toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Joyeuses fêtes : dans 30 ans, un Noël cauchemardesque…


Joyeuses fêtes : dans 30 ans, un Noël cauchemardesque…

À force de gommer les différences, de multiplier les règlements et d’aplanir les cultures, voilà à quoi pourrait ressembler Noël dans trente ans…

La famille attablée autour d’un foie gras prometteur, le sapin qui clignote, un feu ronflant dans la cheminée, les santons de Provence au garde-à-vous dans du papier rocher en attendant la naissance du petit Jésus…

L’image d’Épinal d’un Noël bientôt révolu? En exagérant un peu, et avec une pointe d’ironie, on pourrait supposer qu’on n’en est plus très loin, surtout si l’État, qui se mêle de tout sauf de l’essentiel, continue à nous casser les pieds.

À quoi pourrait bien ressembler Noël dans trente ans en France ? Disparue la crèche, cette manifestation gothique, dangereuse et tendancieuse, au nom de la laïcité et du « vivre ensemble ». Même les églises n’oseront plus la dresser sur les parvis pour éviter toute polémique. Seuls les plus fervents catholiques, comme jadis sous la Révolution, oseront perpétuer encore la tradition au fond de leur salon.

Loading...

Le sapin ? Il est en plastique, interdiction de couper de vrais arbres, et tout juste toléré : pas d’étoile au sommet, qui pourrait rappeler celle de Bethléem, plus d’anges, ces créatures fantasques issues de textes sacrés, encore moins de guirlandes clignotantes, car les écologistes ont si bien œuvré qu’il est désormais interdit, pour cause d’économies de bout de chandelle – c’est le cas de le dire -, d’utiliser ces serpentins électriques. Sans compter le sacro-saint principe de précaution qui a été brandi pour éviter tout risque d’incendie.

Et la messe de minuit ? Cela fait belle lurette qu’on la déserte : il n’y a plus un curé à trente kilomètres à la ronde, on ne va pas brûler de l’essence pour aller se geler dans des édifices mal entretenus, faute de moyens et de fidèles.

On pourra toujours regarder la cérémonie du Vatican retransmise en direct sur la Toile, car voilà bien longtemps qu’aucune chaîne de France n’a plus l’audace de la programmer sur son antenne. Et pour ceux qui sont adeptes des carillons qui bourdonnent, tant pis : les clochers sont sommés de rester silencieux pour ne pas choquer les autres confessions.

Heureusement, il reste les agapes, ce réveillon qui réveille les papilles et resserre, pour un temps, la famille dispersée. Mais, là encore, tout a changé : le foie gras est désormais interdit, le Sud-Ouest s’est définitivement reconverti dans le chocolat bio, l’État a finalement cédé face au combat mené par les défenseurs de la cause animale.

Personne n’ose peler des clémentines et des oranges sur la majeure partie du territoire français depuis qu’on est tenu de manger local sous peine d’amende. Quant à la bûche de Noël, elle n’est plus à la mode : elle avait un côté chrétien dérangeant et rappelait avec trop de perversité l’agonie de nos forêts décimées […]

Source

Learn Hebrew online






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Joyeuses fêtes : dans 30 ans, un Noël cauchemardesque…

    1. Rony d'Alger

      Et si pour commencer on décidait d’adopter ENFIN ET DEFINITIVEMENT LES NOMS D’ORIGINE. Ainsi, fini jésus mais YESHOUHA OU YESHU. Même Jérusalem est à oublier pour être remplacé par YERUSHALAÏM. Les parents de YESHOUHA SONT MYRIAM ET YOSSEF. Ceux des correspondants de presse qui auraient l’audace de refuser se verraient harcelés en permanence et pourraient voir annulés leurs permis de travail. Les arabes arrivent à se faire obéir dans leurs pays pourris et ISRAËL ACCEPTE DE SE FAIRE INSULTER SUR SON SOL PAR DES  » journalistes  » VENDUS AUX CHAMELLIERS CRACHEURS. STOP, STOP.

    2. Zayith

      C’est une idée, Rony, c’est une idée et ce n’est pas moi qui m’y opposerais.
      En tous cas ce serait un sacré défi pour le Saint Cul (euh Siège pardon) qui déjà a beaucoup de mal à nommer le Messie autrement que Christ, ce qui laisse la porte ouverte à nombre d’interprétations quant à son identité humaine…
      Si de plus on affirme que Yeshouha est Adonaï, alors là c’est insurmontable (normal pour les Juifs) et carrément incompatible avec le dialogue inter-religieux voulu par le pape qui donne dans un œcuménisme trrrèèès large.

    3. sergeb

      Votre izlam est le cancer du monde moderne. Il ramène tout être évolué à un état quasi embryonnaire végétatif!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *