toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Au Liban mur de béton, en Israël mur de séparation


Au Liban mur de béton, en Israël mur de séparation

Comme nous l’avons déjà écrit, l’un des principaux syndromes dont souffrent les médias français est le traitement inéquitable qu’ils réservent à Israël.

Le Figaro vient de nous en redonner la preuve, dans un article consacré à la construction d’un mur autour du camp de réfugiés palestiniens d’Aïn Al-Hilweh au Liban. Voici quelques images du camp d”Aïn Al-Hilweh :

Ce camp, le plus grand du pays, est régulièrement qualifié par la presse libanaise de “zone de non-droit” car l’armée libanaise n’y a pas le droit d’y entrer, et que l’endroit est régulièrement le lieu d’affrontements violents entre différentes factions palestiniennes, et les groupes terroristes armés y prolifèrent. C’est d’ailleurs à Aïn Al-Hilweh qu’a été arrêté l’émir local de l’État Islamique en septembre dernier. Le camp serait habité aujourd’hui par plus de 120 000 personnes.

Afin de renforcer le contrôle sur la sécurité d’Aïn Al-Hilweh, les autorités libanaises ont donc décidé de construire un mur autour du camp.

Loading...

le-figaron-liban

Si l’on peut s’interroger sur la pertinence du titre, qui ne traduit absolument pas la réalité des faits, c’est le contenu de l’article qui nous a frappé.

“Le mur en béton”. C’est ainsi que le Figaro qualifie le mur construit autour du camp de réfugiés palestiniens de Aïn Al-Hilweh. À juste titre d’ailleurs, car il ne s’agit ni plus ni moins que d’un mur de béton.

Le problème, c’est que lorsqu’il s’agit d’Israël et de sa clôture de sécurité, le Figaro se montre un peu moins objectif. Ainsi dans un article publié en août 2015 au sujet d’une “manifestation” contre cette clôture, le Figaro écrit :

le-figaro-israel

Israël et son mur de séparation“. En qualifiant ainsi la clôture de sécurité, construite afin de lutter contre les attentats-suicides qui ont frappé le pays pendant la Seconde Intifada – ce en quoi cette clôture s’est révélée extrêmement efficace – le Figaro adopte par ailleurs la narration du BDS car séparation est la traduction en français du mot apartheid.

Encore une fois, le Figaro a fait preuve d’un manque d’objectivité journalistique frappant, soulignant ainsi le biais anti-Israël de ce journal.

Source

Learn Hebrew online






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Au Liban mur de béton, en Israël mur de séparation

    1. Elia

      Construisons un mur pour se protéger contre les médias terroristes européens !
      Ils ne sont pas seulement nocifs pour Israel, mais ils creusent les fondements même des démocraties occidentales. Ils sont vendus aux gauchistes/musulmans, ils ont tous les 2 les mêmes buts, détruire la civilisation occidentale, et d’abord Israel !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *