toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Persécutions et discriminations des minorités religieuses en hausse, dans les pays arabo-musulmans


Persécutions et discriminations des minorités religieuses en hausse, dans les pays arabo-musulmans

Dans son rapport, l’organisation catholique Aide à l’Église en détresse dénonce des « persécutions » ou des « discriminations » dans 38 pays.

Dans le monde, la liberté religieuse est en recul. Encore plus inquiétant, elle a subi une nouvelle dégradation entre 2014 et 2016, selon un rapport de l’organisation catholique Aide à l’Église en détresse (AED) publié mardi 15 novembre. Ce rapport dénonce des « persécutions » ou des « discriminations » importantes dans 38 pays, notamment sous l’action d’un « hyper-extrémisme islamiste ».

Cette fondation internationale de droit pontifical, qui a examiné la situation de 196 pays de juin 2014 à juin 2016, estime que des persécutions religieuses sont établies dans 24 d’entre eux, de l’Indonésie à la Libye, en passant par l’Inde. Dans 14 autres, comme l’Iran et l’Ukraine, des discriminations lui semblent constituées.

Aggravation dans 14 pays

Certes, l’AED ne parle pas de « grave déclin » de la liberté religieuse, comme elle l’avait fait en 2014. « La situation est restée stable » dans 21 des 38 pays suscitant l’inquiétude, et s’est même améliorée dans trois, le Bhoutan, l’Égypte et le Qatar, note la fondation. Mais le constat d’ensemble était « déjà si mauvais » dans sept pays (Afghanistan, Irak, Nigeria, Corée du Nord, Arabie saoudite, Somalie et Syrie) qu’il « pouvait difficilement empirer ».

Loading...

En outre, 14 pays « ont vu leur situation s’aggraver nettement depuis 2014 », estime l’AED. C’est le cas du Bangladesh, pays à nette majorité musulmane où « les groupes religieux minoritaires sont [une] cible », avec « 48 meurtres en 18 mois ». Ou encore du Soudan, où la fondation catholique déplore l’« arrestation de ministres du culte » et la « saisie de terres appartenant à l’Église ».

Un « hyper-extrémisme islamiste »

En cause dans cette « dégradation » globale : un phénomène de violence que l’AED qualifie d’« hyper-extrémisme islamiste », marqué par un « processus de radicalisation exacerbé » et une « augmentation considérable des attaques ». Le Moyen-Orient n’est pas le seul concerné, mais « c’est bien dans cette région du monde que ces attaques ont été les plus massives », relève Marc Fromager, directeur de l’AED pour la France.

Si les principaux responsables des persécutions sont des organisations – comme l’EI ou Boko Haram – et non des Etats constitués et reconnus, une « nouvelle vague de répressions » émane de régimes autoritaires comme ceux du Turkménistan et de la Chine, où l’AED (aide à l’Eglise en détresse) pointe la « démolition de croix dans 2 000 églises ».

En Érythrée, « au moins 3 000 chrétiens sont emprisonnés à cause de leur foi », selon l’organisation.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Persécutions et discriminations des minorités religieuses en hausse, dans les pays arabo-musulmans

    1. Aline1

      C’est dur de dire cela :

      Mais l’attitude laxiste du Pape François et ses amitiés islamistes tendraient à encourager les persécutions.

      Les Chrétiens au Proche-Orient ne peuvent compter sur lui – Et les médias importants préfèrent à longueur de journaux parler de sujets annexes souvent, et ces derniers temps – Trump a été une aubaine pour eux.

      Quand à dénoncer ce qui arrive à ces malheureux, les Médias restent beaucoup plus réservés si ce n’est silencieux souvent.

      C’est un crève-cœur.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *