toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le président « à vie » Mahmoud Abbas réélu à l’unanimité à la tête du Fatah


Le président « à vie » Mahmoud Abbas réélu à l’unanimité à la tête du Fatah

.

Le président de l’Autorité palestinienne (AP), Mahmoud Abbas, a été réélu mardi à l’unanimité à la tête de son parti, le Fatah, avant même le début du septième congrès du mouvement, rapporte l’agence de presse palestinienne, Wafa.

Le Congrès du parti palestinien Fatah, a débuté ce mardi et devrait permettre la réorganisation des rangs autour de son président Mahmoud Abbas, chef de l’Autorité palestinienne (AP), sans modifier en profondeur son programme, estiment les experts.

Les 1500 cadres du parti, réunis pendant 5 jours à Ramallah en Cisjordanie au siège de l’AP, devront élire leur direction:

80 membres du Conseil révolutionnaire – une quarantaine d’autres étant désignés par la direction – et 18 membres du Comité central, sa plus haute instance, dirigée par Abbas qui a également le pouvoir de nommer les 4 membres supplémentaires de ce Comité.

Ce septième congrès, repoussé à plusieurs reprises, sera composé à 73% de délégués du parti ayant passé la majeure partie de leur vie en Cisjordanie, contrairement aux conférences précédentes, rapporte le site Al-Araby al-Jadeed.

DR

DR
« Mohamed Dahlan et Mahmoud Abbas »

Les soutiens de Mohamed Dahlan, rival de longue date d’Abbas, n’assisteront pas à l’événement en raisons des scissions internes du parti.

A la mi-journée, des cadres, récemment écartés du parti, ont assuré avoir fait les frais de cette politique.

Dimitri Diliani, élu au Conseil révolutionnaire lors du dernier Congrès en 2009 n’a pas été invité cette année avec des dizaines d’autres parce que, dit-il, « nous portons une voix différente ».

Il comptait tenir une conférence de presse à Ramallah, annulée au dernier moment après « des menaces, dont certaines de mort, des services de sécurité ».

‘Le système ne marche plus’

Il y a bien eu, affirme Jibril Rajoub, membre du Comité central venu des services de sécurité et désormais très actif patron du sport palestinien, « des opposants et des dissidents » qui n’ont pas été invités. Reconnaissant une « erreur », il assure toutefois que « personne n’est visé » et que « la priorité est de tenir le Congrès ».

Car selon lui, ce rassemblement doit avant tout permettre de revoir de fond en comble l’organisation du mouvement, fondé en 1959. « Le système des années 1960 ne marche plus en 2016 », affirme-t-il.

ABBAS MOMANI (AFP)

ABBAS MOMANI (AFP)
« Jibril Rajoub, membre du Comité central du Fatah et très actif patron du sport palestinien, le 28 novembre 2016 à Ramallah »

« Il faut prendre en compte les circonstances actuelles: le système a été créé lorsque nous étions en diaspora et nous sommes maintenant sur le sol national, il a été mis en place pour une étape révolutionnaire, maintenant nous avons un Etat ».

Ces élections permettront de « choisir des dirigeants pour la prochaine étape », explique Saëb Erakat, numéro deux de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), candidat pour un nouveau mandat au sein du Comité central, selon une source proche.

Une prochaine étape qui s’annonce compliquée alors la division entre l’Autorité palestinienne qui contrôle la Cisjordanie et le Hamas islamiste qui tient la bande de Gaza empêche la tenue d’élections depuis 10 ans.

Le discours d’Abbas est attendu pour 18H00 (16H00 GMT).

Le Fatah est la « colonne vertébrale » de l’OLP, l’entité reconnue internationalement comme représentant les Palestiniens, rappelle Wassel Abou Youssef, membre de la direction de l’OLP issu du groupe terroriste Front populaire de libération de la Palestine. Tout changement au sein de ce parti aura donc une incidence sur l’OLP, qui chapeaute l’AP.

L’objectif du Congrès, explique son porte-parole Mahmoud Abou al-Hija, est de déterminer « que faire » face à « l’horizon politique bouché et l’impasse des négociations ». Le Fatah évoquera ainsi, assure-t-il, les différentes initiatives de paix portées par la France ou les pays arabes et la possible saisie du Conseil de sécurité de l’ONU contre Israël.

Source i24news







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap