toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Majoration de « l’aide au retour » pour étrangers en situation irrégulière


Majoration de « l’aide au retour » pour étrangers en situation irrégulière

Le montant maximum de l’allocation forfaitaire accordée sur demande aux étrangers faisant l’objet d’une obligation de quitter le territoire français (dans le cadre de l’aide au retour) est porté à 1.850 € pour les demandes présentées jusqu’au 31 décembre 2016.

Pour ces personnes, l’allocation forfaitaire varie de 50 € à 100 € selon les pays et la majoration reste limitée à 350 €.

Les étrangers, en situation irrégulière, qui font l’objet d’une obligation de quitter le territoire français, peuvent solliciter, s’ils résidaient depuis au moins 6 mois en France, une aide au retour dans leur pays d’origine (sauf s’ils ont été placés en rétention).

La demande d’aide s’effectue au moyen d’un formulaire dédié auprès de la direction territoriale de l’Ofii compétente dans le département. En plus de l’allocation forfaitaire, cette aide au retour, versée par l’Ofii, comprend, au moment du départ, d’autres aides dont le montant dépend du pays d’origine :

• aide administrative et matérielle à la préparation du voyage vers le pays de retour (réservation des billets d’avion, aide à l’obtention des documents de voyage, acheminement du lieu de séjour en France jusqu’à l’aéroport de départ en France, accueil et assistance, lors des formalités de départ à l’aéroport) ;

• prise en charge des frais de transport depuis le lieu de départ en France jusqu’à l’arrivée dans le pays de retour incluant le transport de bagages dans des limites fixées selon les pays de retour par le directeur général de l’Ofii.

En complément ou indépendamment de l’aide au retour, des aides à la réinsertion économique et sociale peuvent être proposées aux étrangers rentrés dans leur pays.

Textes de référence : Arrêté du 9 novembre 2016 relatif au montant d’allocation forfaitaire majoré applicable aux demandes d’aide au retour présentées jusqu’au 31 décembre 2016

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Majoration de « l’aide au retour » pour étrangers en situation irrégulière

    1. Aline1

      A partir du moment où ils ont été encouragés à venir…

      Je ne suis pas choquée qu’on les aide un minimum pour partir. Sinon comment peuvent-ils faire, s’ils n’ont pas les moyens pour le faire ?

    2. zanaroff

      Ils peuvent revenir quand ils veulent et retoucher l’aide 3 mois après. Bref, un cycle sans fin, une pompe à fric interminable. Déjà je billet d’avion est pas donné, et certains français ne prennent même pas de vacances, alors donner l’argent aux étrangers, la belle affaire !!!… je connais quelqu’un qui a vécu seule avec sa fille avec 6 francs et six sous, et jamais la CAF ne lui a donné de chèques vacances. Quand elle en a réclamé au bout de quelques années où elle avait droit on lui a refusé en disant qu’il n’y en avait plus pour elle. Elle est belle la France, pays de dégénérés.

    3. Debout

      Comme disent les commentaires précédents : on les paie et ils reviennent
      après un mois de vacances  » à l’ étranger » !!!….

      La Communauté Européenne est semble-t-il, une communauté d’ imbéciles !…

    4. Aline1

      En effet, si c’est ainsi qu’il font cela pose problème.

      Mais la faute à qui, à la France qui se montre dans l’incapacité d’empêcher ce genre de choses.

      Tous les profiteurs du monde, quand on les laisse faire : profitent !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *