toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Obsession anti-israélienne : L’ONU a voté contre « l’occupation israélienne », mais aucune résolution sur l’occupation sanglante de l’Irak, de la Syrie, du Liban et du Yémen par l’Iran


Obsession anti-israélienne : L’ONU a voté contre « l’occupation israélienne », mais aucune résolution sur l’occupation sanglante de l’Irak, de la Syrie, du Liban et du Yémen par l’Iran

.

Barack Obama emploie ses derniers jours à la Maison-Blanche, ceux où il n’a plus de comptes à rendre, à faire le plus grand nombre de dommages irréversibles possibles.

Hier vendredi 23 décembre à 20 h GMT, après avoir passé la semaine à libérer par anticipation des centaines de membres de gang de dealers de drogue multirécidivistes, condamnés pour violences, port d’arme illégal, et trafic de drogue à grande échelle, afin qu’après son départ l’Amérique soit plus violente et plus meurtrière, c’est contre Israël qu’Obama a concentré son énergie pour qu’après son départ, la région soit elle aussi plus violente et plus meurtrière.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a voté hier, par 14 voix et 1 abstention, celle des Etats-Unis, la condamnation des constructions d’immeubles d’habitation par Israël dans la zone C de Judée Samarie réservée à la construction d’immeubles d’habitation par Israël par les accords d’Oslo.

Loading...

Donald Trump a tenté de bloquer cette résolution. Il a publiquement demandé dans un tweet que les Etats-Unis opposent leur veto. Voyant que la Maison-Blanche refusait, il a fait pression auprès de l’Egypte, auteur de la résolution pour le compte de la Ligue arabe, et le président Sissi a retiré sa résolution. Immédiatement, Barack Obama et John Kerry se sont mobilisés, et ont obtenu que quatre dirigeants représentent la résolution : la Nouvelle-Zélande, la Malaisie, le Venezuela et le Sénégal.

Obama a donc hier rompu un équilibre par lequel le véto des Etats-Unis paralyse l’acharnement systématique de l’ONU contre Israël.

Obsession de l’ONU contre Israël

Les ennemis d’Israël refusent de voir l’existence de l’acharnement de l’ONU contre le seul Etat juif. Il existe néanmoins, et la résolution d’hier n’est rien d’autre que sa continuation, le même jour où les forces alliées tuaient par négligence une centaine de civils en Syrie dans une indifférence qui renvoie en miroir à la levée de boucliers de la diplomatie mondiale et leur demande d’enquête, lorsqu’un missile israélien détruit accidentellement une maison palestinienne et ses 12 occupants.

Ceux qui refusent de voir l’acharnement de l’ONU contre Israël— bien qu’il ait été souvent dénoncé par le Secrétaire général Ban Ki-moon, et encore la semaine dernière, vont se servir de cette condamnation offerte par Obama, comme une nouvelle arme diplomatique contre le seul Etat au monde dont la disparition est demandée au sein même de l’ONU.

  • En août 2013, Ban Ki-moon, s’adressant à des étudiants (1) sur le modèle de gestion au siège de l’ONU, a expliqué qu’Israël n’est pas traité à égalité par rapport aux 192 membres de l’ONU.

«Malheureusement, en raison du conflit israélo-palestinien, a déclaré le secrétaire général, Israël est accablé par la critique, il souffre de préjugés, et parfois même de discrimination».

  • En 2012, alors que la Syrie avait déjà tué 40 000 civils, Israël recevait 85 % des condamnations de l’ONU.
  • De 1955 à 1992, Israël fût l’objet de 65 résolutions de l’ONU. Les Palestiniens : 0.
  • De 2000 à 2003, alors que le nombre de morts de part et d’autre était presque équivalent, Israël fut l’objet de toutes les résolutions négatives de l’ONU, plus que tous les Etats du monde réunis, malgré les massacres en Irak et au Soudan.
  • Sur les 175 résolutions votées par le Conseil de Sécurité de l’ONU avant 1990, 97 l’ont été contre Israël.
  • Sur les 690 résolutions votées par l’Assemblée générale des Nations Unies avant 1990, 429 l’ont été contre Israël.
  • En 2014, Israël a été condamné 20 fois par l’ONU. Il y a eu 2 204 morts durant le conflit.Dans le même temps, il y a eu :
    • 50 000 à 90 000 morts au Soudan : 0 condamnation.
    • 30 000 morts en Syrie, 1 seule condamnation.
    • 20 000 viols, mutilations et tortures au Congo : 0 condamnation.
    • 14 000 morts en Irak : 0 condamnation.
    • 10 000 morts en Afghanistan : 0 condamnation.
    • 5 000 morts au Pakistan : 0 condamnation.
    • 5 000 morts en Centrafrique : 0 condamnation.
    • 4 800 morts en Ukraine : 0 condamnation.
    • 2 600 morts en Libye : 0 condamnation.
    • 2 400 exécutions et 500 morts en Chine : 0 condamnation.
    • 753 exécutions en Iran : 1 condamnation.
    • 78 exécutions en Arabie Saoudite : 0 condamnation.

Entre 2006 et 2015, la CDH a condamné Israël 61 fois, le reste du monde : 56 fois :

Israël: 61
Syrie: 16
Myanmar: 12
Corée du Nord: 8
Iran: 5
Bélarus: 4
Erythrée: 3
Sri Lanka: 3
Soudan: 2
Libye: 2
Honduras: 1
Afghanistan: 0
Algérie: 0
Chine: 0
Cuba: 0
Guinée équatoriale: 0
France: 0
Irak: 0
Liban: 0
Russie: 0
Pakistan: 0
Somalie 0
Turkménistan: 0
Royaume-Uni: 0
USA: 0
Ouzbékistan: 0
Venezuela: 0
Vietnam: 0
Yémen: 0
Zimbabwe: 0

La résolution d’hier dénoncée par anticipation par le Secrétaire général de l’ONU

Le 18 décembre dernier, devant le Conseil de sécurité qui hier a voté la résolution anti-israélienne, Ban Ki-moon déclarait que l’Organisation a voté un volume «disproportionné» de résolutions contre Israël, qu’il considère comme ayant «anéanti la capacité de l’ONU à remplir efficacement son rôle».

Learn Hebrew online

Ban ajoutait : «Durant les 10 années passées, j’ai soutenu que nous ne pouvons pas avoir un parti pris contre Israël à l’ONU».

«Des décades de manœuvres politiques ont créé un nombre disproportionné de résolutions, de rapports et de comités contre Israël», concluait le Secrétaire général qui faisait le bilan de sa présidence à la tête de l’ONU (Source : The independant)

Conclusion

  • Le monde accepte l’idée que Jérusalem est la ville sainte des trois religions monothéistes. C’est un mensonge. Jérusalem est si peu sainte pour l’islam, qu’elle n’est pas citée une seule fois dans le coran, et qu’aucune mosquée n’a existé à Jérusalem du temps de Mahomet, qui a construit ses mosquées ailleurs. L’outil de recherche historique de Google montre que Jérusalem est devenue sainte pour les musulmans lorsqu’Israël l’a libérée de l’occupant jordanien en 1967. Notons accessoirement que ni les Palestiniens ni la communauté internationale n’avaient jamais dénoncé cette occupation. Mais le gouvernement Netanyahou a laissé se propager le mensonge sans rien dire.
  • Le monde dénonce l’occupation illégale de la Judée Samarie par Israël. C’est un mensonge. Israël possède les droits légaux, historiques, militaires, protégés par des traités internationaux, des résolutions de l’ONU et de la SDN, et même par une décision monumentale de la 3e chambre de la Cour d’appel de Versailles de 2013 (2), pour occuper légalement la Judée Samarie. Mais le gouvernement Netanyahou laisse se propager le mensonge sans rien dire.

Réactif mais pas actif, Benjamin Netanyahu a déclaré après le vote qu’Israël ne respectera pas la demande du Conseil de sécurité d’arrêter ses constructions en Judée.

Loading...

«Israël rejette cette honteuse résolution anti-israélienne de l’ONU et il n’en respectera pas ses termes,» a déclaré le Premier ministre israélien dans un communiqué.

L’administration Obama «a échoué à protéger Israël du gang de l’ONU», et pire encore, «elle était de connivence avec lui en coulisses,» ajoutait Netanyahu.

Après ce vote honteux, le gouverneur Mike Huckabee a déclaré :

«Obama a fait un doigt d’honneur à Israël, et a donné un baiser à l’Iran. Sa haine pour les constructions de chambres à coucher par Israël est plus forte que pour les constructions de bombes par l’Iran.»

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

(1) Source

(2) dreuz.info/décision historique de la cour d’appel de Versailles







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Obsession anti-israélienne : L’ONU a voté contre « l’occupation israélienne », mais aucune résolution sur l’occupation sanglante de l’Irak, de la Syrie, du Liban et du Yémen par l’Iran

    1. Sara

      La CDH (Commission des Droits de l’Homme de l’ONU) présidée par qui vous savez (très très loin d’un modèle de Droits-de-l’Homme) et dont font partie des pays islamistes ! Il faut le faire savoir autour de vous.
       
      À votre liste, vous pourriez ajouter le Nord de Chypre, envahit par les Turcs qui en ont expulsé toute la population non-turque (grecque).
        
      Il y des dizaines de territoires contestés, dont des territoires réellement occupés où l’ONU n’a jamais condamné l’occupant.

    2. Sara

      « à libérer par anticipation des centaines de membres de gang de dealers de drogue multirécidivistes, condamnés pour violences, port d’arme illégal, et trafic de drogue à grande échelle, afin qu’après son départ l’Amérique soit plus violente et plus meurtrière, »

      C’est exactement ce qu’avait fait le dictateur irakien Sadam Hussein juste avant le chute de son régime pour semer le chaos.

      Le proverbe « Qui se ressemble, s’assemble » se vérifie.
       
      Cette obsession, le mot n’est pas trop fort – l’existence même d’Israël semble pour eux « le plus grand problème du monde » – à ne plus s’occuper qu’à faire le Mal juste avant de quitter leur poste (idem en France) est pathologique.

    3. sergeb

      MEMBRES ACTUELS
      Angola (2016)
      Égypte (2017)
      Espagne (2016)
      Japon (2017)
      Malaisie (2016)
      Nouvelle-Zélande (2016)
      Sénégal (2017)
      Ukraine (2017)
      Uruguay (2017)
      Venezuela (République bolivarienne du) (2016)
      Tous contre ISAREL

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *