toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pays-Bas : le député Geert Wilders jugé coupable de discrimination


Pays-Bas : le député Geert Wilders jugé coupable de discrimination

Le chef du Parti pour la liberté (PVV) était jugé pour discrimination et incitation à la haine pour des propos prononcés il y a plus de deux ans. 

Un tribunal néerlandais a condamné le 9 décembre l’homme politique Geert Wilders pour discrimination. Il a néanmoins été relaxé d’incitation à la haine contre les Marocains. Aucune sanction n’a été prononcée contre lui.

Geert Wilders, qui n’était pas présent à l’audience, va faire appel de sa condamnation pour discrimination, a fait savoir son avocat aussitôt le jugement connu. Le leader du PVV a par ailleurs répondu à sa condamnation dans une vidéo. Geert Wilders y a affirmé qu’il s’agissait d’un «procès politique», mené par un parquet «marionnette» du gouvernement, en vue de le réduire au silence avant les élections législatives néerlandaises du 15 mars 2017.

Le 23 novembre, Geert Wilders avait déjà plaidé devant les juges que ses propos n’étaient pas un appel au génocide, mais une référence à la plate-forme officielle du PVV. Geert Wilders avait par ailleurs affirmé avoir toujours été hostile à la violence.

La veille de l’ouverture de son procès, Geert Wilders avait également réagi dans une lettre : «Je n’ai rien dit de mal, des millions de Néerlandais – 43 % de la population – veulent moins de Marocains». Il écrivait encore : «Pas parce qu’ils détestent les Marocains ou veulent qu’ils quittent tous le pays, mais parce qu’ils en ont assez de la terreur que font régner tellement de Marocains».

Lors d’un rassemblement en mars 2014 à la Haye, Geert Wilders avait posé une question à ses militants : «Vous voulez plus ou moins de Marocains dans votre ville et aux Pays-Bas ?» Face à la foule qui scandait : «Moins ! Moins ! Moins !», il avait répondu : «Nous allons nous en charger».

Parmi les mesures mises en avant par le PVV figurent l’interdiction de l’immigration, l’expulsion des criminels marocains binationaux et la mise en place d’une politique de «rapatriement librement consenti».

Selon certains sondages, l’élection législative de mars 2017 pourrait voir le PVV obtenir davantage de députés que le parti du Premier ministre Mark Rutte.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Pays-Bas : le député Geert Wilders jugé coupable de discrimination

    1. yoniii

      hi

      bruno bethleim a largement prouvé que la dhimmitude touche d abord l etat
      ensiute les population civlie non muzz

      par consequent les patriote doivent considerer que l etat devient plus vite , plus tot plus profodemlent dhimmiphié
      et que par consequnet ils oeuvre au profit de son maitre muzz

      et donc l ett devient de facto l ennemi des patriotes

      ils ne faut plus compter sur l etat pour combattre l ennemi muzz

      ils consederer l etat comme l ennemi des patriote et donc doit etre traiter comme tel et combattu comme tel

      geel wilders n aurait pas du accepter d etre soumis a l etat

      l etat et devenu l ennemi
      donc il n est plus en droit de jugé les patriote

      un patriote ne doit jamais ce soumettre a un etat dhimmis
      car celiu ci l etat dhimmis oeuvrera au seul profit de son maitre les muzz

      by

      wilder a eu tord d accpter de ce soumettre a un etat dhimmis
      il ne peu que perdre a son defaveur

    2. Aline1

      Ils le condamnent alors qu’ils ont évité un attentat aujourd’hui !

      La preuve qu’il ne dit pas de mensonge et qu’il ne cherche qu’à préserver les citoyens de son pays.

      Mais la logique et la Justice n’existent plus en Occident…Jusqu’à…? Je ne sais pas mais j’ai de fortes craintes.

    3. Shlomo Khalifa

      Geert Wilders me paraît être un honnête homme, et sa « condamnation », une mascarade. Le pouvoir actuel au Pays-Bas a peur de le voir triompher aux élections de mars 1917. Qui vivra, verra sa notoriété auprès des électeurs.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap