toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Wikileaks : la suède et l’Arabie Saoudite ont construit une usine d’armement pour ISIS


Wikileaks : la suède et l’Arabie Saoudite ont construit une usine d’armement pour ISIS

En violation totale des lois suédoises et du droit international, la Suède et l’Arabie Saoudite, le grand allié de la diplomatie occidentale, ont tous deux volontairement participé à l’armement des terroristes d’ISIS mais également à celui des « rebelles » sur le front syrien.

Selon WikiLeaks et The Indecter, les deux principaux protagonistes au cœur de ce scandale sont le banquier suédois Marcus Wallenberg, président de plusieurs holdings dont Investor propriété notamment de Saab, y compris la branche militaire, et d’Ericsson, et Stefan Löfven, premier ministre suédois depuis le 3 octobre 2014.

Les deux hommes se sont rendus fin octobre 2014 en Arabie Saoudite, quelques jours avant la reconnaissance officielle de l’état Palestinien par la Suède. Cette visite intervient au moment où les Etats-Unis et l’Arabie Saoudite décident de détruire la légitimité du gouvernent Assad. L’autre ennemi à contrer est la Russie.

La politique extérieure suédoise héritée d’Olof Palme est dite pacifique, non soumise à l’ONU, tiers mondialiste, soucieuse des droits de l’homme, défendant l’égalité homme/femme et universaliste. Cette ligne s’est trouvée remise en question au plus haut niveau de l’état. Ainsi, le président du Comité de Défense au Parlement suédois, Allan Widman exige de renforcer les liens militaires entre les USA et son pays, avec l’aval bienveillant de l’Arabie Saoudite.

Les révélations faites par le sénateur Richard Black indiquant que l’Arabie Saoudite a financé et armé les djihadistes d’ISIS ont été balayées d’une main par la Suède et n’ont pas pesé lors du choix des alliés. Pourtant, le sénateur indiquait que « l’Arabie saoudite et la Turquie ont formé l’armée de conquête et coordonné ISIS et Al-Qaida ». Jamais, il n’a réfuté ces allégations.

Loading...

Puis Wikileaks a révélé qu’Hillary Clinton avait dès 2016 pleinement conscience du financement d’ISIS par l’Arabie Saoudite et le Qatar. C’est alors que le gouvernement américain a souhaité communiquer sur la formation et l’armement des soi-disant « rebelles modérés ». Depuis, nous savons qu’il s’agit de plusieurs bandes djihadistes opposées, comme leurs ennemis, à l’occident. Cela n’a pas empêché Anne Hidalgo de recevoir cette semaine en grande pompe aux frais du contribuable le maire d’Alep-est, représentant officiel de ceux qui veulent nous détruire mais se trouvant du bon côté de la barricade pour les américains, les maîtres de ce jeu géopolitique. Peu importe qu’ils ne vaillent pas mieux qu’ISIS, ils sont pour la destruction du régime d’Assad, justifiant ainsi la fin et les moyens pour l’administration Obama. Le président Obama mène cette guerre non seulement pour priver l’Europe de ses marchés « naturels » au Moyen-Orient mais aussi pour instaurer un monde unipolaire construit autour des USA. En pleine tournée promotionnelle, le maire d’Alep-est, soit le porte-parole de nos ennemis « modérés », s’est ensuite envolé vers Bruxelles et son parlement, avec le soutien officiel de François Hollande donc de la France.

Combien même de nombreux rapports démontrent les connexions réelles entre ISIS et l’Arabie Saoudite, la mafia wahhabite a toujours tout nié en bloc, sans jamais apporter la moindre preuve. Mieux encore, Nos très chers émirs, pour reprendre le titre de l’enquête de Christian Chesnot, ont décidé de laver plus blanc que blanc en soutenant la création d’une coalition propre anti-ISIS pour lutter contre le terrorisme. Ça ne paye pas de mine et surtout cela permet à la monarchie d’être présente sur tous les fronts et de s’assurer de retombées positives, peut importe l’issue de ce conflit.

Mais, car il y a bien un mais, le témoignage du Secrétaire d’Etat américain en août 2014 est tout autre : « Alors que les opérations para/militaires avancent, nous devons utiliser notre diplomatie et l’atout que constituent nos services de renseignement pour faire pression sur le Qatar et l’Arabie Saoudite qui fournissent clandestinement un support logistique et financier auprès d’ISIS. » En France, une certaine presse et les politiques nous expliquent que cela n’est pas vrai.

Le choix de la Suède pour mener des transactions militaires secrètes n’est pas neutre. Ce pays se présente comme cet indépendant défenseur du bien, du beau et du juste. C’est un leurre. La Suède et l’Arabie Saoudite ont une longue histoire secrète, un peu honteuse pour un pays allié européen puisqu’il a signé de nombreux accords portant sur l’export d’armes pour les saoudiens en période de guerre.

Peu importe que la loi suédoise interdise formellement l’exportation d’armes aux différents partis et vers les zones de conflits militaires. Ce détournement a été organisé sur demande de Jacob Wallenberg et plusieurs de ses pairs. Accord a été donné afin de passer outre toutes les procédures de contrôle, y compris celles de l’Agence Suédoise pour la Non-Prolifération et le Contrôle à l’Exportation. Ce n’est malheureusement pas une première. En effet, en 2007 le « Project Simoon » a été engendré afin de mettre en place un accord d’armement secret avec l’Arabie Saoudite… jusqu’aux nouvelles révélations de WikiLeaks.

C’est alors que Jacob Wallenberg a écrit au ministre suédois de la défense que « ses « amis saoudiens » ne sont pas heureux dans le monde des affaires et que la décision d’arrêter les travaux sur l’usine « menace d’importants intérêts commerciaux ». » Selon The Local, l’acquisition par les saoudiens du système suédois Erieye, une technique de surveillance aérienne produite par Saab électronique Defense Systems, anciennement Ericsson Microwave Systems était en jeu. Ces pressions n’ont pas été veines puisque l’accord a été validé.

Il aura fallu trois années pour que le gouvernement suédois annule l’accord avec l’Arabie Saoudite. Cela n’a pas empêché le premier ministre Stefan Löfven de continuer à entretenir de fortes relations avec toute cette smala. En effet, le 15 mars dernier, Jacob Wallenberg et quelques autres financiers de premier plan étaients les hôtes de marque d’un somptueux dîner à la Maison Sager, la résidence du gouvernement. Carl Bennet, déclara à Aftonbladet que « le gouvernement a souhaité être informé de la situation en Arabie Saoudite, et quel était notre évaluation de cette situation ». Et pour cause, les bombes saoudiennes qui tombent sur le Yémen viennent elles aussi de Suède.

Learn Hebrew online

Depuis, des enquêteurs européens ont découvert six usines d’armement utilisées par ISIS à Mossoul. Selon Le Figaro : « Les démineurs ont découvert une mystérieuse «Organisation pour la standardisation et le contrôle de qualité (OSCQ)» placée sous l’autorité d’un «Comité pour la production et le développement militaire» de l’État islamique. L’une des tâches de l’OSCQ est de publier les spécifications de chaque arme conçue par Daech. »

Ne manque plus que logo étoilé de l’Union Européenne ou encore des détails concernant les procédures à suivre pour construire des armes en suédois. Suite au prochain WikiLeaks, peut-être apprendra-t-on que les armes utilisées pour tuer des français en France sont de fabrication suédoise.

Sébastien Colin pour Europe-Israël

Enregistrer

Loading...

Enregistrer





Chroniqueur Europe Israël News



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Wikileaks : la suède et l’Arabie Saoudite ont construit une usine d’armement pour ISIS

    1. michel boissonneault

      vivement l’arrivé de Trump car il y a tant de nettoyage a faire a cause de Obama + la Suede + l’arabie saoudite …… que la suede brule et explose alors j’ai aucune pitié …. Obama et la Clinton mérite la prison pour crime contre l’humanité

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *