toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Shoah: Siemens finance un livre retraçant les mémoires d’un ouvrier juif


Shoah: Siemens finance un livre retraçant les mémoires d’un ouvrier juif

Le groupe international d’origine allemande spécialisé dans les hautes technologies – Siemens – a financé la publication allemande des mémoires d’un ancien ouvrier juif qui travaillait dans une usine Siemens près d’Auschwitz, a rapporté lundi Aroutz Sheva.

Marcel Tuchman, 95 ans, un médecin de renom à New York, s’est rendu à Berlin cette semaine pour marquer la sortie de son autobiographie traduite, « Remember: my stories of survival and beyond. » (Souviens toi : mes histoires de survie et au-delà).

L’original a été publié par Yad Vashem en 2010 et l’édition allemande est une publication de la maison d’édition Metropol.

S’exprimant devant un groupe d’étudiants allemands, polonais et autrichiens au Centre de documentation du travail forcé national-socialiste à Berlin, M. Tuchman a déclaré qu’il n’aurait pas survécu s’il n’avait pas cru que « tout le monde serait au courant de ce qui se passait. Cela nous a donné la force de nous battre. »

Loading...

Marcel Tuchman est né en Pologne en 1921. Il avait 21 ans quand lui et son père ont été sélectionnés à Auschwitz – ainsi qu’une centaine d’autres – pour construire et ensuite travailler dans l’usine Siemens situé au camp de travail de Bobrek (un sous-camp du complexe d’Auschwitz-Birkenau).

Les SS ont évacué les ouvriers dans une marche de la mort à Auschwitz en janvier 1945. Ils ont été transférés de Buchenwald à Berlin. Quelques mois plus tard, la guerre était terminée et Marcel et son père ont survécu.

Pendant son séjour à Berlin, M. Tuchman a rencontré la direction de Siemens et les lycéens qui participaient à un programme d’une semaine consacré à l’histoire de l’esclavage nazi.

Le voyage de Tuchman a été parrainé par le Sénat de Berlin, qui amène les survivants à revenir sur leur passé et à rencontrer la jeune génération. Il était accompagné de son fils, le documentariste américain Jeffrey Tuchman, et de l’historien berlinois Thomas Irmer.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Shoah: Siemens finance un livre retraçant les mémoires d’un ouvrier juif

    1. Aline1

      Très bel acte de Siemens – J’espère sans arrière pensée.

      La mémoire négative ou positive d’un pays est absolument nécessaire.
      Et c’est la vérité qui doit dominer.
      Pour le bien même du pays en question – sinon il n’avancera jamais.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *