toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] Portrait d’Isabelle Brucher, une Belge antisémite qui rêve d’une seconde Shoah…


[Vidéo] Portrait d’Isabelle Brucher, une Belge antisémite qui rêve d’une seconde Shoah…

.

La Brigade Juive présente des extraits des tweets d’Isabelle Brucher : Elle est Belge, elle déteste les juifs et elle rêve d’une seconde Shoah…

Ses traces sur le net … amusez vous bien

https://www.linkedin.com/in/isabelle-f-brucher-26070739

Website + blog : http://isabellebrucherlegaltranslator.wordpress.com/

Google+ : http://plus.google.com/100500606567762299394/posts/p/pub

Viadeo : http://www.viadeo.com/en/profile/isabelle,francoise.brucher

Facebook : http://www.facebook.com/isabelle.brucher.1

Tumblr : http://isabrucher.tumblr.com/

Pinterest : www.pinterest.com/ibrucher

Twitter : http://twitter.com/isabrucher – deja downed 😉

nvx twitter https://twitter.com/brucherisab

 





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “[Vidéo] Portrait d’Isabelle Brucher, une Belge antisémite qui rêve d’une seconde Shoah…

    1. Christian Rayet

      j’aime Israël.
      Intéressé par la philosophie, je me moquais de la religion. Mon interlocuteur ma dit que je ne savais pas de quoi je parlais. J’ai abordé le monde de la Bible. J’en ai été confondu et confronté à une réelle présence que le peuple d’Israël suivait sans la gloriole que l’on voit dans l’histoire des autres peuples. J’ai commencé à aimer les Juifs.
      Leur histoire est unique. Un exemple qui me traverse l’esprit : l’été 2008, une inscription sémitique ancienne, datée du début du Xème siècle, peinte sur un tesson de poterie fut trouvée à Khirbet Qeiyafa, une ancienne forteresse implantée à vingt kilomètres à l’ouest de Jérusalem, en bordure de la vallée d’Elah où David aurait affronté le géant Goliath. Le fragment de poterie découvert porte cinq lignes de texte, partellement effacé, sous forme d’une instruction sociale relative aux esclaves, aux veuves et aux orphelins. L’appartenance à la culture hébraïque proprement dite est soutenue par des mots spécifiques de l’hébreu comme « faire », « travailler » et « veuve ». La traduction proposée est pétrie de culture juive et l’on croirait avoir affaire à un verset biblique :
      _ … « Vous ne devriez pas faire cela, mais adorer l’ Éternel.
      _ Jugez l’esclave et la veuve.
      _ Jugez l’orphelin et l’étranger. Plaidez pour l’enfant.
      _ Plaidez pour le pauvre et la veuve.
      _ Protégez le pauvre et l’esclave. Soutenez l’étranger. »
      Oui, je sais, cela ressemble à l’éthique valorisé dans nos sociétés démocratiques. C’est que nos sociétés sont les héritières, non seulement des grecs, pour la pensée, mais d’Israël pour notre éthique et la morale que nous espérons, encore aujourd’hui, faire accepter de par le monde… et que nombre de nos dirigeants peinent eux-mêmes à respecter. Aujourd’hui,dans les hôpitaux israéliens, on y soigne ennemis et leurs enfants. Le 4.000 ième enfant africain pauvre vient d’être opéré du coeur, sans en faire propagande…
      Quels sont ceux qui, dans le monde entier, se sont fait terroristes contre leur société d’accueil ? Même pas ceux qui sont sortis des camps nazis. Personne n’a été plus rejeté et méprisé qu’eux, et ces gens sont restés sans reproche, ni colère, ni revendications, mais se sont remis fidèlement au service de leur société d’accueil. Ils se sont parfaitement ré-intégrés. Les juifs ont participé largement au développement de nos sociétés. Le judaïsme est respectable dans nos sociétés démocratiques ; scrupuleusement laïc : comme religion il accepte, partout, les règles du pouvoir. Les juifs sont des champions de l’intégration. La loi du pays est la loi. Ce prescrit renvoie bien le religieux dans la sphère privée. L’attitude du judaïsme peut nous révéler si les textes de la religion poussent à la citoyenneté. C’est remarquable, mais on refuse de voir le caractère du peuple juif.
      Ce peuple doit, encore aujourd’hui affronter les autres nations qui le haïssent avec une volonté de vivre peu commune.
      La société européenne, entretient une inimitié ambiante envers Israël, telle qu’elle se répercute dans les médias et les « réseaux sociaux ». Il est à nouveau de bon ton d’accuser le peuple juif des pires méfaits.
      Il est vrai que la Communauté Européenne soutient, depuis des années, à bout de bras, financièrement, le mouvement palestinien pour des raisons « idéologiques » et « politiques ».

      Je béni Israël parce que face à la barbarie qui les cerne, il persévère à croire que le droit est plus puissant que la force.
      Israël est aujourd’hui un pays en pointe dans l’industrie high-tech, l’informatique,
      la médecine et la chirurgie de haut niveau, l’agriculture industrialisée, notamment
      en renversant le phénomène de désertification pour augmenter ses terres
      cultivables, fait unique dans l’histoire. Le niveau de vie est tout à fait comparable
      aux nations occidentales, avec une espérance de vie similaire. Le système éducatif
      est excellent et les universités israéliennes produisent chaque année des
      ingénieurs, scientifiques et intellectuels de niveau international. Il faut bien sûr
      considérer que ce développement se fait malgré la menace constante de pays
      voisins.
      L’économie et la société israélienne se portent très bien. Israël est un pays libre, démocratique, fondé sur l’état de droit, garantissant la liberté d’expression et la liberté de la presse; faits unique au Moyen-Orient! Il suffit pour s’en convaincre de considérer l’incarcération d’un ancien président condamné pour agressions sexuelles et viols ou la virulence des interviews des chefs de l’armée par la presse israélienne en 2006 lors de l’opération Plomb Durci au Liban. Dans la société israélienne, il n’y a pas de place pour les meurtriers. Israël condamne les assassins et les met en prison.
      L’alternance politique fonctionne très bien, les trois grands partis de gauche, du centre et de droite s’étant succédés et même complétés dans des gouvernements de coalition qui ne paralysent pas les institutions. Le processus électoral est éprouvé et se déroule avec un niveau d’intégrité absolument comparable aux nations occidentales.
      D’un point de vue de la citoyenneté, Israël est un pays modèle en termes d’intégration. Bien que la judéité et l’immigration juive soient des facteurs essentiels de l’intégration, ils ne sont pas exclusifs. L’acquisition de la nationalité israélienne est très ouverte comme en témoignent les israéliens chrétiens et musulmans d’origine ethnique différente, formant même des corps d’élite de l’armée israélienne comme le Bataillon Druze ou la Brigade Bédouine, formée d’arabes bédouins musulmans à qui la surveillance de la délicate frontière du sud est confiée. L’intégration de juifs du monde entier est également signe d’ouverture de la société, chaque communauté apportant sa différence à la grande communauté israélienne. La variété de langues, d’origines et de cultures au sein de la société israélienne en font un des « melting pot » les plus vastes et les plus réussis au monde et de l’histoire. Les accusations d’Apartheid, régulièrement formulées à l’encontre d’Israël, ne tiennent pas une seconde à l’épreuve des faits. Une politique de méfiance et de défense face aux populations arabes palestiniennes qui refusent de s’intégrer est en effet conduite mais ceux qui s’intègrent dans la société israélienne ne sont l’objet d’aucune discrimination ni ségrégation. Le parlement israélien comporte même des parlementaires arabes qui jouissent d’une totale liberté de parole à la Knesset, même parfois pour à l’aller à l’encontre des intérêts israéliens.
      Je dois me limiter ici, mais je suis loin de dire ma reconnaissance envers les juifs et Israël à donner du sens à ma vie.

      Christian Rayet

    2. VERITE

      Bravo Mr Rayet Christian vous ete 1 hero de la verite…

      Avec tout mon respect et toute mon affection je vs souhaite 1 tres bon Noel et 1 tres bonne annee 2017…

      Que la lumiere de Hanoucca eclaire notre monde emprunt de tant de mensonge et de cruaute!

    3. VERITE

      cette JALOUSE inculte, cette RATEE nazi ou raclure humaine veut les juifs en Israel et la belgique aux arabes …

      C est deja fait!!!!!

      En condamnant avec tant de hargne les juifs cette vieille peau pourrie prouve qu elle est juste 1 MERDE insignifiante inexistente JUSTE 1 MERDE ….

      Les islamistes ces amis iraniens et autres lui feront la peau a cette racaille de facho mecreante dechet de l humanite …

      brucher aboie et la caravane flamboyante d Israel et des juifs passe et s epanouie.

      On ne te souhaite pas 1 bon Noel mais bp de malheurs et continue de pleurer car les juifs et Israel vont encore prosperer pr l eternite…

    4. Chicha

      Que represente cette hysterique!! rien
      Alors laissons la hurler avec les loups.
      En fait elle souhaite voir tous les juifs en Israel.C’est bien ce que les juifs font.
      Quand a vouloir creer une nouvelle Shoa,cela reste une douce utopie car ce genre de tentative trouvera en face une reaction qui ne fera aucun quartier.
      Le temps des Nazis est passé, et cette illuminée rejoindra le cloaque de sa naissance

    5. Tizi Aviv Tel Ouzou

      Mme Bûcher, COURAGEUSE de s’en prendre aux juifs qui (elle le sait parfaitement) ne lui feront RIEN à part peut être un procès mais pas TEMERAIRE – d’aller vomir de la même façon à Molenbeek contre ceux qui vont faire du Royaume de Belgique un califat, qui veulent circoncire le Manneken pis, changer les Léonidas en Léonidattes, qui croient que la carbonnade flamande c’est quand on met le feu à un pilote ou un homo et qui ne savent pas se tenir dans un musée surtout quand il est juif.

      BRUCHER, la blague belge incarnée.

    6. Slam

      La bruchet de Noël est teigneuse à souhait. Il lui manque certainement un peu de bonheur dans sa minable vie de parasite. Offrons-lui une place pour le prochain voyage en Syrie ou mieux, un emploi de pute en Afghanistan pour qu’elle aille découvrir le bonheur d’être moins qu’une chienne au pays des islamopithèques. De toute façon sa Belgique islamisée est déjà pourrie et très bientôt elle n’aura d’autre choix que celui de fermer sa gueule.

    7. poujol

      Espèce de folle, je ne trouve pas les mots pour te qualifier, va bruler en enfer, saloperie de merde .Tu devrais la femer ta gueule , jalousie et toujours jalousie des Juifs, mais saches que tu ne leur arrives meme pas à la cheville pauvre plus que folle

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    • Facebook
    • Twitter
    • LinkedIn
    • More Networks
    Copy link
    Powered by Social Snap