexit, face notamment à la fermeté de la France contre un accès privilégié au marché commun.

Il a ensuite comparé de manière plutôt douteuse cette fermeté à «ce qu’on voit dans les films qui traitent de la Seconde Guerre mondiale». Tollé immédiat : des parlementaires y ont décrypté une comparaison avec les méthodes nazies.

Loading...

Alors qu’il se trouvait en déplacement à New Delhi, en Inde, au lendemain d’un discours du Premier ministre britannique Theresa May qui a présenté les grandes lignes de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, Boris Johnson a en effet tenu à mettre en garde les Européens souhaitant imposer des tarifs douaniers stricts à son pays : «Si Monsieur Hollande souhaite administrer une correction à quiconque essaye de s’échapper, un peu comme dans les films sur la Seconde Guerre mondiale, je ne pense pas que ce soit la bonne voie pour aller de l’avant», a-t-il déclaré lors de sa conférence à New Delhi. Et l’ex-maire de Londres d’ajouter : «Ce n’est pas dans l’intérêt de nos amis et partenaires».

François Hollande a en effet signifié à plusieurs reprises que le Royaume-Uni ne bénéficierait pas de conditions préférentielles d’accès au marché commun, après la finalisation de son divorce avec Bruxelles.

Les hommes politiques européens et britanniques condamnent des propos odieux

Les remarques de Boris Johnson ont été condamnées par le principal négociateur de l’UE sur le Brexit, le député européen Guy Verhofstadt. Et pas seulement. De nombreuses personnalités politiques européennes ont considéré que le ministre britannique des Affaires étrangères avait comparé François Hollande à un gardien de prison, sous la dictature nazie et les ambitions de l’UE à celles d’Adolf Hitler.

«Ce sont des commentaires odieux et profondément inutiles que le Premier ministre [Theresa May] devrait condamner», a déclaré Guy Verhofstadt.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Brexit : Le secrétaire d’Etat Boris Johnson compare Hollande à un gardien de prison nazi

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *