toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Trump Président: Les politiques Français l’estimaient «stupide», ils devront lui donner du «Mister President»


Trump Président: Les politiques Français l’estimaient «stupide», ils devront lui donner du «Mister President»

Clairvoyance, tact, discernement : trois mots qui n’auront pas été de tous les jugements des politiques français durant la campagne électorale américaine. Il leur est désormais sûr qu’il va falloir composer avec un homme qu’ils ont largement méprisé.

Pendant la campagne américaine, les politiques français, et au premier chef les membres du gouvernement et du camp socialiste, n’ont pas été avares en commentaires sur le candidat républicain qui a pris possession de la Maison Blanche.

Le président de la République française avait ainsi résumé sa vision du nouveau président après une polémique entre ce dernier, alors candidat, et le père d’un soldat américain mort en Irak en 2004, estimant que le Trump se livrait à des «excès [qui] finissent par créer un sentiment de haut-le-cœur».

Un sentiment partagé par son ancienne campagne et Ministre de l’Environnement Ségolène Royal qui, se refusant à envisager une victoire de Donald Trump, avait affirmé à l’AFP : «Pas seulement en France, mais dans le monde entier, on souhaite de tout coeur la victoire d’Hillary Clinton.»

Loading...

Le Premier ministre Manuel Valls, avait jugé, dans une émission de la chaîne Public Sénat, que le milliardaire républicain était un «petit […] et un mauvais homme, sans doute». Une petite et mauvaise personne avec qui Manuel Valls va pourtant devoir composer dans ses grandes batailles.

Jean-Marc Ayrault, le ministre des Affaires étrangères qui, en juillet 2016, confondait le président syrien Bachar el-Assad avec feu le dictateur irakien Saddam Hussein, avait estimé en septembre de cette année que le programme de Trump en termes de diplomatie était «très confus». Prenant ensuite moins de risques, le locataire du Quai d’Orsay avait affirmé en octobre que les propos de Trump sur les femmes étaient «sordide[s] et révélateur[s] du personnage».

Enfin, le maire de Paris Anne Hidalgo, s’étant rendue auprès du maire de Londres Sadiq Khan, s’était désolée de la stupidité du nouveau président américain en assurant, avec un joli accent «so french» : «He is stupid, he is very stupid».

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Trump Président: Les politiques Français l’estimaient «stupide», ils devront lui donner du «Mister President»

    1. Jacques B.

      Excellent, excellent, excellent !!

      Quoique tous ces minus pourraient bien disparaître à tout jamais de la vie publique plus vite qu’ils ne le pensent ; du coup, ils n’auront peut-être même pas à lui donner du « Mister President » !

      La morgue, la prétention, la condescendance méprisante de ces gens qui s’auto-proclament « élites » est de plus en plus insupportable.

      Mention spéciale au twitt de Moscovici, il fallait oser quand même : appeler Clinton la corrompue « le meilleur » – s’abaisser à vouloir une femme présidente PAR PRINCIPE (et les compétences, alors, ça lui est égal ?) – traiter un homme qui écoute le peuple, ce peuple qu’il honnit manifestement, du haut de sa suffisance, un populiste et un provocateur.

      Un direct du droit et KO, minable Moscovici ! Bien le bonjour de Trump et du peuple américain !

    2. Lara

      J’ai entendu dans les médias français corrompus que 80 % des français étaient contre Trump. C’est un chiffre qui doit évidemment être falsifié par un ou des sondages bidons.
      En tout cas, c’est une bonne nouvelle pour nous que ces traites qui nous gouvernent et qui laissent l’invasion des armées d’hommes musulmans s’installer s’inquiètent du vote du peuple. Le peuple a toujours raison.Vive la démocratie !

    3. Jacques B.

      Lara, j’ai quant à moi lu le chiffre de 86% des Français qui auraient souhaité la victoire de Clinton ! (Riposte Laïque)

      Je crois aussi que c’est un chiffre bidon, une de ces manipulations des journalistes visant à faire croire que quiconque ne pensait pas comme la grande majorité des Français était un peu demeuré sur les bords.

    4. fanny luna

      un vrai coup de poing américain
      toutes ces soi disant élites vont avoir l air de bécasses
      elles devaient prendre leurs désirs pour des réalités

    5. David 1

      Oui la plupart des media ont menti à gauche comme à droite (y compris Le Figaro ) . Idem des personnalités politiques comme Juppé . A croire qu’eux aussi , ils étaient appointés par le Qatar ou le Koweit comme l’ a été la sorcière dont Trump a écarté le danger pour nos amis et alliés , les Américains , désormais débarrassés du fourbe Obama .

      Lors d’un dernier meeting de soutien à son homologue H.Clinton , Obama a bien rétabli la dimension politique , doctrinale de la confrontation : ce n’était pas la confrontation du macho “raciste”contre une femme libre , créatrice mais un débat économico politique comme ….il se doit bien sûr .

      Mais à quel prix de rouerie , il l’a faite, le maladroit , le ridicule ?

      Songez qu’il a déclaré , rhétoricien-menteur ou inconscient jusqu’à l’extrême , il a déclaré que le Parti Démocrate était( historiquement ) le Parti du MINIMA SOCIAL alors que ce minima malgré ses promesses d’augmentation , promesses répétées en 2008 puis en 2012 , n’a pas augmenté du tout mais a même ….diminué (avec l’érosion du cours du dollar )!!!!!

      Sa politique étrangère ayant été , par ailleurs , calamiteuse , il n’a pas fallu davantage pour qu’il soit renvoyé à ses études de droit , à la méditation du Coran initiée par son père , reprise par son Islamiste de frère .

      Oui , son piètre bilan politique , celui des Démocrates donc a été complété par les frasques de la sorcière qui aurait autant nui à tout autre candidat partisan .

      Car la défaite est cuisante : Election présidentielle , élections parlementaires ; Hillary, telle Ségolène , a été sonnée dans sa défaite et note pathétique , le grand meeting dinatoire de victoire prévu à Manhattan a été …annulé , les partisans priés de rentrer chez eux et les victuailles distribuées aux clodeaux du Downtown et de Central Park

      Je n’avais aucune larme à l’oeil mais je me fendais la pêche , joyeux que la perfidie et l’arrivisme politique n’aient pas payé

    6. HENRIETTE Irène

      N’est pas toujours « fou » celui qui en a l’air. Voyez en France, les Français qui ont un nombril démesuré et traitent les autres de fous, même en politique alors qu’ils devraient rester neutres, et se regarder de façon objective….. Avant d’ouvrir leurs grandes gueules qu’ils attendent les résultats de ce nouveau président.
      Il est peut-être meilleur qu’on ne le pense, n’étant en tout cas pas hypocrites comme dans le gouvernement français (et autres gouvernements en Europe)…..

    7. Aline1

      A mourir de rire !

      Est-ce que Trump sera capable de redresser l’Amérique, et sans trop outrager les politiques européens ?

      De toute façon, quelle que soit la personne qui serait devenue le Président, la question se pose toujours – je ne vois pas pourquoi on en fait un plat pour Trump, à qui l’on reproche qu’il n’y connait rien, alors que seulement du fait de ses affaires commerciales, il a côtoyé certainement plus de monde de toutes sortes, politiques compris – que ne pourront jamais le faire, d’autres qui n’ont pas eu les mêmes opportunités que lui – Du moins avant d’être arrivé Président.

      Et nous savons qu’il y a beaucoup d’élus pour une seule place.

      Obama, en revanche, arrivait comme un cheveu sur la soupe – il est comme sortie de la lampe d’Aladin. Hop un tour de magie, et voila Obama, parfait inconnu qui est sorti des brumes de la lampes pour devenir directement Président et même avoir le prix Nobel de la Paix, sans avoir jamais rien fait de sa vie qui soit connu du public.

      Mais Trump, cela pose vraiment un problème et à beaucoup de gens ?

      Tant que je commence à me poser des question, sur tout ce que peut savoir MR Trump (qui a roulé sa bosse dans tous les milieux riches, donc politiques aussi) et ce qu’il peut savoir donc, sur ces personnes qui ne pouvant pas se douter, qu’un jour, il allait se présenter….

      Je pense que vous suivez ma pensée….

      De quoi ont-il peur ? Que doivent-ils cacher ?

    8. Aline1

      Je dois dire, aujourd’hui je suis un peu fatiguée –

      Donc je me suis peu relue, et j’ai semé des fautes dans tous mes commentaires.

      Je demande pardon, mais trop lasse, je ne les corrigerai pas.

    9. María

      Ceux-là mêmes qui considèrent Trump « stupide » vendent des Rafale à l’Arabie Saoudite et au Qatar, pays de barbares et instigateurs du terrorisme islamiste qui sévit chez nous. Le plus idiot n’est pas celui qu’on croit…

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *