toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Polémique en Algérie : une ministre demande aux femmes mariées de reverser leur salaire à l’Etat, pour palier à la crise


Polémique en Algérie : une ministre demande aux femmes mariées de reverser leur salaire à l’Etat, pour palier à la crise

La ministre algérienne en charge du Droit des femmes a suscité un tollé après avoir déclaré que les Algériennes mariées et ayant un travail devraient reverser leur salaire entier à l’Etat, actuellement victime d’une importante crise financière.

«Nous, les femmes cadres, avons des maris qui subviennent à nos besoins. Nous pouvons aider notre pays qui a assuré notre éducation et nous a donné la chance de faire carrière. Lui céder la totalité de nos salaires serait la moindre des choses», a affirmé la ministre algérienne de la Solidarité nationale, de la famille et de la condition féminine, Mounia Meslem, à la chaîne El Bilad TV le 30 novembre.

Alors que l’Algérie fait face à une importante crise financière due à la chute des cours du pétrole, la femme politique a proposé d’être la première à renoncer à son salaire, proposant aux autres citoyennes de faire de même «en signe de solidarité» pour le pays, comme le rapporte le site d’information Tout sur l’Algérie.

La solution proposée par Mounia Meslem n’a pas plu à tout le monde sur les réseaux sociaux, plusieurs femmes y voyant une atteinte à leurs droits fondamentaux.

Loading...

«Message qui vient du passé» ou encore «nouveau type d’esclavage», a-t-on pu lire parmi les réactions sur les réseaux sociaux.

«Ça aurait pu être un article du Gorafi mais non», a commenté une autre internaute.

En Algérie, ce n’est pas la première fois que la question du droit des femmes fait l’objet de polémiques. En septembre, une enquête avait été ouverte par le ministère de l’Education nationale sur une affaire de lycéennes non-voilées, qui auraient été refoulées à l’entrée de leur lycée le jour de la rentrée des classes. Démentie par les autorités, l’information avait alors suscité un vif débat sur le droit des femmes à ne pas arborer le foulard.

Par ailleurs, toujours en septembre, l’ONG de défense des droits de l’homme Amnesty International avait mis en garde face à l’augmentation des violences faites aux femmes après la mort d’une Algérienne brûlée vive.

Source

 

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Polémique en Algérie : une ministre demande aux femmes mariées de reverser leur salaire à l’Etat, pour palier à la crise

    1. Malcolm Ode

      Si les Algériennes ne sont pas satisfaites de leurs conditions de travail, elles pourront toujours aller travailler au Québec… voilées, car la ministre de la Condition féminine, Lise Thériault « veut voir plus de femmes en politique, incluant celles en tchador » : (lapresse.ca/actualites/politique/politique-quebecoise/201611/29/01-5046270-lise-theriault-veut-voir-plus-de-femmes-en-politique-incluant-celles-en-tchador.php).

      C’est fou comment les IRRESPONSABLES s’entendent bien entre eux. La principale politique des libéraux, c’est de vendre ce pays et ses intérêts à des fins personnelles.

      La corruption est la cause du sous-développement des pays pauvres et de la paupérisation des pays développés.

      Madame Thériault vous êtes une imbécile, ou une belle salope de promouvoir le tchador comme MINISTRE DE LA CONDITION FÉMININE : qu’est-ce qu’une femme voilée en politique va apporter d’épanouissant pour les femmes?

      Quand l’incohérence atteint ce niveau, on peut craindre le pire!

    2. Malcolm Ode

      P.S. : En Occident et notamment au Canada, les politiques expriment une sorte de fierté bravache à s’exhiber pro-islam comme pour dire : »Même pas peur lalalère » et « On n’est pas racistes pour un sou… ».

      Ce qui est le plus inquiétant, c’est que ce qui se passe en Europe n’a pas l’air de les interpeler. Qu’est-ce qui leur faut donc?

    3. Tizi Aviv Tel Ouzou

      C’est la petite fille de Mme Claude ?? Une maquerelle nouvelle génération pour le compte du gouvernement algérien qui à cru que les rentes pétrolières seraient éternelles sans une minute penser à un plan B au cas où la manne ne tomberait plus du ciel !

      Femelles algériennes, en plus de vous coltiner à contre coeur les désavantages de la « politique » de la famille, de l’héritage et autres conditions merdiques de la femme en âne j’ai ri, versez donc vos salaires à ceux qui gèrent consciencieusement leur comptes en suisse avant de gérer le pays.

    4. michel boissonneault

      j’ai 52 ans et je le jure a tous ….. c’est la demande politique la plus stupide que j’ai entendu + la déception est encore plus grande venant d’une femme mais je ne suis pas dupe car cette directive lui a été ordonné sans doute par un homme ou sinon elle est une traître pour la cause des femmes

    5. Charbit

      L’Algérie actuel renouvelle ses armes de pointe en achetant par milliards aux Russes et aux Chinois et cette dame demande aux femmes de reverser leurs salaire…marcher sur la tête ,mais avec ses pays je m’attends toujours a en rire.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *