toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Présidentielle américaine : la mytériseuse conseillère personnelle d’Hillary Clinton, une islamiste inflitrée. Par Mohamed Louizi


Présidentielle américaine : la mytériseuse conseillère personnelle d’Hillary Clinton, une islamiste inflitrée. Par Mohamed Louizi

« Hillary Clinton, victime de l’enquête sur l’ex-mari de sa plus proche conseillère » (1) … ou bien : « Huma Abedin, la «seconde fille» embarrassante d’Hillary Clinton » (2), ce sont les titres de deux articles du journal Le Monde, daté d’aujourd’hui. A la lecture attentive, il apparaît que le quotidien français parle en vérité pour ne rien dire, ou presque. Des informations ô combien capitales n’y figurent pas. Simple autocensure ? Manipulation de l’opinion publique ? Volonté de ne pas froisser les islamistes en France et leurs sous marins ? Peur de se contredire soi-même face à l’évidence ? … Libre à chacun d’en tirer les conclusions.

14908272_10211275495988118_746738878393446318_n

 

En effet, le scandale concernant Hillary Clinton et sa conseillère, exploité par le candidat républicain aux élections américaines suite à la décision du FBI, dépasse largement les histoires de cul, comme le laisse entendre Le Monde. L’affaire est beaucoup plus complexe que ça. Le Monde ne peut l’ignorer. D’ailleurs, depuis plusieurs années, le profil, plus que trouble de la conseillère très spéciale d’Hillary Clinton, intéresse et la presse américaine et la presse arabe, qui pointent toutes les deux son rôle dans le rapprochement constaté entre La Maison Blanche, sous la présidence de Barack Obama, et les islamistes : plus particulièrement les Frères Musulmans. « Entrisme » ? « Infiltration » ? s’interrogent de fins observateurs et journalistes arabes et américains depuis des années.

Cette conseillère s’appelle Huma Abedin (هما عابدين) (3). Son père, originaire de l’Inde, s’appelle Syed Zainul Abedîn (1928-1993). Il fut islamiste de sa jeunesse à sa mort. Après être formé idéologiquement par deux figures islamistes indopakistanaises très célèbres : Abul Ala Maududi (1903-1976) – fondateur de la « Jamaat Islamiyya » au Pakistan et prônant, en son temps, l’application de la charia et le jihad armé global – et Abu el-Hassan el-Nadawi (1914-1999), il est parti s’installer aux USA pour enseigner à l’université. Sa fille Huma est née donc en 1976 aux USA. Mais, quelques années après sa naissance, la famille Abedin s’est installée en Arabie Saoudite. Car le papa a été invité par le régime wahhabite saoudien pour enseigner à l’université de Djeddah. Huma Abedin a donc été élevée chez les saoudiens wahhabites durant toute sa jeunesse, dans une famille islamiste très engagée. Il a rejoint les États-Unis ensuite pour ses études universitaires.

Lors de son séjour aux USA, son père avait constaté que la « minorité musulmane » américaine est « contrainte à se soumettre aux lois américaines non-islamiques ». De ce fait, « l’identité islamique est en danger » selon ses dires. En devenant conseiller de l’organisation salafiste saoudienne LIM (Ligue Islamique Mondiale) et membre des savants musulmans, à côté d’un certain Youssef Al-Qaradawi, il décida de créer l’IMMA (Institute of Muslim Minority Affairs) (4) depuis Djeddah. Quelques années plus tard, le siège social de l’IMMA a été transféré en Angleterre, à Londres. Aujourd’hui, c’est la maman de la conseillère spéciale d’Hillary Clinton qui le préside. Elle s’appelle Saleha Mahmoud Abedin, d’origine pakistanaise. L’objet de l’IMMA est clair depuis sa création : œuvrer pour préserver « l’identité islamique » en Occident et faire en sorte que les « lois islamiques » soient introduites, petit à petit, dans le monde occidental (les fameux accommodements raisonnables) (5).

Loading...

14925461_10211275523228799_1669274390640851802_n

Le site arabe « Al-Arabia » (6) explique la stratégie islamiste du père de Huma Abedin. En gros, Syed Zainul Abedîn vise le rétablissement du califat islamique comme ses mentors. Pour ce faire, il procède « comme le Prophète l’aurait fait » en son temps, pense-t-il : « le jihad de la prédication » comme étape nécessaire pour « atteindre le Tamkine » et l’établissement de l’Etat Islamique. Ce site, comme d’autres médias, dit clairement que l’entourage familial immédiat de la conseillère d’Hillary Clinton (le papa en particulier) ont marqué sa conscience politique. Huma Abedin, depuis 20 ans, depuis 1996, lorsqu’elle avait décroché un stage auprès du clan Clinton, ne quitte plus l’ex-First Lady, non sans ambition silencieuses. Les conditions de l’obtention de ce premier stage restent néanmoins floues. Certains journalistes pointent le rôle du Qatar, là où les USA, ont implanté la plus grande base militaire hors frontières !

Ainsi, quand Le Monde parle de la maman de Huma Abedin, il l’a présente uniquement comme :  » directrice d’une revue consacrée à l’islam, fondée par son mari, un musulman d’origine indienne décédé en 1993″ et puis c’est tout ! Mais sans rien dire de la ligne éditorialiste résolument islamiste de cette revue. Sans rien dire aussi de l’identité idéologique de son mari et des fonctions qui étaient les siennes au service du frérosalafisme et du wahhabisme supranational. Le Monde tait toutes ces données capitales nécessaires pour le débat démocratique. Une honte !

Il est regrettable de constater que jour après jour, ce journal français négocie des arrangements coupables avec la déontologie journalistique de base. Au lieu d’enquêter sérieusement sur l’entrisme des islamistes dans les entrailles des démocraties européennes et occidentales, en général, pour les détruire de l’intérieur, il préfère servir, consciemment ou inconsciemment, les ambitions idéologiques et politiques des islamistes. Un peu comme lorsqu’il titre hier : « Marwan Muhammad, porte-voix combatif des musulmans » (7). Ou bien lorsqu’il s’offre en tribune libre au frère musulman Tariq Oubrou (UOIF) – l’allié historique d’Alain Juppé, qui demeure favori des sondages à la présidentielle française – pour prôner « une visibilité musulmane discrète » (8), en accord avec sa « charia des minorités », qui rappelle étrangement l’autre « charia des minorités » de Syed Zainul Abedîn, le papa de la conseillère d’Hillary Clinton. Cela n’est pas un simple raccourci !

14937381_10211275524788838_8445688377639797605_n

Toutefois, la seule différence entre les deux islamistes est que la fille de l’indopakistanais Syed Zainul Abedîn a ôté son « voile » – Taqiyya oblige – pour faire de l’entrisme politique au sein de l’entourage de Clinton et passer ainsi inaperçue. Quant à Tareq Oubrou, et bien qu’il dit avoir évolué au sujet de la question du « voile » et de sa prescription religieuse (ou pas), il a bel et bien envoyé ses propres filles au Maroc – témoignent des proches – pour poursuivre leurs études là-bas, il y a quelques années, échappant ainsi à l’interdiction des signes ostensibles à l’École en France : une cohérence. Mais cela est une autre histoire !

Pourquoi Le Monde n’enquête pas à tous ces sujets ? Pourquoi Le Monde n’analyse pas l’entourage immédiat de certains favoris des sondages pour les prochaines élections présidentielles françaises (Tareq Oubrou à l’ombre d’Alain Juppé ; Bariza Khiari à l’ombre d’Emmanuel Macron ; … ) J’avoue ne pas avoir de réponses définitives, mais quelques éléments de réflexion, que je réserve pour un prochain post (preuve matérielle à l’appui), éclaireront la stratégie islamiste médiatique globale, que les Frères musulmans ont déjà pratiqué avec plus ou moins de succès en Égypte, et qui en Occident, semble être plus efficace face à des journalistes très « habiles ».

Mohamed Louizi ancien frère musulman

Learn Hebrew online

Source :

(1) – http://www.lemonde.fr/…/hillary-clinton-victime-de-l-enquet…

(2) – http://www.lemonde.fr/…/huma-abedin-la-seconde-fille-embarr…

Loading...

(3)- https://en.wikipedia.org/wiki/Huma_Abedin

(4)- https://en.wikipedia.org/…/Institute_of_Muslim_Minority_Aff…

(5)- Un article analytique en anglais de Christian Troll éclaire l’univers idéologique du papa de la conseillère de Clinton : http://www.sankt-georgen.de/leseraum/troll14.html

(6)- Lire en arabe ici : http://www.alarabiya.net/…/من-هو-والد-هوما-مستشارة-هيلاري.h…

(7)- http://www.lemonde.fr/…/marwan-muhammad-porte-voix-combatif…

(8)- http://www.lemonde.fr/…/pour-une-visibilite-musulmane-discr…





Journaliste canadien indépendant. Spécialiste des questions sur l'islamisme, le terrorisme, la géopolitique, et sur le conflit Israélo-arabe.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Présidentielle américaine : la mytériseuse conseillère personnelle d’Hillary Clinton, une islamiste inflitrée. Par Mohamed Louizi

    1. Esther

      Huma s’est mariee avec un Juif. Selon l’islam, une femme musulmame n’a pas le droit de se marier avec un non musulman. C’est bien etrange.

    2. filouthai

      Une fois encore , je dois rappeler une histoire bien connue en Méditerranée : le cheval de Troie.
      On peut voir cette histoire comme une parabole ou les soldats grecs qui s’infiltrent dans la ville de TROIE sont remplacés dans une autre situation
      par une femme qui s’installe dans les sphères du pouvoir ,
      ou par des « migrants » qui vont constituer des groupes semant le désordre (pour rester modéré).
      Je vous laisse faire les liens utiles.

    3. Nina

      Pour les musulmans, épouser un juif ou juive, est une victoire. En Israel, c’est un problème récurrent. Une sorte d’intifada des arabes palestiniens qui en ont fait une façon de lutter contre les juifs.
      Des milliers de jeunes filles ont été « séduites » et emmenées dans des villages arabes. Vite engrossées, elles deviennent esclaves de leurs belles-familles et ont peur de fuir de crainte de devoir abandonner leurs enfants.
      Le problème est si grave qu’une femme de Rabbin a du ouvrir une institution pour ces femmes lorsqu’on arrive à les exfiltrer, ce qui hélas n’est pas toujours le cas.

      Pour Huma Abedin, épouser un juif comme Anthony Weiner était un plus dans son djihad. Elle est aux ordres du pouvoir saoudien.
      Or, Weiner juif, démocrate brillant devait devenir le futur Maire de New York.

      Il a commis une grosse erreur alors qu’il allait être élu : il a fait un selfie de son sexe et l’a envoyé à une fan.

      Huma Abedin a vite pardonné et fait un gosse avec son mari juif dans la foulée.
      Cela n’a pas suffit à Anthony puisqu’il a recommencé et que la musulmane et amie-fille d’Hillary Clinton a largué son mari au mois d’Août dernier.

      Si jamais Hillary gagne, nous aurons les frères musulmans wahhabites à la maison blanche. Huma Abedin a pu refiler tous les renseignements aux arabes lorsque Hillary était secrétaire d’état aux affaires étrangères. TOUT.

      Si elle réussit à être Présidente, les arabes seront aux commandes de la nation la plus puissante du monde ! Vous voyez les dégâts ?

    4. Jacques B.

      L’auteur parle du Monde, mais il aurait pu parler du Figaro, qui ce jour publie un « article » sur son site internet qui glorifie littéralement Huma Abedin, avec cette incroyable phrase censée résumer cette personne : « Portrait d’une héroïne moderne, symbole d’une Amérique ouverte et multiculturelle. » – inutile de dire qu’il n’y a dans cet « article » aucune allusion ni aux casseroles de Clinton, ni aux liens étroits entre Abedin et les Frères musulmans…

      Les pseudo-journalistes français sont bluffants quand il s’agit de désinformer leurs concitoyens.

    5. Misterclairvoyant

      C’est une taupe à la solde des frères musulmans, qui s’infiltrent partout comme Tariq Ramadan, qui s’est marié avec une française, pour devenir demain, président de la République.

    6. zohra mahi

      Musulmane je ne me sens représentée ni par l’auteur de cet article lui-même ancien frère musulman ni par cette pseudo musulmane qui épouse un Juif alors que c’est formellement proscrit. Tous ces gens se sont donné la main pour saccager l’Islam, le vrai, l’éternel, celui qui demeurera jusqu’à la nuit des temps comme une religion du juste milieu et de la fraternité. Tous les mercenaires glanés ça et là pour le discréditer et donner une fausse image de ce que nous les musulmans normaux vivons dans notre vie de tous les jours faite de partage et d’altruisme , mourront de leur belle mort .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *