toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Toulouse : Abdelfattah Rahhaoui, directeur d’une école islamique veut éduquer les enfants des cités


Toulouse : Abdelfattah Rahhaoui, directeur d’une école islamique veut éduquer les enfants des cités

Abdelfattah Rahhaoui veut éduquer les enfants des cités pour les sortir des difficultés. Son école islamique donne des boutons à l’éducation nationale et à la justice. Hier, une longue audience l’a mis en difficulté.

«Non nous ne sommes pas une secte. Nous voulons simplement aider les enfants des quartiers à s’en sortir et nous faisons tout pour. Oui, il a de l’enseignement chez nous et l’avenir le montrera !», s’énerve Abdelfattah Rahhaoui devant le tribunal correctionnel de Toulouse.

«On vous réclame de respecter les règles !», rétorque la présidente Dominique Piot, un peu fatiguée par ce long débat (5 heures avant d’attaquer les plaidoiries) où on a beaucoup joué sur les mots. Ente Abdelfattah Rahhoui, l’éducation nationale et la justice, la bagarre n’est pas nouvelle. «Vous avez d’ailleurs été condamné en 2010 pour l’ouverture illégale d’une école», rappelle la présidente. «À ce titre, on peut quand même s’étonner que vous puissiez encore continuer…»

Cela se passe dans le quartier du Mirail, à Toulouse dans le cadre d’une école de confession musulmane hors contrat. Et face aux soupçons d’une série de délits mis à jour par la police judiciaire et l’inspection d’académie, le parquet a réuni hier plusieurs dossiers devant le tribunal correctionnel :

Loading...

des enseignements sans autorisation à des élèves du collège, des violences sur deux enfants du primaire et des cours qui ne respecteraient pas le socle des compétences nécessaires en classes de primaire.

Théorie du complot

Premières passes d’arme, digne d’Ubu Roi, autour des supposés élèves du collège. «Ce ne sont pas des cours mais du soutien», affirme le directeur. Beaucoup d’éléments, des bulletins scolaires en passant par l’emploi du temps ou des témoignages semblent prouver la réalité de cours suivis et donnés sans autorisation. M. Rahhaoui reste inflexible et finit par lasser la présidente. «On peut désigner cette table et dire que c’est une chaise mais, au final, ça reste une table», détaille la présidente, franchement agacée. Le prévenu, empli de certitudes derrière sa barbe, ne bronche pas.

Sur les violences, le directeur crie au complot. La défense est similaire concernant les enseignements non respectés. Un peu facile, pas vraiment convainquant. La procureur Florence Poudens avait préparé son réquisitoire. Une heure d’arguments juridiques et une conclusion, violente :

«Votre projet est ambitieux, Monsieur. Vous visez l’excellence de l’éducation mais en dehors de la loi ! Vous refusez de vous y soumettre. Ce n’est pas nouveau, ce n’est simplement pas acceptable.»

La procureur requiert la fermeture de l’école avec exécution immédiate et l’interdiction d’exercer dans un établissement d’éducation pour Abdelfattah Rahhoui. L’intéressé n’a pas paru surpris. Ses avocats, Mes Hidem Droua et Saliha Sadek ont contre-attaqué, tenté de démonter une enquête à charge, incomplète, pour réclamer la relaxe. Il faut le juger comme un justiciable, pas comme quelqu’un que l’on veut détester», réclame Me Sadek.

Le tribunal a placé le jugement en délibéré au 15 décembre.

Source

Learn Hebrew online






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Toulouse : Abdelfattah Rahhaoui, directeur d’une école islamique veut éduquer les enfants des cités

    1. Pinhas

      La tête de ce type me rappelle le dessin qui figurait sur les buvards qu’offrait la caisse d’épargne dans les années 60.
      Tu retourne la photo et son visage de macaque est idem.
      Mis à part ce souvenir d’enfance , je dis STOP cette vermine qui veulent manipuler les enfants ,leur pureté, leur innocence.
      Il sait bien ce salaud que les enfants imprimeront dans leur esprit le poison de cette maudite secte.

    2. alauda

      1. L’éducation des filles, selon ce fanatique qui a déjà « éduqué » Souad Merah:
      http://www.memri.fr/2015/06/16/sermon-de-limam-abdelfattah-rahhaoui-a-meaux-le-hijab-est-une-obligation-qui-ne-changera-jamais/

      2. Adepte du négationnisme et du remplacisme islamique qui nie tout ce qui a précédé ou du moins l’agrège à l’islam.
      Cet érudit de l’élucubration professe que : « tous les prophètes sont ou étaient des musulmans. Ibrahim était musulman, Noah était musulman, Issa [Jésus] était musulman, Moussa [Moïse] était musulman, tous ces prophètes du début, du premier jusqu’au dernier, sont venus avec une seule religion qui est l’islam. » (sermon à Meaux, 28 mai 2015)

      3. Et cet imam inculte, qui braie comme un âne contre le judaïsme et le christianisme, osait dire le 20 mars 2012, au lendemain de l’attentat de l’école juive Ozar Hatorah : « En France, ça va de pire et pire, on ne fait pas ce qu’il faut pour éteindre la haine entre les différentes communautés religieuses » !!!
      http://archive.francesoir.fr/actualite/faits-divers/tuerie-de-toulouse-au-mirail-c-est-peur-sur-la-ville-199191.html

      Qu’il commence déjà par apprendre pour lui-même l’histoire chronologique avant prétendre enseigner quoique ce soit aux enfants, ce sinistre hypocrite.

    3. Aline1

      Oui c’est cela ! Aider à l’éducation des enfants de cités.

      Leur enlevant ainsi toute possibilité d’une bonne intégration qui leur permettrait de devenir des citoyens français comme tous les autres – en leur bourrant le crâne de haine et de mensonges – En leur ôtant les capacités de réfléchir par eux-mêmes. En les rendant adeptes du côté le plus noir d’une religion qui serait acceptable, si les faux prêcheurs, les faux instructeurs, ne venaient pourrir leur cerveau.

      Ensuite et pour n’employer qu’un mot gentil – cela deviendra les sauvageons qui pullulent maintenant dans les cités.

      Oh combien en effet, vous leur faites du bien à ces enfants. Quel amour vous habitent pour ces enfants que vous vous employez à rendre barbares.

    4. judith

      La tête rasée avec juste une petite houppette pour la tirer quand ils ânoneront pas correctement leur corânerie !

    5. judith

      Pour quelle raison la ville de Toulouse est elle devenue un bastion de l’Islamisme radicale ?
      Le Maire n’était il pas juif ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *