toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Etats Unis : La mère d’un des 3 adolescents israéliens assassinés par le Hamas traduit l’Iran et la Syrie en justice à Washington


Etats Unis : La mère d’un des 3 adolescents israéliens assassinés par le Hamas traduit l’Iran et la Syrie en justice à Washington

.

L’affaire de l’enlèvement et du meurtre de trois adolescents israéliens par des terroristes du Hamas il y a deux ans et demi, va être jugée cette semaine par le tribunal fédéral de Washington, aux Etats-Unis.

Rachel Frankel, la mère de l’un des garçons assassinés, détaillera demain à la barre, devant un juge américain, les événements qui ont conduit à l’enlèvement et l’assassinat de son fils, Naftali Frankel (16 ans) et de ses amis Eyal Yifrah (19 ans) et Gil-ad Shaer (16 ans), rapporte lundi les médias israéliens.

Les trois jeunes avaient été kidnappés alors qu’ils faisaient de l’auto-stop près de Hébron pour rentrer chez eux. Leurs corps avaient été découverts dix-huit jours plus tard dans un champ.

Rachel Frankel comparaîtra devant la Cour suite à une plainte déposée par sa famille contre l’Iran et la Syrie, accusant les deux pays d’avoir financé l’acte terroriste commis par des membres du Hamas.

Les plaignants demandent au tribunal d’imposer à l’Iran et la Syrie le versement d’une indemnité de 340 millions de dollars (320 millions d’euros) en raison de leur implication dans les actions terroristes du Hamas.

Naftali Frankel était citoyen américain, sa famille a donc la possibilité de poursuivre les deux pays devant un tribunal américain.

i24news

Outre le témoignage de la mère endeuillée, des preuves issues des renseignements prouvant que l’Iran et la Syrie ont directement financé l’enlèvement de trois adolescents israéliens seront présentées pour la première fois au tribunal fédéral.

Ces éléments révèlent que 220.000 shekels (54.200 euros) ont été transférés à la cellule terroriste, et avaient été blanchis, en amont, par l’organisation caritative qui répondrait au nom de « A-nour », et qui opèrerait dans la bande de Gaza.

Deux responsables du renseignement témoigneront également devant le tribunal de Washington : un officier du renseignement israélien et ancien agent de la CIA (agence de renseignement américaine).

Learn Hebrew online

Selon le site d’information Ynet, Rachel Frankel, les responsables du renseignement et d’autres experts appelés à témoigner ont l’intention de décrire en détail l’épisode de cet enlèvement qui a choqué Israël en juin 2014 : la conception de l’enlèvement, la collecte de fonds par des terroristes, l’acquisition de véhicules et d’armes, l’échec des premières tentatives d’enlèvement d’Israéliens par la cellule terroriste, et enfin le kidnapping et l’assassinat des trois adolescents.

Les témoins raconteront comment leurs corps ont été dissimulés, les recherches entreprises par l’armée israélienne pour les retrouver, et comment les deux terroristes du Hamas tenus responsables de leur assassinat ont été abattus lors d’une fusillade avec des soldats israéliens trois mois plus tard.

« L’enlèvement des garçons n’aurait pas été possible sans les 220.000 shekels que les ravisseurs ont reçu, et qu’ils ont utilisé pour acheter un véhicules et des armes, afin de mener leur projet à bien« , a expliqué dimanche l’avocate Nitzana Darshan-Leitner.

« Ils ont obtenu l’argent de la part d’organismes de bienfaisance du Hamas. Une fois de plus, nous voyons que l’argent est l’oxygène du terrorisme, et si nous nous arrêtons le flux d’argent vers ce genre d’organisations, nous pourrons vaincre ce fléau. L’Iran et la Syrie sont les principales sources de financement des organisations terroristes. Nous continuerons à les combattre et leur porter atteinte, quelle que soit la manière, afin qu’ils comprennent que le sang juif a un prix« , a-t-elle ajouté.

Source: i24news







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *