toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Iran ouvre un parc d’attractions militaro-religieux pour enfants « La Cité des Jeux pour les enfants révolutionnaires »


L’Iran ouvre un parc d’attractions militaro-religieux pour enfants « La Cité des Jeux pour les enfants révolutionnaires »

La municipalité de Mashhad en Iran ouvre un parc d’attractions militaro-religieux, pour renforcer les valeurs révolutionnaires chez les enfants.

Le 24 septembre 2016, l’agence de presse iranienne Raja News, proche du Corps des Gardiens de la Révolution iranienne (CGRI), a publié une interview du directeur du Centre culturel pour l’enfant et l’avenir, Hamid Sadeghi, concernant un événement qui s’est tenu à la mi-septembre, l’ouverture d’un parc d’attractions militaro-religieux appelé « La Cité des Jeux pour les enfants révolutionnaires ».

Sadeghi, qui travaille sous l’égide de la municipalité de Mashhad et qui gère également le site web Sharbehesht.ir, a déclaré que son centre avait créé et inauguré le parc de la Cité des Jeux, et qu’il était ouvert gratuitement pour les enfants âgés de moins de 13 ans. Notons que c’est le deuxième événement concernant la Cité des Jeux organisé par la mairie de Mashhad ; le premier s’est déroulé l’été dernier (voir MEMRI – Dépêches spéciales – No. 6098, Revolutionary, Anti-West Indoctrination Of Children By Municipality Of Mashhad, Iran, 8 juillet 2015).

Selon Sadeghi, le parc de la Cité des Jeux comprend 12 stations proposant des activités destinées à inculquer les messages de la Révolution islamique iranienne et du chiisme révolutionnaire. Dans ce parc, les enfants portent des uniformes militaires et sont accompagnés dans leur parcours par un guide jouant le rôle de commandant militaire, auquel ils doivent obéir. Les enfants suivent des sentiers avec des activités, incluant des simulations de combat contre des ennemis de la Révolution, qui vont de l’ennemi irakien durant la guerre Iran-Irak de 1980-1988 à l’ennemi actuel dans le combat contre l’Etat islamique (EI) en Syrie et contre la famille royale saoudienne. Dans plusieurs stations, les enfants peuvent lancer des missiles et tirer des balles en plastique sur des cibles comme le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou, des drapeaux américains et israéliens et des effigies de combattants de l’EI et de membres de la famille royale saoudienne. A la dernière station, les enfants, qui ont les yeux bandés, doivent lancer une balle sur un puzzle représentant un drapeau israélien et le démolir, puis reconstituer un puzzle du drapeau iranien. On trouvera ci-dessous les principaux éléments de l’interview de Sadeghi à Raja News, ainsi que les photos accompagnant l’interview : [1]

Le directeur du Centre culturel Hamid Sadeghi : La Cité des Jeux pour les Enfants révolutionnaires [a ouvert] au parc Kooh Sangi de Mashhad, sur l’initiative du Centre culturel pour l’enfant et l’avenir. Il sera ouvert du 18 au 28 septembre, et les enfants âgés de moins de 13 ans pourront y accéder gratuitement. A la Cité des Jeux, nous tentons d’inculquer aux enfants des messages sur le combat, la Défense sacrée [à savoir la guerre Iran-Irak] et les questions mondiales actuelles, par le biais de jeux, de distractions et d’activités de groupe.

Après s’être inscrits, les enfants entrent dans le complexe de la Cité des Jeux et se répartissent en groupes de huit à dix. Ils revêtent des uniformes et suivent un parcours de 12 stations [d’activités].

Un de nos experts culturels guide les enfants dans la Cité des Jeux. Tout d’abord, on les amène aux stations du Ghadir [commémoration chiite en l’honneur du successeur du prophète Mahomet, l’imam Ali] et des Amants d’Ahl Al-Bayt [la famille du prophète Mahomet descendant d’Ali], et le guide leur explique qui est le Mahdi [le Messie chiite]. Ils se rendent ensuite à la station du Gouvernement du Juriste-théologien [Velayat-e Faqih], puis à celle de la Révolution, où le guide leur parle de la Révolution islamique et leur raconte comment la nation iranienne a vaincu la dictature du Shah. Une explication est aussi donnée sur les directives de l’imam [l’Ayatollah Ruhollah] Khomeini et du Guide suprême Khamenei.

Loading...

Chaque groupe d’enfants se voit attribuer un commandant auquel il doit obéir. Ensuite, les enfants arrivent à la première station de la Défense sacrée, qui abrite le dôme du tombeau de l’imam Reza [le huitième Imam]. Tout comme les combattants durant les huit années de la Défense sacrée, les enfants doivent quitter l’imam Reza et partir sur le front. Ils suivent différents chemins, simulant des combats contre l’ennemi, et à certains endroits, ils apprennent des méthodes simples [de combat] comme tirer des obus d’artillerie en plastique contre un ennemi simulé, viser et tirer avec un pistolet des balles en plastique sur une effigie de Netanyahou et sur des drapeaux américains et israéliens. Ensuite, le guide raconte aux enfants des histoires sur certaines des opérations qui ont été menées au cours des huit années de la Défense sacrée.

Après cela, les enfants remportent la victoire dans la guerre et arrivent à la station de la défense de la tombe de Zaynab [petite-fille de Mahomet et fille d’Ali, qui selon la tradition chiite est inhumée à Damas] ; on leur parle de la défense des Lieux saints, des combats en Syrie contre l’Etat islamique et de la pensée anti-EI. A ce stade, les enfants sont chargés de trouver des balles ; sur chacune se trouve inscrite une lettre et ils doivent compléter des phrases en suivant les instructions du guide. C’est-à-dire que le guide leur pose une question et les enfants doivent trouver les lettres et composer des mots et des phrases pour répondre à sa question.

Après cela, les enfants participent à un concours de lancement de balles sur des effigies de l’EI et de la famille royale saoudienne, et finissent cette activité triomphalement. Ils pénètrent ensuite dans une zone qui ressemble à la Tombe de Zaynab et regardent une vidéo sur la défense de ce site. Enfin, ils reçoivent un cadeau souvenir, et parviennent à la dernière étape.

A la dernière station, les enfants apprennent que les éléments les plus importants pour parvenir à la victoire contre l’ennemi sont la sagesse et l’intelligence.

Là, les enfants ont les yeux bandés et on leur demande de lancer une balle contre un drapeau israélien ayant la forme d’un puzzle et de le démolir, puis d’assembler un puzzle du drapeau iranien.

Pour chaque groupe, l’activité tout entière doit prendre entre 30 et 45 minutes, et ensuite les enfants retrouvent leurs familles.

A ce jour, la Cité des Jeux a beaucoup attiré beaucoup de monde… Si cela continue, nous la prolongerons jusqu’au 1er octobre, si le département de la Culture et des Loisirs de la municipalité de Mashhad soutient ce projet… Les heures d’ouverture sont de 16h à 23h…

Source

 

Learn Hebrew online






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *