toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Hollande propose d’organiser une rencontre Nétanyahou-Abbas à Paris


Hollande propose d’organiser une rencontre Nétanyahou-Abbas à Paris

François Hollande veut recevoir les deux hommes à l’issue de la conférence de paix qui doit se tenir avant Noël pour leur en présenter les conclusions et, si possible, favoriser une reprise du dialogue.

La France prévoit toujours d’organiser une conférence internationale pour la paix au Proche-Orient avant Noël. Loin de se laisser décourager par l’accueil glacial des dirigeants israéliens, François Hollande espère réunir dans la foulée Benyamin Nétanyahou et Mahmoud Abbas à Paris afin de leur en exposer les conclusions. «Le premier ministre israélien, qui a clairement exprimé son refus de participer à notre initiative, martèle en revanche qu’il est prêt à rencontrer à tout moment le président palestinien, sourit un diplomate français. Nous avons donc pensé qu’il était temps de le prendre au mot.

L’ambassadrice de France à Tel Aviv, Hélène Le Gal, a contacté en tout début de semaine Jacob Nagel, le conseiller de Benyamin Nétanyahou en charge de la sécurité nationale, afin de lui transmettre l’invitation de François Hollande. Aucune réponse n’a été fournie dans l’immédiat mais un entretien téléphonique entre les deux chefs d’État doit être organisé dès que possible. La proposition du locataire de l’Élysée a simultanément été notifiée à Mahmoud Abbas. «Le président a immédiatement répondu qu’il est prêt à participer à cette rencontre», confie un responsable de l’Organisation de libération de la Palestine.

L’initiative d’un sommet bien accueillie par de nombreux pays

Parallèlement à ces démarches, le Quai d’Orsay a commencé à sonder la cinquantaine de pays et d’organisations internationales qui seront conviées à la conférence de Paris afin d’identifier une date qui convienne au plus grand nombre. Celle du 21 décembre a été avancée, mais les diplomates français planchent aussi sur le 22 ou le 23. La réunion à proprement parler se déroulera vraisemblablement sans les deux protagonistes du conflit. Les Israéliens refusent en effet de participer à une initiative qu’ils jugent contreproductive, et la France craint que cet exercice n’apparaisse déséquilibré s’il se déroule en présence des seuls Palestiniens.

Loading...

Le diplomate Pierre Vimont, qui a été chargé de piloter l’initiative française, s’est tout récemment rendu aux États-Unis, en Russie ainsi qu’en Jordanie pour y jauger le soutien dont elle bénéficie. Il a retiré de ses entretiens le sentiment que de nombreux pays approuvent l’organisation d’une conférence avant la fin de l’année, en dépit des lourdes incertitudes que fait peser l’élection de Donald Trump. «Nos partenaires sont d’accord pour considérer qu’il est important de rappeler notre attachement commun à la solution des deux États, confie un diplomate français, ainsi que de travailler à sa préservation.»

Privilégier une solution à deux États

Le secrétaire d’État John Kerry, qui avait longuement hésité avant de confirmer sa participation à une première réunion organisée le 3 juin dernier à Paris, réserve pour l’heure sa réponse. La France compte par ailleurs sur la présence de la Russie, des grands pays arabes, de l’Union européenne et de la Chine. Une réunion de hauts fonctionnaires sera organisée peu avant la conférence ministérielle afin de préparer les termes du communiqué final. Les diplomates français souhaiteraient que celui-ci appelle à régler le conflit sur la base de la solution des deux États, et fasse référence aux frontières du 4 juin 1967 ainsi qu’aux principales résolutions adoptées par le Conseil de sécurité des Nations-Unies.

Les ministres présents à la conférence prendront par ailleurs connaissance des travaux effectués ces derniers mois par les groupes de travail chargés de plancher respectivement sur les possibilités d’aide économique aux parties, le renforcement des institutions palestiniennes et l’implication des sociétés civiles dans la recherche d’une solution politique. «Inviter Benyamin Nétanyahou et Mahmoud Abbas pour leur présenter le fruit de ces réflexions est une façon de montrer ce que la communauté internationale est disposée à mettre sur la table le jour où ils décideront de reprendre les négociations», estime un diplomate française, avant de reconnaître que «les choses ne sont probablement pas mûres.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 13 thoughts on “Hollande propose d’organiser une rencontre Nétanyahou-Abbas à Paris

    1. Malcolm Ode

      Je propose une rencontre entre le Père Noël et le Petit-Renne au Nez-Rouge pour définir lequel des deux a un droit de préemption sur la Fée de Étoiles…

      Sacré Hollande, il nous aura bien fait marrer!

    2. Tizi Aviv Tel Ouzou

      1) Le baroude d’honneur Monsieur Hollande ?? On veut terminer en beauté ??

      2) Comment pourrez-vous soutenir le regard de la délégation israélienne après avoir vendu le Mont du Temple aux palestiniens pour une poignée de bulletins de vote ?

      3) je vous souhaite que votre conférence de pets ait le même succès que vous et la même fin : sortir par la petite porte avec un 13% collé au Q.

    3. Richard MALKA

      Petit papa Hollande
      Quand tu descesndras de ton trône
      avec des coups pompes au cul par millier
      N’oublis pas tes petites babouches

    4. Pot-au-feuj

      bonjour ,

      vous savez que j’aime bien Israel , et j’ai jamais trop su quoi faire pour vous aider , mais là justement il y a peut -être une possibilité ,

      donc , si ça vous fait plaisir , et pour vous être agréable :

      il se trouve que contre toute attente Hollande s’est retiré de la course à la présidentielle 2017 , et à partir de juin 2017 il sera disponible , et comme il a plein d’idées pour vous aider ….

      et ben on vous le prête voire on vous le donne .

      amitiés.

    5. GREGORY

      Les votes de l’Unescro et de L’ONU ont eu raison de ta personne tu n’est plus qu’un petit pet corrézien.
      Casenule va te faire regretter de l’avoir nommer 1er minus.
      Durant ta présidence les islamo gauchistes se sont infiltrés dans tous les rouages de l’etat avec ta collaboration.
      Tu a porté l’estocade, la France et foutue les remplacistes ont gagné.

    6. Jacques B.

      Le type vient de reconnaître publiquement sa nullité comme président en annonçant qu’il ne se représentait pas.

      A croire qu’il veut finir son quinquennat en feu d’artifice, avec un fiasco de plus, histoire de bien crier à la terre entière : JE SUIS NUUUUUULLLLLLLLLLL !!!!!

    7. Aline1

      Lol, c’est sa dernière blague ?

      Il paraît qu’il aime bien plaisanter, mais qu’il ne fait pas rire…

      Je comprends !

    8. o.icaros

      Hollande a foutu la merde dans son partie et il a le culot d’aller voir ce qui ne va pas chez les autres!
      Malgré une apparence insignifiante, on pense que c’est un modeste, il aime bien occuper le devant de la scène. C’est un modeste mégalomaniaque. Le comble du ridicule.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *