toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Daniel Sibony : Un certain « vivre-ensemble », musulmans et juifs dans le monde arabe. « Le déni remplace la réalité »


Daniel Sibony : Un certain « vivre-ensemble », musulmans et juifs dans le monde arabe. « Le déni remplace la réalité »

Le psychanaliste et écrivain Daniel Sibon explore dans « Un certain  »vivre-ensemble », musulmans et juifs dans le monde arabe », ce que fut le sort des juifs dans les pays arabes.

Actualité Juive: Le mot « déni » revient à de nombreuses reprises dans votre livre à propos des relations entre juifs et musulmans. Qui est dans le déni et pourquoi ?
Daniel Sibony : Le déni c’est l’acte de nier un fait quand il peut perturber l’image qu’on veut avoir de soi. Beaucoup de juifs originaires des pays arabes ne souhaitent pas évoquer les maltraitances subies. Et les musulmans ne veulent pas que cette vie des juifs dans le monde arabe rappelle que l’islam, quand il a la souveraineté, ne tolère jamais d’égal à égal des minorités, qu’elles soient juives ou chrétiennes. Nombreux sont ceux qui aimeraient croire que l’islam n’est que tolérance ; ils butent sur le mur des réalités ; mais le déni vient remplacer le mur de la réalité.

A.J.: Qu’est-ce que la dhimma ?
D.S. : Il s’agit d’être protégé en échange d’un impôt. De qui protégeait-on les juifs ? De la foule. Mais si les juifs sont bien protégés, la foule n’aime pas les voir marcher la tête haute, alors qu’ils doivent « se faire petits » (dit le Coran). Le souverain en profite pour faire du racket. Ce statut n’a été aboli qu’avec l’arrivée des Européens au XXe siècle. Il a connu des nuances selon l’époque et les pays, mais il révèle une étonnante constance.

A.J.: Vous dites dans votre livre, citations à l’appui, que la vindicte antijuive qu’on trouve souvent dans le monde musulman a sa source dans le Coran.
D.S. : En fait, la dynamique du Coran, c’est d’absorber la Bible. Toutes les parties pacifiques du Coran viennent de là. L’enjeu pour le Coran est d’englober le message biblique et de le retourner contre ses représentants qui ne veulent pas s’islamiser. Or les « gens du Livre » n’ont pas voulu s’islamiser car la nouvelle religion ne leur apportait rien de neuf par rapport à ce qu’ils avaient. Ce à quoi l’islam répond : ce que cette nouvelle religion vous apporte de nouveau c’est Mahomet, qui vient sceller et confirmer la prophétie. Mais les gens du Livre n’ont pas ressenti le besoin d’un sceau, leurs prophètes les ont déjà largement engueulés pour leur inconduite. Il y a donc une tension entre ceux qui veulent créer une nouvelle entité et ceux qui avaient accès au texte et refusaient de rejoindre cette nouvelle entité. Le Coran a voulu manger la Bible et recracher les noyaux juifs, mais la Bible a continué d’avoir sa dynamique propre, juive et chrétienne.

Loading...

A.J.: La vindicte antijuive tient-elle une place importante dans le Coran ?

D.S. : Oui, et pas seulement dans les versets « médinois » agressifs. Même les versets « mecquois » pacifiques qui rappellent le message biblique le font contre ceux qui l’auraient trahi, c’est-à-dire les juifs. Et pour le Coran les juifs ont forcément trahi le message biblique puisqu’ils refusent son ultime signature qu’est Mahomet. « Islam » veut dire paix ; l’islam a « pacifié » des territoires importants par l’islamisation. Ce problème délicat se conserve en raison du déni qui l’entoure.

A.J.: Pourquoi 900 000 juifs ont-ils quitté si rapidement les pays arabes où ils vivaient parfois depuis deux millénaires ?
D.S. : Plusieurs facteurs ont joué. Au XXe siècle, il y a eu après la Shoah un rebond voire un essor du peuple juif, stimulé par la création de l’État hébreu et une réelle ouverture à l’occident. Cette nouvelle situation a rendu très difficile – pour eux et pour les musulmans – que les juifs restent dans un pays où ils étaient dominés de façon presque naturelle. Et comment des gens a priori méprisables peuvent-ils réussir des choses en Israël ou ailleurs ?

A.J.: Quel regard portez-vous sur la journée nationale de commémoration de l’expulsion des juifs des pays arabes organisée en Israël ?

D.S. : Cette commémoration est une bonne chose quoiqu’elle soit très tardive. L’État d’Israël a raté pendant des dizaines d’années l’occasion de faire fructifier les juifs des pays arabes ; l’establishment israélien a été souvent méprisant envers eux : ce mépris banal des gens installés et qualifiés pour ceux qui ne l’étaient pas fera lui aussi l’objet d’un déni. Ainsi va la vie.

Source

Learn Hebrew online






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 12 thoughts on “Daniel Sibony : Un certain « vivre-ensemble », musulmans et juifs dans le monde arabe. « Le déni remplace la réalité »

    1. Frank Giroux

      Permettez-moi de vous dire qu’il n’est pas encore né le zouf qui me convaincra de croire aux délires d’un pédophile sénile qui a écrit un torchon en copiant certains passages de la bible en les arrosant de sauce sexiste en les repassant au tamis de sa haine intérieure. Fuck le musulmanisme, et fuck bien profond.

      Message au Juifs : ne soyez pas complexé de ne pas vous entendre avec les arabo musulman, PERSONNE au monde ne le peut.

      Pourquoi? Ils sont pas normaux, ils sont tous tarés.

    2. Soliloque

      Eh bien vous n’avez rien compris monsieur Giroux ,ou vous n’avez pas envie de comprendre quoi que ce soit parce que vous n’avez pas vécu ce dont parle D Sibony.
      Moi je l’ai vécu dès la maternelle et je puis vous dire qu’il a raison et mes parents l’ont vécu aussi. Alors ne soyez pas insultant et renseignez vous avant de débuter des conneries. Vous ne connaissez rien à la psychanalyse en plus, et vous n’avez jamais rien payé pour la connaître.
      vous vivez dans un univers feutré où vous croyez que rien ne peut vous atteindre. Attendez de voir ce que sont les règles de la charia, vous parlerez après

    3. Yaeli

      Daniel Sibony, brillant mathématicien, philosophe et psychanalyste. Trop intelligent et subtil pour être compris par certains. La preuve ici.

    4. Frank Giroux

      @Soliloque

      Je vous plains d’avoir le cerveau rempli d’une merde musulmane pareille, pour ma part, quand je vois un tas sur le trottoir qu’il et brun et qu’il sent la merde je n’ai pas à mettre mes doigts dedans pour être convaincu que c’est de la merde.

      Je n’ai pas besoin ce lire un torchon comme le coran pour savoir que c’est débile du début à la fin, je n’ai qu’à ouvrir les yeux et regarder agir ceux qui sont adeptes de cette secte barbare, dangereuse et stupide.

      Encore. Rien qu’à voir comment – et où en sont – vivent les arabo musulman dans TOUS LES PAYS arabo musulmans, un aveugle dans le noir, verrait que ceux qui y vient sont des débiles mentaux, misère violence colère jalousie, voilà ce qu’est tout le monde arabo musulman

    5. Aline1

      Mr Sibony nous sommes ainsi :

      C’est vrai les pays arabes ne sont pas à la hauteur de la nostalgie que nos parents ont gardée.
      Mais cela fut pareil en Europe, et sommes nous restés plein de rancoeur ? N’avons nous pas, après l’horrible épisode regagné ces pays ? Nous y avons recommencé des nouvelles vies, nous sommes restés intégrés – avons de nouveau avec courage et laborieusement recommencé à nous faire nos petites places, bien méritées.

      Les pitres malfaisants comme Dieudonné et Cie qui ont inventé cette histoire de Shoah-nanas, comme si nous gagnions de l’argent de cet innommable épisode !

      Alors qu’au jour d’aujourd’hui, il ne nous a pas été rendu le centième de tout ce qui nous a été spolié…C’est drôle que personne ne fasse remarquer cela au deux clowns et à leurs clones.

      Nous sommes redevenus amis avec l’Allemagne, nous ne faisons exploser personne ni là-bas, ni ailleurs pour faire payer ces épreuves.

      Au contraire, nous avons de nouveau aimé ces pays…Jusqu’à ce qu’à nouveau, ils nous trahissent, tous, comme ils le font aujourd’hui.

      Et que faisons-nous de pire, que de tenter de nous défendre par des voies légales contre l’antisémitisme ? Faisons nous des attentats ?
      Non, nous réagissons une fois sur 10, quand trop c’est trop…Et qui réagit avec nous ?

      Où est le temps de Carpentras ?

      La valise ou le cercueil, c’est ce qu’on nous propose, dans les pays arabes, mais pas mieux en occident…Mais si certains s’en vont, d’autres vont rester, en tant que français pour les français, car nous sommes français bien plus que certains qui se permettent de nous dire :

      – Lorsque nous osons nous plaindre du manque de réaction contre l’antisémitisme – d’aller nous faire voir ailleurs.

      Et quand nous allons en Israël, nous sommes des colons – Et puis rappelez-vous Christophe Barbier, il a dit même que nous n’avions pas le droit de partir…Il nous le reprochait violemment et méchamment. L’État français qui fait même des menaces pour nos retraites, s’il fallait nous les envoyer en Israël ?

      Et nous, et bien, chacun de nous fera selon sa conscience et ses possibilités.

      Mais jamais nous ne cracherons sur le pays où nous habitons.

      C’est ce déni là, qu’ont fait nos parents pour les pays musulmans où ils étaient. Nous sommes ainsi, que voulez-vous ? Nous ne connaissons pas la haine.

      Nous n’oublions pas – Mais nous pardonnons.

    6. moka

      Comme vs voyez Giroux toujours dans le déni, rien ne sert de discuter avec ce genre d individu qui continura toujours à nier cette évidence qui saute aux yeux.

    7. judith

      Le vivre ensemble ? dans les cages aux fauves au Maroc après le massacre des juifs et le saccage de leurs maisons par les gentilles arabes.
      Nous sommes le peuple de la mémoire et personne ne nous la racontera a l’envers.

    8. Frank Giroux

      @moka

      je me demande encore quel bout vous n’avez pas compris.

      Mais bon, vaut mieux mourir incompris que de passer sa vie à s’expliquer!

    9. moka

      j ai bien compris votre message Giroux pour moi il est claire ,ces gens ne veulent rien comprendre et aiment se complaire dans la victimisation plutot qu dans une analyse d auto critique de ce qui va pas chez eux et qui poussent les non musulmans à avoir une image négative de leur dogme.Mon message un peu ironique a été mal interprété de ma part .Je suis en parfait accord avec votre message.

    10. Frank Giroux

      @moka,

      Ah, c’est cela la liberté de dire ce qu’on veut dire !

      De toute manière, je vous souhaite, de bon cœur, mes meilleurs vœux pour les fêtes de fin d’année en même temps et une sainte année 2017.

      Je vous encourage à continuer à écrire vos avis.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *