toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Maroc: deux jeunes filles «Surprises en train de s’embrasser» ont été arrêtées à Marrakech


Maroc: deux jeunes filles «Surprises en train de s’embrasser» ont été arrêtées à Marrakech

Deux adolescentes ont été arrêtées à Marrakech pour homosexualité. «Surprises en train de s’embrasser», elles ont été placées dans une prison pour majeures. Les associations crient au scandale. Leur procès est fixé pour le vendredi 4 novembre 2016.

Deux jeunes filles, âgées de 16 et 17 ans, ont été arrêtées à Marrakech le 27 octobre 2016 pour homosexualité. L’association Union féministe libre (UFL), à l’origine de l’information, «condamne vivement l’arrestation des deux filles, ainsi que le traitement qu’elles subissent actuellement au sein de la prison de Boulamhara». Selon Tel Quel, elles ont été surprises en train de s’embrasser dans une maison du quartier Hay Mohammadi à Marrakech.

Le responsable local de l’Association marocaine des droits humains (AMDH), Omar Arbib, s’inquiète des conditions de détention des deux mineures. Depuis leur incarcération, «leurs familles n’ont pas été autorisées à les rencontrer», précise au magazine le responsable associatif.

UFL
Capture d’écran © DR

L’article 489 du code pénal marocain prévoit des peines de six mois à trois ans de prison et des amendes pour «quiconque commet un acte impudique ou contre nature avec un individu de même sexe». 

Loading...

Les médias relatent régulièrement des actes d’agressions, des menaces de mort, des procès ou des manifestations contre l’homosexualité. C’est pourtant la première fois que des jeunes filles sont arrêtées pour ce motif. Selon l’association UFL, la mère d’une des adolescentes a expliqué avoir été informée par les autorités du transfert des deux mineures à la prison locale de Boulamharaz «et non au niveau d’un centre pénitentiaire pour mineurs»,regrette l’UFL.

De nombreuses associations appellent à la dépénalisation de l’homosexualité au Maroc. Elles avaient reçu, le 2 juin 2015, de soutien de Stefan Olsdal, le bassiste de Placebo (lui-même homosexuel) qui a affiché sur son torse le chiffre «489» lors d’un concert au Maroc.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Maroc: deux jeunes filles «Surprises en train de s’embrasser» ont été arrêtées à Marrakech

    1. michel boissonneault

      Bien oui c’est donc épouventable de voir 2 filles s’embrasser ….. c’est tellement plus normal de lapider , couper des têtes , exciser ….. voir 2 êtres humain s’aimer est pour eux une anomalie …..
      putain qu’ils sont primitif

    2. Armand Maruani.

      Deux jeunes filles en taule parcequ’elles s’embrassent .

      Mais on oublie que Marrakech est une ville de prostitution et de pédophilie pour les étrangers et les notables qui viennent avec leur fric .

      Quant aux pauvres et aux misérables la police les écarte de la ville .

    3. DANY83270

      Pourtant, un film mettant en situation des jeunes filles sur grand écran leurs relations homosexuelles été réalisé par un metteur en scène Arabe (Marocain) a obtenu la Palme d’Or au festival de Cannes , quel paradoxe !
      selon qu’on appartient à la Jet society ou à la plèbe on a droit à des traitements différents:merci à La Fontaine !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *