toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La France expulse les islamistes au compte-gouttes


La France expulse les islamistes au compte-gouttes

Une soixantaine ont été éloignés depuis 2012, dont dix-sept depuis le début de l’année.

Face à la «menace terroriste d’une ampleur inédite», le ministère de l’Intérieur s’évertue à traquer les islamistes radicaux, et notamment les ressortissants étrangers ou les déchus de la nationalité française installés dans le pays. Sur le front des expulsions, Beauvau augmente la cadence. Dix-sept indésirables ont été éloignés depuis janvier dernier, selon un dernier bilan de la Place Beauvau porté à la connaissance du Figaro. Soit le double par rapport à 2014 et une progression notable au regard de la dizaine d’éloignements annuels répertoriés au début des années 2000.

Des chiffres qui apparaissent faibles au regard de l’épais maquis des 2000 suspects liés aux filières irako-syriennes. Mais ils traduisent en réalité l’incommensurable casse-tête que représente chaque dossier: conditions imposées par la Convention européenne des droits de l’homme, négociations pour obtenir un laissez-passer auprès des autorités consulaires du pays d’origine, dossiers constitués de «notes blanches», par définition non datées ni signées, et qui sont souvent contestées par les avocats…

À LIRE: Le casse-tête de l’expulsion des islamistes étrangers

Le parcours de Mansour Koudousov, ressortissant russe originaire de Tchétchénie, est éloquent. Il a fallu quatre ans de procédure pour renvoyer en Russie, le 9 septembre dernier, ce jeune homme de 25 ans, «lié à la mouvance djihadiste armée depuis de nombreuses années» selon la justice.

À LIRE: Un Tchétchène renvoyé en Russie après 4 ans de procédure

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) agace souvent, gêne beaucoup. La question des difficultés pour expulser du territoire des terroristes étrangers est la plus emblématique. Au point que certains députés LR, comme Guillaume Larrivé, plaident avec virulence pour un «CEDH-exit» et une négociation à la mode anglaise des exceptions possibles, afin d’éviter ce qu’un certain nombre de parlementaires considèrent comme un diktat de l’Europe.

À LIRE: Les décisions de la CEDH de plus en plus contestées

En une année le gouvernement français a fermé une vingtaine de mosquées ou salles de prière musulmanes radicalisées. Dont 17 en Île-de-France. Si le ministère de l’Intérieur estime que 150 lieux de culte sur 2500 sont touchés par l’influence salafiste, les experts y ajoutent autant d’associations qui attirent par leur rigorisme, un public jeune, susceptible d’être conduit au djihadisme.

À LIRE: Une vingtaine de mosquées radicales fermées en un an

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “La France expulse les islamistes au compte-gouttes

    1. Pinhas

      Blague :

      C’est au collège ,  » Benoit tu vas e 5ème A , Durant en 5ème B , Mohamed en terminal A .

      Mais Monsieur pourquoi en terminal A et pas en 5 ème ?

      Parce-que tu vas directement à Roissy au terminal A direction le bled .

    2. Aline1

      «  »Face à la «menace terroriste d’une ampleur inédite » »

      Les réactions se font au compte goutte – Rien que de très normal, dans ce monde à l’envers.

      On croirait vivre dans des contes fantasmagoriques.

    3. rouffart

      Mais qu’est-ce que l’Europe attend pour les flanquer tous dehors, par exemple avec un coup de pied au c… pendant les soi-disant prières. Et ne me parlez pas de religion, c’est une secte satanique et la seule au monde.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap