toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Révélation dans Paris-Jaffa : les médias ont choisi leurs champions


Révélation dans Paris-Jaffa : les médias ont choisi leurs champions

Nos chers médias ont, une fois encore, ouvertement choisi en lieu et place des électeurs quelle devra être la tête d’affiche du duel se jouant dans quelques semaines à la primaire des Républicains pour affronter Marine Le Pen lors de la présidentielle de 2017.

A quelques heures du second débat de la primaire des Républicains, Paul Amar interroge Philippe Moreau-Chevrolet sur ce qu’il faut attendre de celui-ci et qui a encore des chances de changer la donne.

Au détour d’une phrase, une réalité se fait jour : les médias ont déjà choisi les vainqueurs du premier tour, voir à la primaire et pourquoi pas à la présidentielle. Ils sont pris la main dans le sac en train de fausser le jeu à coups d’arguments tronqués et de sondages achetés, si l’on en croit les propos de Philippe De Villiers dans l’une des éditions du Polonium.

Loading...

Paul Amar : A votre avis, ce débat sera déterminant ? Ou est-ce que se sera évolutif en attendant le vote de novembre, avant 2017 ?
Philippe Moreau-Chevrolet : A ce stade, la presse française a choisi. Ce sera Juppé contre Sarkozy au deuxième tour. Il ne voit pas d’autre scénario et ce débat a peu de chance de changer la donne puisque dans l’esprit des gens, Alain Juppé a une avance et commence à rassembler dans son camp.

Tout va bien dans le meilleur des mondes me direz-vous et c’est plié d’avance donc ? En fait, pas vraiment. Juste après le débat, le Figaro proposait un sondage (indisponible depuis) appelant ses lecteurs à se prononcer sur le meilleur des candidats à l’issue de ces échanges. Et là, patatras, la version des médias fait plouf ! Sur les 25000 votants, François Fillon arrive en pole position (27%), suivi par Nicolas Sarkozy (à peine 25%) puis par Alain Juppé (autour de 22%). Donc auprès des électeurs du Figaro, ceux qui sont vraisemblablement les plus motivés pour voter à cette primaire, non seulement François Fillon pourrait arriver en tête mais en plus Alain Juppé pourrait ne pas faire partie des finalistes. Une analyse que les sondeurs ne permettent pas de remettre en question puisqu’ils admettent que leurs sondages contiennent une marge d’erreur avoisinant les 10%.

Ainsi, à tous ceux qui disent non à la charia, non aux frères musulmans, non à l’homophobie, non au soutien des membres du gang des barbares, non aux arrangements avec les pro palestiniens et le BDS, non à l’antisémitisme inspiré par Merah, non aux horaires séparés pour les hommes et les femmes dans les piscines puis partout ailleurs, non aux meurtres d’asiatiques, non aux lynchages de policiers, non à la partition du territoire, non aux médias soutenant bec et ongles que le tueur au scooter est assurément un blond aux yeux bleus et se font désormais les porte-paroles d’Alain Juppé, rendez-vous dans les urnes pour dire oui à la liberté du peuple français, liberté telle qu’elle a été notamment définie en 1789 et 1793 dans les textes de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

@Sébastien COLIN pour Europe Israël News.





Chroniqueur Europe Israël News



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Révélation dans Paris-Jaffa : les médias ont choisi leurs champions

    1. capucine

      se sont les journaleux qui ont mis Juppé en tête des sondages et qui parlent de Juppé tout le temps ! Ont ils oubliés qu’il a eu des problèmes avec la justice et qu’il s’était exilé au canada et était devenu prof dans un université ?? je crois que les journalistes ont la mémoire courte ? i y a même eu une grève qui a paralysé tout Paris et les grandes villes française en 1995 à cause de lui Juppé !
      je ne voterais pas pour lui !!

    2. Jacques B.

      capucine, les journalistes ont pour beaucoup d’entre eux, et pour ceux qui occupent les places les plus influentes, jeté aux orties toute déontologie depuis belle lurette : ils ne valent pas mieux que la mafia d’Al Capone, on ne peut rien attendre d’eux.
      Ce n’est pas pour rien qu’ils soutiennent comme un seul homme, hystériquement, Clinton la corrompue, Clinton la criminelle, qui dans un État de droit digne de ce nom, aurait tôt fait de se retrouver au trou.

    3. Malcolm Ode

      Si un jour l’électorat français doit choisir entre Juppé ou Sarkozy comme Président, c’est que la démocratie aura échoué à créer un monde meilleur et qu’il faudra l’assujettir aux désidérata du Roi d’Arabie-Maudite.

    4. Eric

      On a l’impression que l’auteur penche pour Fillon… Ce monsieur, me semble-t-il, a été le fidèle premier ministre de Sarkozy, non ? Ne serait-il pas quelque peu solidaire du bilan de l’ancien président? Ces « primaires », quelle mascarade…

    5. Robert Davis

      C’est toujours le plus pro arabe qui a la faveur de la presse gauchiste et c’est naturellement al juppé le mufti de bordeaux qui l’emporte.

    6. spartacus13012

      Les medias ont pour seul et unique objectif d’amener marine le pen au second tour face a cavamieux dans ce but :

      – un eliminer a la primaire de la droite toute personne suceptible de batte cavamieux

      – deux garder sous le coude les arguments en mesure de discrediter le candidat de droite au premier tour de la presidentielle

      – trois presenter le second tour de la presidentielle comme dans le cas de 2002 « Le front republicain »

      Dans le cas ou cavamieux est battu au premier tour, on fait comme en 2002.

      Ca c’est la vision des journalistes, le peuple lui voit peut etre et certainement les choses autrement.

    7. Alice

      spartacus13012 exact , Drahi le propriétaire de I24news soutient et surement finance Valls , donc il a tout intérêt à avoir un faible comme candidat des LR, Juppé n’est pas le candidat des LR, du coup il y aurait Juppé ou Fillon le traître, Hollande et le FN, ceux qui ne veulent pas de Juppé ou du traitre ,voteraient ou blanc ou Le Pen , 3,4 % y croit encore

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *