toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Piratage : Obama n’a pas agi contre la Russie avant l’élection parce qu’il pensait qu’Hillary gagnerait


Piratage : Obama n’a pas agi contre la Russie avant l’élection parce qu’il pensait qu’Hillary gagnerait

Le président Obama n’a apparemment pas confronté la Russie sur son prétendu piratage au cours de la campagne présidentielle en raison de l’assurance qu’il avait placé dans la victoire de Hillary Clinton.

Obama n'a pas pris de représailles contre la Russie parce qu'il pensait que Clinton allait gagner: rapport
 © Victoria Sarno Jordanie

L’administration Obama n’a pas répondu assez énergiquement aux informations sur le supposé piratage russe parce qu’il voulait éviter une éventuelle cyberguerre avec la Russie et ne voulaient pas s’immiscer dans les élections présidentielles américaines, selon plusieurs hauts responsables du gouvernement interviewés par NBC.

 

Obama a affronté en privé le président russe Vladimir Poutine en septembre dernier, à propos des allégations de piratage de la Russie au sommet du G-20 organisé en Chine. Une déclaration conjointe du département de la Sécurité intérieure et du Bureau du directeur du renseignement national a été publiée le 7 octobre.

Poutine Obama

Poutine Obama

Le président Obama a promis dans un entretien avec NPR qui a été diffusé vendredi matin que les États-Unis mèneront des représailles contre la Russie sur son présumé interférence.

Loading...

«Je pense qu’il ne fait aucun doute que lorsqu’un gouvernement étranger tente d’influer l’intégrité de nos élections, nous devons agir et nous le ferons – à un moment et à un endroit de notre choix», a-t-il déclaré.

« Certains d’entre eux peuvent être explicites et publiés, certains d’entre eux ne le peuvent pzd », a ajouté Obama.

Une évaluation secrète de la CIA aurait conclu que la Russie était intervenue aux élections présidentielles américaines pour aider Trump à gagner la Maison Blanche – un rapport que Trump et ses collaborateurs ont qualifié de « ridicule ».

« Je pense que c’est une question légitime et je pense que compte tenu des enjeux au niveau national, la question mérite une réponse », a déclaré l’amiral James Stavridis à la NBC. « Rétrospectivement, il semble bien que ce soit une erreur de ne pas appeler les Russes plus tôt et de leur répondre d’une manière plus énergique. »

«Il pensait tellement que [Clinton] allait gagner, qu’ils étaient prêts à ouvrir une bouteille de champagne» , affirme un responsable américain à @NBCNightlyNews .

Le porte-parole de la Maison Blanche, Josh Earnest, a suggéré que Trump était au courant avant le jour du scrutin que la Russie était derrière une série de hacks contre les démocrates et les organes du Parti démocratique au cours de la campagne.

Avant les élections, Clinton et la Maison Blanche ont soulevé des inquiétudes au sujet de l’ingérence de la Russie dans la course présidentielle.

Learn Hebrew online

En juillet, le directeur de la campagne de Clinton, Robby Mook, a déclaré qu’il était « troublant » que les experts disaient que les coups au sein du Comité national démocratique étaient « faits par les Russes dans le but d’aider Donald Trump ».

En octobre, les principales agences de renseignement du pays ont publiquement accusé la Russie d’avoir tenté de perturber les élections américaines par le biais de hacks présumés de la DNC et du courriel privé du président de campagne de Clinton, John Podesta.

Le président élu Trump, qui a contesté la prétention que la source de piratage était la Russie, a critiqué l’administration dans un tweet jeudi.

Loading...

© Job Golan pour Europe Israël

source





Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Piratage : Obama n’a pas agi contre la Russie avant l’élection parce qu’il pensait qu’Hillary gagnerait

    1. Armand Maruani

      Quand je les vois enlacés tous les deux je me suis souvent demandé si elle n’est pas amoureuse de lui .

      Je dis peut être des conneries mais ça m’est passé à l’esprit .

    2. Serge de Netanya

      l’indécence de celui qui accuse et a fait pis que pendre pendant 8 ans espionner l’ensemble de l’Europe et flamby Merkel en particulier sans oublier les conversation de BIBI
      DONC SILENCE OBAMERDE

    3. michel boissonneault

      quelle hypocrisie de penser pouvoir controler TOUT les médias comme CNN ect ect ect mais avec Fox et Wikileak la vérité est sorti …..

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *