toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Lyon: Mohammed 33 ans, remis en liberté avant même d’être jugé….


Lyon: Mohammed 33 ans, remis en liberté avant même d’être jugé….

Il n’a pas eu besoin d’avocat pour soulever le problème de droit et obtenir sa remise en liberté mardi devant le tribunal des comparutions immédiates.

L’œil avisé du président Da Franca a tout de suite identifié la difficulté. Mohammed, 33 ans, natif d’Oullins avait été interpellé le 26 octobre pour des dégradations suivies d’insultes envers les policiers.

Face à son comportement incohérent, il avait été placé en détention le temps de réaliser une expertise psychiatrique.

Le premier rendez-vous n’ayant pas eu lieu, il a fallu prolonger le maintien sous écrou le 6 décembre mais mardi, c’était son curateur qui n’avait pas été avisé de l’audience.

Loading...

D’où un nouveau renvoi fixé au 20 janvier. Seul problème et de taille : impossible de prolonger la détention dans ce cas précis au-delà de deux mois.

Mohammed, diagnostiqué schizophrène, a donc été remis en liberté alors qu’il n’a aucune garantie de représentation et que son casier n’exclut pas une réitération des faits.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Lyon: Mohammed 33 ans, remis en liberté avant même d’être jugé….

    1. Aline1

      « Il n’y a pas de risque zéro »

      Se complait-on à dire ! Dans ce cas là, on peut même affirmer que les risques s’éloignent largement du zéro pour arriver bien plus que 50/50 %

      Mais qu’importe quelques français innocents (dont peut-être, foule avec femmes et enfants ?).

      La France ne doit pas faire d’amalgame.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *