toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Amnesty International lance un avertissement à la Belgique, « l’intention de criminaliser l’apologie du terrorisme menacerait la liberté d’expression »


Amnesty International lance un avertissement à la Belgique, « l’intention de criminaliser l’apologie du terrorisme menacerait la liberté d’expression »

Amnesty International a analysé, dans un rapport publié mardi, les mesures de lutte contre le terrorisme prises par 14 États membres de l’UE, dont la Belgique. Cette dernière est pointée du doigt notamment pour des atteintes au respect de la vie privée.

Mais l’ONG lance surtout un avertissement au gouvernement belge par rapport à des mesures qu’il envisage de prendre, telles que la criminalisation de l’apologie du terrorisme.

La liberté d’expression menacée ?

Amnesty International s’inquiète de l’obligation pour les entreprises de télécommunication de conserver pendant un an les métadonnées générées par les communications de leurs clients. « Cela peut menacer le secret des sources journalistiques« , avertit Philippe Hensmans, directeur de la section francophone belge d’Amnesty International. « La police pourrait découvrir la source du journaliste sans même la lui demander.« 

« D’autres mesures sont également sur la table et pourraient atteindre plus fortement les droits de l’Homme, surtout s’il n’y a pas de contrôle« , poursuit-il. L’intention de criminaliser l’apologie du terrorisme menacerait par exemple la liberté d’expression. « Le simple fait de tenter d’expliquer le terrorisme serait considéré comme une apologie.« 

Le pouvoir concentré dans les mains du gouvernement

Amnesty International est préoccupée par la permanence des mesures belges (adoptées ou envisagées), qui pourraient être utilisées à d’autres fins. « Qu’est-ce qui me garantit que dans 5 ans, on ne va pas les utiliser pour tout et n’importe quoi?« , s’interroge-t-il. Il cite comme exemple la police française qui aurait recouru à des lois d’exception pour assigner à résidence des militants écologistes avant la COP 21 à Paris en 2015.

La précipitation dans laquelle les mesures ont été adoptées inquiète également. « Il n’y a pas eu de débat au Parlement« , notamment sur la conservation des données. L’ONG dénonce une concentration du pouvoir entre les mains de l’exécutif.

Amnesty International souhaite la mise en place d’un Institut national des droits de l’Homme pour contrôler le respect des droits humains, un engagement pris par le gouvernement fédéral et qui figure dans sa déclaration de politique générale.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Amnesty International lance un avertissement à la Belgique, « l’intention de criminaliser l’apologie du terrorisme menacerait la liberté d’expression »

    1. Malcolm Ode

      « Le simple fait de tenter d’expliquer le terrorisme serait considéré comme une apologie » : quelle malhonnêteté intellectuelle!

      Il me semble qu’il y a une sacrée marge entre une explication et une apologie.

      Non seulement doit-on criminaliser l’apologie du terrorisme comme le sont les incitations à la violence, à la haine raciale…, mais pour que la « liberté d’expression » ait un sens, le mensonge devrait également être criminalisé.

      Députés, avocats, imams… tous ensemble aux travaux communautaires forcés… à servir les dhimmis!

    2. MOLIERE

      A force de fumer la moquette voyez le résultat . Le monde à l’envers . Ces gens vivent dans le monde des bizounours et pendant ce temps les vermines prospèrent . Je ne pense pas qu’ils soient si naïfs mais collabos ça oui .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap