toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La France subventionne la répression des convertis au christianisme en Tunisie


La France subventionne la répression des convertis au christianisme en Tunisie

Ce mercredi, 30 novembre 2016, la Tunisie a envoyé sa brigade  de la lutte contre le terrorisme pour interpeller et  brutaliser un groupe de convertis chrétiens dans une ville du sud-ouest du pays (Gafsa).

 

L’Association Tunisienne de Soutien des Minorités (ATSM) a d’ailleurs publié un communiqué, ce mercredi, pour condamner cette arrestation qui « viole les droits de l’Homme et de la démocratie »»

 

L’Association a ajouté que les minorités religieuses rencontrent des restrictions quant à la liberté de conscience et de culte et que l’arrestation de ces individus vient confirmer ce fait.

Loading...

 

L’association appelle les autorités à mettre fin à ces dépassements et à respecter la Constitution.

 

Au total neuf jeunes ont été arrêtés dont quatre  jeunes femmes. Une des femmes arrêtées est diabétique. Plusieurs témoignages ont fait état de brutalités envers ces jeunes. La police a confisqué  leurs téléphones mobiles pour les analyser.

L’opération a été dirigée par le ministère de l’intérieure à travers sa brigade de la lutte contre le terrorisme.

 

Un jeune converti au christianisme a témoigné, chez l’ATSM à visage découvert, en précisant que lors de son interrogatoire le chef de la brigade de la lutte contre le terrorisme lui a demandé d’abandonner la foi chrétienne sous peine de poursuites judiciaires.

 

Paris finance cette brigade tunisienne qui fait la chasse aux nouveaux convertis

 

Alors que la Tunisie  mène une campagne acharnée d’intimidation  contre  les nouveaux convertis au christianisme, le Premier ministre français Manuel Valls était à Tunis ce lundi et mardi pour annoncer le déblocage de nouveaux financements pour le ministère de l’intérieure tunisien.

Learn Hebrew online

 

 

« Venir en aide à la Tunisie constitue pour la France un impératif politique », a précisé ce lundi 28 novembre 2016 Manuel Valls en marge de sa participation à la conférence internationale des donateurs, Tunisia 2020, qui s’est déroulée les 29 et 30 novembre.

 

 

Mr Valls a assuré que la Tunisie ne sera pas seule, et qu’elle bénéficiera du soutien français, « Nous voyons en la Tunisie un partenaire en qui nous avons confiance », a-t-il indiqué. Et d’ajouter que l’Agence française de développement (AFD), s’est engagée à investir 250 millions d’euros annuellement en Tunisie.

 

 

La France s’est également engagée à convertir une partie de la dette tunisienne en projets de développement.

Loading...

 

Paris va offrir 200 millions d’euros supplémentaires sous forme de financement à des conditions préférentielles pour Tunis. Ces fonds serviront à la coopération antiterroriste, qui inclut (dans la logique de Tunis)  la lutte contre les nouveaux convertis au  christianisme.

 

La France annonce aussi  un don de 12 millions d’euros qui permettra une lutte efficace contre le terrorisme qui menace la stabilité de la région.

 

Le gouvernement tunisien a  bien profité  de l’attentat contre le Musée du Bardo du 18 mars  2015 qui a coûté la vie à vingt et un touristes étrangers, pour demander plus de financement pour son  appareil sécuritaire.

 

 

Déjà depuis septembre 2016, la gendarmerie, la police française, le RAID (unité d’élite de la police française) et le groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) forment les unités d’intervention tunisiennes.
Plusieurs dizaines de cadres tunisiens ont déjà été formés par leurs collègues français avec des stages pour les policiers, des sessions sur la protection des infrastructures ou des techniques d’analyse criminelle.

 

Paris a déjà signé l’an dernier une lettre d’intention qui prévoit la formation d’unités d’interventions en Tunisie. Selon Paris cette coopération en matière sécuritaire renforce les relations diplomatiques entre les deux pays.
La France a même effectué une cession de matériel (pour un montant de plusieurs millions d’euros), avec le don d’instruments de vision nocturne, de gilets pare-balles et d’autres équipements français.

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Souhail Ftouh pour Europe Israël

 





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “La France subventionne la répression des convertis au christianisme en Tunisie

    1. penelope

      Honte à la France tout au moins à ses représentants ! Mais quelle calamité ce type, et il ose vouloir prétendre à la magistrature suprême ? Quitte à baisser son pantalon autant le baisser jusqu’aux pieds. Pouah !

    2. Jacques B.

      C’est vrai que les convertis au christianisme sont de dangereux terroristes, normal de leur envoyer une unité de lutte contre le terrorisme !

      Ce cynisme et cette hypocrisie noire, soutenus par le régime socialaud de Hollande, Valls et compagnie, sont typiques de la collaboration islamo-gauchiste internationale.

    3. capucine

      la France subventionne la répression des convertis au christianisme en Tunisie
      alors que les caisses de l’ état sont VIDES !!! au lieu d’augmenter le smic des français et les petites retraites qui sont gelées depuis au moins deux ans !! c’est une honte ce gouvernement de guignoles !! dire qu’il reste encore 6 mois !
      c’est la fin des haricots !!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *