toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Piratage/présidentielle: les accusations américaines sont « indécentes » (Kremlin)


Piratage/présidentielle: les accusations américaines sont « indécentes » (Kremlin)

Les déclarations de la Maison Blanche accusant la Russie d’avoir perturbé l’élection présidentielle américaine à l’aide de piratages informatiques sont « indécentes », a estimé vendredi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Concernant la responsabilité présumée de Moscou dans ces piratages, « il faut soit cesser d’en parler, soit apporter enfin des preuves. Sinon, tout ça est plus qu’indécent », a déclaré M. Peskov aux journalistes en marge du déplacement du président Vladimir Poutine à Tokyo.

La Maison Blanche a mis en cause jeudi Vladimir Poutine dans les cyberattaques qui ont pu avoir une influence sur le scrutin ayant abouti à la victoire de Donald Trump, le futur ex-président Obama lui-même annonçant des représailles.

« Il est clair que si un gouvernement étranger, quel qu’il soit, tente d’entacher l’intégrité de nos élections, alors nous devons agir », a plaidé Obama: « Et nous le ferons, au moment et où nous le déciderons ».

« Certaines (de ces réprésailles) seront explicites et publiques, d’autres ne le seront peut-être pas », a ajouté le président Obama, qui cédera son fauteuil à la Maison Blanche au milliardaire républicain Donald Trump le 20 janvier.

Selon les médias américains, des personnes liées à Moscou ont fourni au site WikiLeaks des emails piratés sur les comptes de l’ancien directeur de campagne de la candidate démocrate Hillary Clinton, John Podesta, et du parti démocrate, entre autres.

La Russie a rejeté à plusieurs reprises les soupçons la visant, dénonçant des accusations « gratuites » et « non professionnelles », « non étayée par la moindre information ni preuve ».

De son côté M. Trump a de nouveau insinué jeudi que la Maison Blanche avait des intentions partisanes en accusant la Russie d’être à l’origine des piratages informatiques contre sa rivale démocrate.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Piratage/présidentielle: les accusations américaines sont « indécentes » (Kremlin)

    1. Malcolm Ode

      Obama? Des « représailles »? Contre Poutine?

      De qui doit-on avoir le plus peur? D’Obama ou Trump? De Poutine ou de Xi Jinping et de son pote Kim Jong-un?

      Il ne suffit as de croire en Dieu pour être rassuré.

    2. Malcolm Ode

      Obama va faire la PIRE sortie qu’un président US puisse faire ! A qui veulent-ils faire croire que les Russes auraient interféré sur l’élection américaine? Stoppez la manipulation, la presse américaine commence a remballer cette théorie vendue par la CIA devant les commentaires des lecteurs ! CIA qui comme ont l’a constaté ces derniers temps veut démontrer quelle est incontournable alors que le FBI dément ses affirmations Des tètes vont tomber sous 15 jours.

      Voici de l’information pertinente et bien plus précise que ce qu’avance Obama en de termes très généraux:
      « Here is how the Daily Mail is reporting what Craig Murray told them :

      » “….Murray insisted that the DNC and Podesta emails published by WikiLeaks did not come from the Russians, and were given to the whistleblowing group by Americans who had authorised access to the information.” “Neither of the leaks came from the Russians,’ Murray said. ‘The source had legal access to the information. The documents came from inside leaks not hacks.

      » “He said the leakers were motivated by ‘disgust at the corruption of the Clinton Foundation and the tilting of the primary election playing field against Bernie Sanders.’ Murray said he retrieved the package from a source during a clandestine meeting in a wooded area near American University, in northwest D.C. He said the individual he met with was not the original person who obtained the information but an intermediary.’

    3. sergeb

      Obama va faire la PIRE sortie qu’un président US puisse faire ! A qui veulent-ils faire croire que les Russes auraient interféré sur l’élection américaine? Stoppez la manipulation, la presse américaine commence a remballer cette théorie vendue par la CIA devant les commentaires des lecteurs ! CIA qui comme ont l’a constaté ces derniers temps veut démontrer quelle est incontournable alors que le FBI dément ses affirmations Des tètes vont tomber sous 15 jours.

      Voici de l’information pertinente et bien plus précise que ce qu’avance Obama en de termes très généraux:
      « Here is how the Daily Mail is reporting what Craig Murray told them :

      » “….Murray insisted that the DNC and Podesta emails published by WikiLeaks did not come from the Russians, and were given to the whistleblowing group by Americans who had authorised access to the information.” “Neither of the leaks came from the Russians,’ Murray said. ‘The source had legal access to the information. The documents came from inside leaks not hacks.

      » “He said the leakers were motivated by ‘disgust at the corruption of the Clinton Foundation and the tilting of the primary election playing field against Bernie Sanders.’ Murray said he retrieved the package from a source during a clandestine meeting in a wooded area near American University, in northwest D.C. He said the individual he met with was not the original person who obtained the information but an intermediary.’

    4. alauda

      La russophobie d’Obama a coûté assez cher à certains de nos secteurs économiques pour qu’on n’ait plus du tout envie d’entendre sa propagande.

    5. Malcolm Ode

      J’apprécie beaucoup le commentaire no 3, mais je n’en suis pas l’auteur… Comme il m’arrive parfois de retrouver le nom et les coordonnées courriels d’autres intervenants à la place des miens… Peut-être le signaler à la rédaction d’Europe-Israël… (europe-israel.org/nous-contacter/)

    6. Claire

      Il est pittoresque d’entendre Obama accuser les Russes d’espionnage, alors que les USA écoutent tout le monde, à commencer par le portable d’Angela Merkel, qui a énergiquement protesté, à juste titre!
      Que Poutine, en tant qu’ancien du KGB (FSB maintenant), soit au courant de tout, c’est plus que probable, mais tous les états espionnent tous les autres, y compris leurs « alliés »!

    7. Serge de Netanya

      soyons l’avocat du « DIABLE » Poutine il a fait répondre « INDECENT » et non pas FAUX donc…. de plus Mr OBAMERDE oublie très très très vite les écoutes de la NSA sur les téléphones de MERKEL et autres dirigeants de l’Europe et surtout et y compris les dirigeants d’entreprises un petit effort Mr FLAMBY vous aussi gueuler pour rien la dernière en date de OBAMERDE c un drone sous marin en mer de CHINE c surement pour aider le « PERE NOEL CHINOIS »
      joyeuses fêtes de hanouca a toutes et a tous quand les pourris volerons le chef d’escadrille s’appellera OBAMERDE ET SES ADJOINTS QUELQUES CHEFS d’ETATS EUROPEENS

      PS:RIEN A VOIR AVEC LE SUJET MERCI BEAUCOUP A LA REDACTION POUR LE RETRAIT DE LA PUB INTEMPESTIVE QUI PRENAIS SYSTEMATIQUEMENT UN QUART DE PAGE AU DEMARAGE ET A CHAQUE CHANGEMENT D’ARTICLE
      je ne suis pas contre la pub mais la c t grave

    8. judith

      Les Américains devraient faire une class action contre le gouvernement de l’inapte Obama, car est il concevable que les dirigeants du pays le plus avancé du monde puisse être piraté ?
      Il y a donc eu de graves négligences les responsables doivent en répondre.
      Ce n’est pas Putin qui doit être blâmé.

    9. David

      La révélation des contenus des Emails de Hillary et des manigances des démocrates lors des élections ont peut être pâli l’Image de Clinton .Les démocrates au lieu de chercher des excuses ou des bouc émissaires à leurs échecs ils feront mieux de se regarder devant un miroir et de voir la vérité en face.En plus les Américains ne sont pas si stupides ils sont capables de discerner pour qui voter . En parlant d’ingérence politique la Maison Blanche Sous Obama est passée maître dans cette discipline on se rappellera que Obama avait envoyé une équipe pour interférer à l’élection Israélienne pour empêcher la reelection de Bibi

    10. sergeb

      C’est psychologique, c’est le désespoir total dans le camp clinton ils ne leur reste qu’a se livrer aux calomnies, mensonges et blanchiment de la VÉRITÉ alors qu’ils n’ont qu’eux a blâmer pour leur incurie. Ils se sont trahis eux-mêmes et le peuple américain qu’ils ont pris pour des imbéciles car bien voter c’est voter DÉMO-CRASSE. C’est un mépris innommable envers les citoyens de classe moyenne et en dessous. On ne gagne pas une telle élection avec seulement des universitaires et intellectuels qui sont encore plus sournois du fait qu’ils sont plus instruit et plus imbus d’eux mêmes pensant êtres capable de tromper la population. Je leur dis bien fait pour vos cerveaux corrompus.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap