toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Benoît Hamon : « Bilal est un très beau prénom, c’est le 1er muezzin du prophète »


Benoît Hamon : « Bilal est un très beau prénom, c’est le 1er muezzin du prophète »

Surnommé « Bilal » Hamon par certains internautes, le candidat de la primaire de la gauche a réagi avec humour et légèreté mercredi après le débat. Jeudi, il s’est montré plus dur contre « Florian Philippot et ses amis des sites d’extrême-droite ».

C’est devenu une habitude de la fachosphère : renommer un candidat à la présidentielle dans le but de dénoncer sa proximité présumée avec l’islam radical. Après Alain Juppé, devenu Ali Juppé sur le clavier ce certains internautes, c’est au tour de Benoît Hamon d’en faire les frais. Mercredi soir après le débat qui l’a opposé à Manuel Valls, le candidat est revenu face à ses sympathisants sur cette polémique avec légèreté : « Je tiens à dire à ceux qui ont la haine dans le bide et dans la tête que Bilal est un très beau prénom », a-t-il déclaré. L’ancien ministre de l’Education a ensuite évoqué l’histoire de Bilal, « le premier muezzin du prophète » Mahomet, suscitant les applaudissements de ses sympathisants.

« Florian Philippot et ses amis des sites d’extrême-droite »

Jeudi sur BFMTV/RMC, Benoît Hamon en a remis une couche, dénonçant « l’amalgame délibéré » de certains. « Je regrette que Florian Philippot et ses amis des sites d’extrême-droite reprennent ces arguments, me baptisent Bilal Hamon comme on avait baptisé ‘Farid’ Fillon et ‘Ali’ Juppé », a-t-il déclaré face à Jean-Jacques Bourdin. Le favori du second tour de la primaire a aussi dénoncé « cette ambiance complotiste et conspirationniste » qui l’entoure. L’extrême-droite n’est pourtant pas seule à amener le débat sur ce terrain. Mardi, Manuel Valls avait critiqué la position « ambiguë » de Benoît Hamon sur la question du communautarisme. Il avait aussi attaqué son concurrent sur sa réaction à la polémique du café de Sevran, interdit aux femmes selon un reportage de France 2. Une partie du camp Valls est allée plus loin encore.  « Hamon est le candidat des Frères musulmans », osait un ministre sous couvert de l’anonymat dans Libération cette semaine.

« Benoît Hamon est en résonance avec une frange islamo-gauchiste et fait un appel du pied électoral. C’est une stratégie d’attrape-tout. Pour obtenir un vote, tout est valable. C’est le pire des discours possibles, un discours de faiblesse. Autour de lui, il y a un certain nombre de gens, comme Pascal Cherki [porte-parole de Benoît Hamon], qui vont encore plus loin et ont soutenu par exemple une réunion qui était interdite aux blancs », ajoutait à 20 minutes Malek Boutih, soutien de Manuel Valls. « C’est une injure », a simplement réagi jeudi Benoît Hamon, assurant que ces « paroles blessantes » étaient « parfaitement injustifiées ».

Loading...

source





Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 18 thoughts on “Benoît Hamon : « Bilal est un très beau prénom, c’est le 1er muezzin du prophète »

    1. sergeb

      MÉFIEZ-VOUS DE CE TYPE, IL A LA LANGUE BIEN PENDUE SORTIE TOUT DROIT DE L’ESTABLISHMENT FRANÇAIS. AVEC LUI ET L’AUTRE VOUS ALLEZ VOUS FAIRE ROULER DANS LA FARINE ET PAS A PEU PRÈS.

    2. Armand Maruani

      Tous ces gauchos n’ont aucune figure .

      Ils souhaitent diriger un pays qu’ils avouent les trahir avant de prendre éventuellement ses fonctions .

      Ça dépasse l’entendement et le pire est qu’il soit toujours en liberté .

    3. Sara

      Si vous n’avez pas écouté le débat Valls/Hamon de mardi soir 24 janvier, faites-le. 30 mn suffisent.

      Hamon se révèle.

      Des sondages prétendent, comme au premier tour de la Primaire PS, qu’il apparaîtrait plus convainquant aux yeux des français.

      Comment serais-je convaincue par quelqu’un qui :

      – élude les questions en répondant à côté
      – change de sujet lorsque cela le dérange, sans en en avoir l’air : à plusieurs reprises, lorsque les présentateurs ou Valls parle de laïcité, Hamon cite des articles de la loi de 1905, qu’il a l’air de très (trop?) bien connaître
      – réaffirme son opposition à l’interdiction du burkini sur les plages

      à TROIS reprises, les présentateurs ont essayé de lui faire dire sa position sur la burka : rien à faire.

    4. alauda

      @Sara,

      Vous souvenez-vous de sa première réaction quand des femmes ont été très mal accueillies dans un bistrot ? L’absence de mixité ne l’avait trop gêné !
      Il agite en outre des formules creuses qui s’adresse d’avantage au l’émotion qu’à la raison :
      « faire battre le cœur de la France »
      « avec un projet de progrès et d’espoir » ;
      « réenchantons l’avenir » ;
      « définir un future (avec un e sur Twitter, sic !) desirable (et sans accent, re sic !), un idéal »

      Un programme digne du « Manège enchanté », avec une prime pour le marchand de sable.

    5. alauda

      Mince, encore un accord passé à la Trappe, c’est le cas de la dire : formules… qui s’adressent…
      Et un « au » à la place d’un « à » sur la même ligne.

    6. Sara

      @alauda

      Oui, un joueur de flûte.

      En outre, les anciens grecs avaient un mot pour ceux qui promettent n’importe quoi pour avoir des voix. En particulier, promettre de pouvoir vivre sans travailler.

    7. Sara

      Emploi du mot « haine » par lui : si vous avez lu l’article d’Europe-Israël qui vient de paraître : « A la mosquée de Périgueux, sous contrôle des Frères Musulmans, l’imam prêche la haine des non-musulmans « dans ce pays de perversité » »

      Indépendamment de son titre, lisez les citations de ces imams et prédicateurs de cet article : Qui prêche la haine ?  Eux ou ceux qui s’inquiètent de ces déclarations (conformes à l’islam, ils sont irréprochables sur cela).

      Puis le mot « injure » :

      « Autour de lui, il y a un certain nombre de gens qui ont soutenu une réunion qui était interdite aux blancs » 

      Condamne-t-il cette réunion, désavoue-t-il les gens de son entourage qui l’ont soutenu ? Pour lui, l’injure n’est pas cette interdiction aux blancs mais critiquer l’interdiction.

      Hamon a l’air de bien connaître certaines techniques de prédicateur islamique ; comment cela se fait-il ?

    8. Armand Maruani

      D’ici là qu’il fasse la circoncision à l’Elysée aprés son sélection cela ne m’étonnerait pas .

      Je le vois bien ce jour là en chéchia , babouches et djellaba faire allégeance à tous les muzz qui auraient voté pour lui .

      Hollande on s’en souvient avait fait un discours mémorable Place de la Tépublique Tahrir devant des centaines de drapeaux algériens et palestiniens aux cris de  » mort à Israël  » .

      Chacun aurait montré dés le début le traître , le collabo et l’ordure qu’il est .

    9. Pinhas

      Avec sa face d’écureuil vorace il nous prend pour des billes .

      Il compte sur les bulletins de vote des muzz .

      Au moins , il affiche clairement la couleur .

      Il récoltera ce qu’il mérite .

      Notre mépris .

      Honte à tous ces vendus politichiens qui prennent les Français pour leurs larbins .

    10. Sara

      « Je tiens à dire à ceux qui ont la haine dans le bide et dans la tête que Bilal est un très beau prénom », a-t-il déclaré. Il a ensuite évoqué l’histoire de Bilal, « le premier muezzin du prophète ».

      Remarquons tout de suite l’emploi du mot « prophète »  et non « Mahomet ».

      Qui connaît le nom du premier muezzin de Mahomet ? Pour un historien ou un islamologue, cela ferait partie la petite histoire, c’est anecdotique.

      Comment cela se fait-il ?

      Les non-musulmans parlent-ils du « PROPHÉTE » ?

      Lecteurs et lectrices d’Europe-Israël, comment expliqueriez-vous cela ?

    11. Slam

      Hamon possède un aplomb incroyable. Sa force réside dans sa confiance. Il n’est certes pas quelqu’un.qui se remet en question, il ne doute pas pas de lui, c’est un illuminé. Un dangereux illuminé. Il est prêt à tout pour gagner.

    12. Aaron

      A Armand Maruani : tu crois que la droite est meilleure que la gauche ? François Fillon a prévu de se rapprocher de l’Iran, il l’a dit explicitement. Il est dans la droite ligne de la droite française qui, avec de Gaulle, a complètement tué la grande alliance franco-israélienne des années 50-60. Quant à Manuel Valls, il n’était pas pro-israélien et socialiste ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *