toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Résolution de l’ONU: Netanyahou annonce le gel de millions de fonds alloués à l’ONU


Résolution de l’ONU: Netanyahou annonce le gel de millions de fonds alloués à l’ONU

.

En réaction à l’adoption par le Conseil de Sécurité d’une résolution appelant à l’arrêt de la « colonisation « en Judée Samarie, le Premier ministre israélien a annoncé le gel de millions de fonds alloués par son pays à l’organisation internationale.

Furieux contre une résolution du Conseil de Sécurité des Nations Unies, Benyamin Netanyahou a décidé de s’en prendre aux ressources de cette organisation : d’après le journaliste au Jerusalem Post Gil Hoffman, le chef du gouvernement d’Israël a déclaré avoir ordonné le gel de plusieurs millions de fonds destinés à financer les institutions onusiennes, samedi 24 décembre.

A l’issue de ce vote, le bureau du Premier ministre israélien n’avait pas manqué d’exprimer son mécontentement, indiquant dans un communiqué : «Israël rejette cette résolution anti-israélienne honteuse des Nations unies et ne s’y conformera pas

Colère de Netanyahu contre les membres du Conseil de Sécurité

Benyamin Netanyahou ne s’est pas contenté de couper les aides à l’ONU à l’issu du vote condamnant Israël : dans la soirée du 24 décembre, le Premier ministre a déchaîné sa colère contre les membres du Conseil de Sécurité ayant permis celui-ci – et en premier lieu les Etats-Unis.

«La décision qui a été prise est biaisée et honteuse, mais nous la surmonterons […] cela prendra du temps mais cette décision sera annulée», a déclaré le chef du gouvernement israélien selon l’agence AFP, avant d’accuser Barack Obama d’avoir réalisé un «coup anti-israélien honteux aux Nations unies».

Selon le Premier ministre israélien, l’actuel locataire de la Maison Blanche a ni plus ni moins brisé l’engagement pris par son lointain prédécesseur Jimmy Carter de ne pas «dicter les termes de la paix à Israël au Conseil de sécurité des Nations unies».

Le gouvernement israélien a en outre fait savoir qu’une visite prévue du Premier ministre ukrainien en Israël était annulée, en raison du vote de Kiev (actuellement membre non-permanent du Conseil de Sécurité) en faveur du fameux texte.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Résolution de l’ONU: Netanyahou annonce le gel de millions de fonds alloués à l’ONU

    1. capucine

      Un Etat palestinien serait en contradiction de la Charte de l’ONU

      Un Etat palestinien serait en contradiction de la Charte de l’ONU

      Voici quelques remarques à ce sujet émises dernièrement par des juristes en droit international qui pourraient surprendre nombreux….Certes cela ne peut changer la perception courante et actuelle du conflit, mais il n’empêche qu’il est intéressant d’avoir ces remarques en mémoire, surtout quand on pense à la solution de ce conflit en coopération avec la Jordanie.

      L’ONU a dans sa Charte la résolution 80 qui lorsqu’elle a été votée a officieusement été appelée la « clause du peuple juif », car elle conserve intacts tous les droits accordés aux Juifs par le Mandat britannique pour la Palestine, même après l’expiration dudit mandat les 14/ 15 mai 1948.

      Cette résolution 80 de la charte de l’ONU a force de traité international car la Charte des Nations Unies dans son entier est un traité international. Appliquée à la Palestine, elle explique que les droits qui ont été donnés aux Juifs sur la terre d’Israël ne peuvent être modifiés d’aucune façon, sauf si un accord de tutelle entre les États ou parties concernés avait transformé le mandat en tutelle, ou en « territoire sous tutelle ».

      En vertu du chapitre 12 de la même Charte, l’ONU avait une fenêtre de trois ans pour cela, entre le 24 Octobre 1945 (date où la Charte des Nations Unies est entrée en vigueur) et le 14/15 mai 1948, date où le mandat a expiré, et l’Etat d’Israël a été proclamé.
      Comme aucun accord de ce type n’a été passé pendant ces trois ans, les droits donnés aux juifs sous le mandat britannique sur la Palestine ont force exécutoire, et l’ONU se doit de respecter cet article 80 qu’elle n’est d’ailleurs pas autorisée à modifier.

      L’ONU n’a donc aucune possibilité de transférer ou de reconnaître le transfert d’une partie des droits qui ont été donnés au peuple juif sur la Palestine à une entité non juive, en l’occurrence, à l’Autorité palestinienne. Tous les juristes de l’ONU le savent, et buttent sur cette résolution incontournable.

      Parmi les plus importants des droits conférés aux Juifs, figurent ceux de l’article 6 du Mandat qui reconnaît aux Juifs le droit « d’immigrer librement sur la terre d’Israël et d’y établir des colonies de peuplement « . Ce droit, comme mentionné plus haut, est totalement protégé par l’article 80 de la Charte des Nations Unies .Il faut rappeler que sous le mandat britannique, toute la Palestine était réservée à l’établissement du foyer national juif et du futur Etat juif indépendant, en confirmation de ce qui avait été décidé lors de la conférence de paix de San Remo en Avril 1920.

      Aucune partie de la Palestine concernée par le mandat britannique (soit la Cisjordanie après la création de la Jordanie), n’a été donnée pour la création d’un Etat arabe.
      Les droits des Arabes à l’autodétermination leur ont été accordés ailleurs : en Syrie, en Irak, en Arabie, en Egypte, en Afrique du Nord et en Jordanie (après l’accord spécial modifiant le dit Mandat). Il a été créé en conséquence 21 Etats arabes sur un immense territoire qui va du golfe Persique à l’océan Atlantique.

      Il n’y a donc aucune possibilité de créer un Etat arabe supplémentaire indépendant en Cisjordanie, territoires de la Palestine mandataire réservée à l’autodétermination juive.Créer un tel état sur ces terres attribuées aux juifs serait illégal en vertu de l’article 80 de la Charte des Nations Unies, et outrepasserait l’autorité juridique que l’ONU s’est elle-même donnée…Et cela, en dépit de sa tendance et de sa volonté politique !

    2. Christian De Lablatinière

      Cette info d’Alyaexpress est fausse

      voici la vraie information :
      Résolution anti-israélienne à l’ONU : Trump pourrait couper le financement des Etats Unis si cette résolution n’est pas abrogée

    3. Bentata

      Si Trump coupe les vannes financières et c’est ce qui est envisagé il va de soi qu’Israel ne peut pas faire moins .

    4. Elia

      Je dirais même +

      Mettre immédiatement fin à tout financement de l’ONU, considérer toutes les résolutions contre Israël flagrantes, absurdes, intolérantes et non contraignantes … dissoudre le statut diplomatique et l’immunité des membres du comité de l’Onu … donner à tous les membres 48 heures pour emballer et quitter la ville .. Puis détruire le bâtiment en un tas de décombres.

    5. zanaroff

      Dissoudre l’ONU est le minimum syndical. C’est devenu une véritable foire à empoigne contre Israël. DU GRAND N’IMPORTE QUOI. RIDICULE ET DESESPÉRANT.

    6. Slam

      l’ONU n’a plus aucune légitimité à dicter quoique ce soit surtout depuis que les pays arabes en ont pris le contrôle. Pas plus que L’UNESCO d’ailleurs. Ces organismes se sont totalement décrédibilisés à force de résolutions tant partiales qu’inefficaces. Il est grand temps qu’un ordre nouveau se mette en place, ce qui arrive des Etats-Unis avec des hommes tels que Trump et Cruz, le départ des traîtres tels qu’obama hollande et merkel permettra de recadrer pas mal de chiens qui aboient. Le chantier est immense car le mal qui à été fait est immense.

    7. sergeb

      PETIT COMMENTAIRE QUE J’AI TROUVÉ, C’est vraiment une perle…

      Rappelons les accolades Clinton/Obama….. lorsqu’on sait que Bill avait déclaré lors de la première défaite de sa femme face a Barack « Et dire que ce type il y a peu aurait tout juste été bon a porter nos valises… » ?
      On peut supposer que maintenant il va vraiment les porter lol. Tchao ! Enfin place à un homme politique authentique ( un vrai )!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap