toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Allemagne : 3 jeunes d’origine palestinienne brûlent une synagogue. « pas un acte antisémite » pour le Tribunal


Allemagne : 3 jeunes d’origine palestinienne brûlent une synagogue. « pas un acte antisémite » pour le Tribunal

Un tribunal régional allemand de la ville de Wuppertal a confirmé vendredi dernier une décision du tribunal de première instance, selon laquelle une tentative de brûler la synagogue de la ville par trois hommes en 2014, était une expression « justifiée » contre la politique israélienne, rapporte le Jerusalem Post.

La décision du tribunal a été révélée dans une déclaration diffusée par Johannes Pinnel, porte-parole du tribunal régional de Wuppertal.

Trois Allemands d’origine palestinienne ont tenté de mettre le feu à la synagogue de Wuppertal en juillet 2014 à l’aide de cocktails Molotov. Le tribunal avait condamné les criminels à des peines d’emprisonnement avec sursis.

La cour a déclaré que les hommes avaient consommé de l’alcool et qu’il n’y avait aucun blessé au sein des membres de la synagogue.

Loading...

Un jeune de 13 ans, qui vivait près de l’édifice religieux et avait remarqué les flammes, avait informé la police. Plusieurs jours avant l’incendie, une personne avait peint à la bombe « la Palestine libre » sur un mur de la synagogue.

Le tribunal local de Wuppertal avait déclaré dans sa décision de 2015 que les trois hommes voulaient « attirer l’attention sur le conflit entre Gaza et Israël ». Le tribunal a ainsi estimé que l’attaque n’était motivée par aucune forme d’antisémitisme.

Israël a lancé l’opération Bordure Protection à l’été 2014 pour arrêter les attaques de roquettes perpétrée par le Hamas sur le territoire israélien.

L’incendie a causé 800 euros de dommages à la synagogue. La synagogue originale de Wuppertal avait déjà été brûlée par les Allemands pendant les pogroms de la nuit de Cristal en 1938.

Après la décision du tribunal en 2015, Volker Beck, l’un des principaux députés du Parti Vert, avait déclaré que « l’attaque contre la synagogue était motivée par l’antisémitisme » et avait critiqué le tribunal pour avoir émis une décision indiquant que le but de l’attaque était de mettre en lumière la guerre avec Gaza.

« Il s’agit d’une décision erronée en ce qui concerne les motifs des auteurs », avait-il indiqué, ajoutant que mettre le feu à une synagogue en Allemagne à cause du conflit au Moyen-Orient ne peut être attribué qu’à de l’antisémitisme.

Learn Hebrew online

« Qu’est-ce que les Juifs en Allemagne ont à voir avec le conflit au Moyen-Orient? Tout autant que les Chrétiens, les non-religieux ou les Musulmans en Allemagne, à savoir, absolument rien », s’était-il insurgé.

« L’ignorance du pouvoir judiciaire envers l’antisémitisme est pour beaucoup de Juifs en Allemagne particulièrement alarmante », avait ajouté Beck.

Source

Loading...






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Allemagne : 3 jeunes d’origine palestinienne brûlent une synagogue. « pas un acte antisémite » pour le Tribunal

    1. Armand Maruani

      Je sens que l’Allemagne est en pleine rechute ,

      D’ici qu’un barbu remplace le moustachu hystérique .

      En saroual et en babouchei Ils ont déja appris à lever le bras dans leurs manifs .

    2. Pinhas

      Je rectifie l’info :3 jeunes d’origine Jordanienne habitant sur le territoire d’Israël brûlent une synagogue. « pas un acte antisémite » pour le Tribunal.

    3. Pinhas

      Le drapeau jordanien et palestinien c’est kif kif bourricot de nos jour .

      En 1920 le drapeau Palestinien était aux couleurs d’Israël avec l’étoile de David en son milieu .

      C’est arabes sont vraiment des voleurs et ceux qui les écoutent en bavant sont des ignares et des cons .

    4. Rony d'Alger

      La presse ment systématiquement avec ce mythe des palestimerdes .La vérité doit être dite et éternellement répétée. Quand en 1922 les britanniques créent l’émirat de Transjordanie, ils prennent pour cela 78% des terres de la province de Palestine du mandat ottoman et vont chercher pour le diriger un chef tribal, un « émir » qui vit dans la plaine du Hedjaz en Arabie, pas encore saoudite, au milieu de ses bédouins. D’ailleurs il arrive en Transjordanie en compagnie desdits bédouins qui vont constituer l’essentiel de son armée, la légion arabe commandée en grande partie par des officiers britanniques, sous l’égide d’un général anglais, John Bagot Glubb, surnommé GlubbPacha. C’est cette légion arabe, qui avec 5 autres armées arabes va attaquer Israël en 1948. L’absence totale de légitimité historique de cet émirat est prouvée par son seul nom; il était au-delà du Jourdain et il a donc été appelé Transjordanie. C’étaient les Juifs, qui avant 1948, étaient appelés Palestiniens, y compris par les arabes eux-mêmes. Les russes, ou soviétiques, en 1964 ont décidé de créer un « peuple palestinien » arabe afin d’inventer « un peuple luttant pour sa libération » et éviter ainsi que les arabes se voient opposer le fait qu’il y avait déjà 22 états arabo-musulmans. Mais les états occidentaux, depuis 1973, ont décidé de capituler devant toutes les prétentions de ces états tyranniques. Bat’Yeor a parfaitement décrit la situation et le contexte.

    5. sdaubi

      Et si cela avait été une mosquée qui avait été incendiée? Auraient -ils estimé qu’il ne s’agissait pas d’un acte islamophobe?
      Je n’en crois rien!

    6. michel boissonneault

      encore une fois je dit merci a Europe-Israel car au Canada aucun médias en a parlé et oui c’est un act antisémite

    7. alauda

      Attaquer un lieu de culte avec des cocktails Molotov n’est punissable que de « peines d’emprisonnement avec SURSIS » en Allemagne ?
      Acte antisémite ou pas, le geste est grave et la sanction ridicule équivaut à une autorisation de récidiver.
      C’est dingue !

    8. Jacques B.

      Vous avez raison gregory, s’ils pouvaient accuser les Juifs d’antisémitisme, ils le feraient ; indirectement ils le font déjà d’ailleurs, quand ils accusent Israël de se conduire comme les nazis vis à vis des pôôôvres « Palestiniens ».

    9. ralph

      C’est le résultat prévu d’une politique d’asile de l’Allemagne envers des migrants parmi lesquels se cachent des terroristes , antisémites en plus, auxquels on accorde trop facilement la citoyenneté allemande.
      On ne peut que craindre le pire pour le futur.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *