toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Une prime exceptionnelle de 2 500 euros pour inciter les migrants au retour dans leur pays, et jusqu’à 10.000 euros à l’arrivée


Une prime exceptionnelle de 2 500 euros pour inciter les migrants au retour dans leur pays, et jusqu’à 10.000 euros à l’arrivée

Les migrants qui acceptent de rentrer dans leur pays peuvent jusqu’à la fin de l’année, toucher une prime exceptionnelle de 2 500 euros. Les autorités souhaitent accélérer le départ des migrants après le démantèlement de la «Jungle» de Calais.

Le directeur général de l’Office français d’immigration et d’intégration (Ofii), Didier Leschi, a indiqué que le gouvernement français a temporairement décidé «de porter à 2 500 euros le montant maximum d’aide au retour» pour les étrangers (hors Union européenne ou pays dispensé de visas) acceptant de rentrer volontairement dans leur pays.

Il s’agit d’une augmentation conséquente du dispositif d’aide au retour, puisque l’allocation de base de 650 euros, qui avait déjà été augmentée une première fois de 350 euros en octobre, est désormais majorée de 1 850 euros.

Dans le sillage du démantèlement du bidonville calaisien, l’idée est d’«augmenter significativement le nombre de départs volontaires aidés», a précisé Didier Leschi, notamment pour les quelque 7 000 migrants évacués de la «Jungle» et logés en Centres d’accueil et d’orientation (CAO).

Les candidats au retour pourront en outre, selon les pays, bénéficier d’une aide de l’Ofii à leur arrivée et ce «jusqu’à un montant de 10 000 euros». Ce pécule ne doit pas servir à financer le billet d’avion, puisque l’aide au retour prévoit aussi une aide à la préparation du voyage ainsi que la prise en charge des frais de transport.

Au total, l’Ofii a procédé à 3 051 retours depuis le début de l’année et prévoit d’en réaliser autant qu’en 2015, aux alentours de 4 500 retours sur l’année pleine.

Le démantèlement et la fermeture du camp de Calais devait normalement s’accompagner du transfert des milliers de migrants qui y habitaient vers des centres d’accueil et d’orientation (CAO). De nombreux politiques ont indiqué à cette occasion craindre la multiplication de «mini-jungles» à travers toute la France.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Une prime exceptionnelle de 2 500 euros pour inciter les migrants au retour dans leur pays, et jusqu’à 10.000 euros à l’arrivée

    1. Aline1

      Avec la politique et les politiciens d’aujourd’hui – Il est difficile pour les citoyens d’un pays, même pour des cœurs purs et angéliques, exempts du moindre racisme et de la moindre méchanceté…

      De ne pas se révolter…

      Mais puisqu’il y a tant d’argent, pourquoi laisser des français dans la misère ?une misère qu’ils laissent à la rue sinon dans l’angoisse, nombre d’entre nous.

      Beaucoup n’en peuvent plus de ces situations de dénuement…alors qu’il semble que l’argent ne manque pas.

      Comment accepter de telles choses, même en étant bons ? Se suicider pour d’autres…Cela se joue depuis quand, de telles attitudes autodestructrices ?

    2. Hervé

      @Aline
      Mais on peut, ne pas accepter de telles choses tout en étant bon. C’est débile de donner de l’argent à un migrant pour cause économique, d’autant plus qu’il reviendra du coup! C’est à eux de s’organiser et de se mobiliser dans leur pays si ça ne va pas, plutôt que de venir chercher les aides en France. Ils devraient être expulsés direct.

    3. Armand Maruani

      Ceux qui nous gouvernent dilapident l’argent des français , sacrifiants les plus démunis pour solliciter les voix de nos pires ennemis et se maintenir vissés à leur siège contre la volonté du Peuple qui se sent trahi .

    4. danielle

      il vont revenir par une autre porte….il y a 35 ans avec l’aide au retour (payés par l’etat ou l’entreprise je ne sais plus) des voisins tunisiens repartirent chez eux…….3-4 ans plus tard nous rencontrâmes ce tunisien travillant dans une autre entreprise de la ville!!!! En France il n’y a pas d’argent pour les citoyens légaux et honnêtes mais il y en a pour les autres ….on nous prends vraiment pour des cons

    5. Jacques B.

      Génial, tu entres en France illégalement, tu te fais soigner gratuitement, tu deales, tu vis des aides sociales… et le jour où tu as envie de revoir le pays, de faire un petit coucou à la famille, aux potes, eh bien ding ding drelin, jackpot ! 2.500 euros pour payer le voyage retour et tout un tas de petits cadeaux pour la famille.

      Et puis l’année d’après, tu recommences : voyage aller financé par Soros, accompagnement gratos par les équipes de passeurs et de soit-disant humanitaires, toujours payés par Soros, et hop ! Le tour est joué.

      Et le plus fort, c’est que les contribuables français paient pour que la boucle puisse être bouclée !
      Franchement, pourquoi se priveraient-ils ? Ne ferions-nous pas comme eux, à leur place ?

    6. Debout

      – M. Valls et certains socialistes étaient contre cette mesure
      – Cette mesure coûte quatre cent millions d’ euros
      -Dans les autres pays, quand cette prime existe, elle est 3 fois moins élevée
      – Beaucoup de migrants ne sont pas des émigrés qui fuient la guerre
      – On leur donne de l’ argent pour leur retour vers un pays qu ‘ils ont fui et
      où il y aurait la guerre ??
      – Comment va-t-on contrôler leurs parcours de retour ?
      – Ils reviendront
      – C’ est un formidable appel d’ air supplémentaire pour d’ autres
      – l’ Australie refuse totalement ces genres de migrants. Et s’ il y en a qui
      viennent quand même, ils n’ ont droit à RIEN !

      Je cite ici la réflexion d’ une personne s’ occupant de ce secteur ( Obligation de Quitter le Territoire ) :
      « On a même reçu un étranger dont l’OQTF avait déjà été renouvelée 5 fois ! , se souvient-elle. Il nous a dit « Comme c’est jamais exécuté, je reste et je touche le RSA » .

      La France et les Français sont cocus et contents ….

    7. JEAN PN

      On a reçu les migrants parce que soi-disant il y avait danger chez eux. Maintenant avec 2500 € il n’y a plus de danger pour retourner ?
      Messieurs nos gouvernants, cessez de nous prendre pour des cons.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap