toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Tareq Oubrou : « je fais parti des membres fondateurs des frères musulmans »


Tareq Oubrou : « je fais parti des membres fondateurs des frères musulmans »

Le 17 février 2016, j’ai été invité à France Culture pour débattre avec le frère musulman Tareq Oubrou, au sujet de la réforme nécessaire de l’ « islam ». Chacun a exprimé son point de vue dans le respect mutuel. L’émission est toujours accessible. Notre échange s’est prolongé dans les couloirs et l’ascenseur de la Maison de la Radio.

Témoignage de Mohamed Louizi

Entre autres questions que j’ai posées, sans détour, à Tareq Oubrou, j’avais dit : « Cher Tareq, que faites-vous toujours avec les Frères musulmans de l’UOIF ? ». Dans un premier temps, il a tenté de me convaincre qu’il n’y aurait plus de Frères musulmans en France. Mais face aux arguments tangibles et précis que j’ai évoqués, il a tenté de minimiser leur influence. Face à sa manoeuvre, que je n’ai guère appréciée, j’ai reposé la même question avec insistance : « Ok, mais que faites-vous toujours avec les Frères musulmans ? ». Et j’ai rajouté : « Certaines idées que vous développez sont aux antipodes de l’idéologie des Frères musulmans. D’autant plus que vous n’avez pas besoin d’eux pour exister ».

Après un moment de silence, il m’a fixé d’un regard un peu gêné voire agacé, en me serrant la main et a dit : « Nous n’avons pas la même histoire avec les Frères musulmans en France. Toi, tu nous as rejoins en cours de route. Moi je fais parti des membres fondateurs ». Et puis, il a dit cette phrase qui résonne toujours dans ma tête : « On ne choisit pas sa famille ! ». C’était sa dernière parole, me semble-t-il, avant les salutations.

Quelque temps plus tard, lorsqu’Amar Lasfar était en difficulté et en déficit d’image, à cause de son rapprochement avec le salafiste de Brest, Rachid Abou Houdayfa, Tareq Oubrou est parti depuis Bordeaux prêcher à la mosquée de Lille-Sud, au QG d’Amar Lasfar, comme pour envoyer un message « lavant » son président islamiste de tout soupçon de connivence avec le salafisme wahhabite.

D’ailleurs lorsqu’Amar Lasfar veut montrer pattes blanches et protéger sa mouvance islamiste, il cite l’exemple de Tareq Oubrou comme étant un imam moderne et plus est membre de l’Uoif. Ce dernier n’hésite pas non plus à appeler à soutenir financièrement le lycée privé Averroès, que préside Amar Lasfar, comme le montre une récente vidéo datant de mars/avril 2016. Lorsque Soufiane Zitouni avait publié sa tribune dans Libé, Tareq Oubrou a signé la pétition de soutien à ses « frères » lillois.

L’on comprend mieux qu’entre Tareq Oubrou et les Frères musulmans, les liens sont forts et ininterrompus. Il s’ agit ni plus ni moins d’un partage des rôles et d’une complémentarité dans l’action (les deux agents : le méchant et le gentil). Cela se traduit aussi par des discours adaptés pour capter un maximum d’attention et d’adeptes.

Ainsi, quand je lis aujourd’hui, suite aux résultats des primaires à droite, que Juppé est diffamé injustement et que cette diffamation s’attaque aussi au « grand imam de Bordeaux » – Lire la tribune de Claude Askolovich dans Slate.fr – je me dis que certains « journalistes »,à défaut d’enquêter, feraient mieux de se taire.

Cependant, tout n’a pas été dit au sujet des jeux fourbes de Tareq Oubrou et de sa « famille » : les Frères musulmans. Le futur proche portera son lot de révélations (pour le moins scandaleuses) qui exigent une attention très particulière. C’est d’une grave erreur de faire croire qu’il s’ agit d’un homme seul. Car les Frères musulmans n’agissent jamais seuls. Telle une « meute » de prédateurs aguerris, ils agissent toujours en bande très organisée, qui a le secret de « séduire » des politiques, de tous bords.

Cette bande ne représente qu’elle même. Elle n’est pas la voix légitime des français musulmans. Cette bande a fait de Bordeaux un fief islamiste historique comme Lille-sud ou de Villeneuve d’Ascq par exemple. Des ex-présidents nationaux de l’UOIF sont issus du fief bordeaulais, à l’image de Lhaj Thami Breze et de Fouad Allaoui. « L’islamisation » des campus universitaires français par l’argent des saoudiens, à travers l’UISEF (Union Islamique des Étudiants de France, actuellement EMF), dans les années 90, avait comme « base arrière » de lancement : le campus universitaire de Bordeaux !

De nombreux acteurs de cette « islamisation » sont désormais responsables nationaux de l’UOIF. D’autres sont devenus « imams » dans des mosquées liées au potentat frériste de Tareq Oubrou.

Maintenant, si Alain Juppé ignore cette réalité islamiste, qui perdure depuis 1990 jusqu’à nos jours, dans Bordeaux et ses communes voisines, c’est qu’il méconnaît son propre territoire. Comment peut-il prétendre connaître la France et ses « territoires perdus » pour incarner une fonction présidentielle en ces temps troubles ?

Si au contraire, Alain Juppé connaît cette réalité – ce que je suppose – mais cherche tout de même à la normaliser par lesdits « accommodements raisonnables » – lui qui s’ est fait oublier quelques années en s’ installant au Canada ! – avec l’idéologie islamiste, celle des Frères Musulmans, c’est qu’il est au mieux un homme naïf – ce qui m’étonne – au pire un homme complice – ce que je ne pense pas. Il est temps pour lui de clarifier son positionnement et de dire ce qu’il compte faire concrètement pour lutter efficacement contre l’islamisme et ses dangers, dont les premières otages se sont tous ces français musulmans : femmes, hommes et enfants !

Par Mohamed Louizi





Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Tareq Oubrou : « je fais parti des membres fondateurs des frères musulmans »

    1. Aline1

      Merci à Mohamed Louizi, de cette remise en perspective, qui reprend tout ce qu’un homme comme Juppé ne peut ignorer concernant Tareq Oubrou.

      Ce qui démontre s’il en était encore besoin, à quel point Mr Juppé, joue à l’offensé de manière abusive.

      Qu’il assume ses amitiés, ses proches, et ses actes.

      Et qu’il ne vienne pas crier au complot – Sarkozy n’a jamais utilisé ce genre d’argument et pourtant, lui il aurait eu de quoi.

    2. MisterClairvoyant

      M Juppé. Quand on donne la Légion d’Honneur à un membre connu des Frères Musulmans, (organisation terroriste au Proche-Orient, qui a des cellules dormantes en France), c’est très grave, et plus, pour quelqu’un qui voudrait être président de la république.
      Si on peut crier au complot, ce n’est pas contre lui, c’est lui contre la France.

    3. sergeb

      CETTE SALOPERIE DE JUPPÉ EST VENU ICI AU Canada dans un québec
      francophone inféodé a tout ce qui vient du moyen-orient a montreal pour être précis et y créer des foyers islamiste a l’Univ de montreal. C’est une richesse incommensurable semble t-il pour les montrealais du plateau
      de la gauche caviar ils sont tous des socialistes a saveur capitaliste pourvu qu’ils puissent s’enrichir sur les plus pauvres des citoyens et se donner bonne conscience radio canada les aide a s’enrichir avec l’argent des canadiens, on y retrouve les plus grands collabos tels les artistes vivant de subventions étatique les politiciens sont d’ailleurs très prets d’eux, en tête nous retrouvons naturellement le pm trudeau petit prof d’art dramatique. Cela devient aussi merdique qu’en Europe.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap