toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le conseiller juif du Roi du Maroc fait l’apologie de « la tragédie palestinienne » sans oser parler de la tragédie marocaine !


Le conseiller juif du Roi du Maroc fait l’apologie de « la tragédie palestinienne » sans oser parler de la tragédie marocaine !

 

J’ai rarement autant hésité avant d’écrire ce billet. Car l’hypocrisie des Juifs de Cour pro-arabe est parfois insupportable. Il y a de quoi être révolté !

Lors d’un récent  évènement organisé par l’ambassade de France au Maroc, le conseiller du roi Mohammed VI, André Azoulay, de confession juive, avait affirmé que « la tragédie palestinienne est au cœur des réflexions au Maroc.»

« La tragédie palestinienne est au cœur de nos réflexions », a déclaré M. Azoulay lors d’un colloque du Forum euro-méditerranéen des jeunes leaders qui s’est tenu du 14 au 16 octobre 2016 à Essaouira.

« Tant que le peuple palestinien sera dans la situation actuelle, je suis un être amputé, mutilé, en danger de mon judaïsme. Comment est-ce que je peux être juif tant que le peuple palestinien n’a pas retrouvé sa liberté, sa justice et sa dignité et vivre dans son Etat a côté d’un Etat israélien ? », a-t-il ajouté.

Le Forum euro-méditerranéen des jeunes leaders est organisé par l’ambassade de France en partenariat avec l’ONG « Marocains pluriels » et l’association Essaouira-Mogador.

Il bénéficie du soutien de la Fondation Anna Lindh et est parrainé par l’ancienne ministre française de la Justice et pro-palestinienne, Elisabeth Guigou, présidente de cette fondation ainsi M. Azoulay, le père de la ministre française de la Culture, Audrey Azoulay.

Loading...

Mr.Azoulay occulte le fait que les dirigeants palestiniens sont les premiers responsables de la situation actuelle et du blocage du processus de la Paix. De plus, chez les palestiniens il n’existe aucun consensus en faveur de la paix au Proche-Orient. Par contre ils aspirent à la destruction de l’État d’Israël dont la légitimité relève du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

Mr.Azoulay a choisi délibérément de ne pas rappeler aux jeunes marocains que les représentants du peuple Juif ont également approuvé la résolution de l’ONU qui avait établi l’Etat d’Israël aux côtés d’un Etat Arabe… Mais que les dirigeants arabes avaient refusé de laisser le droit aux juifs de vivre en paix sur la terre de leurs ancêtres.

 

Aprés cette sortie sur la « tragédie palestinienne », M. Azoulay oserez-vous parler de la vraie tragédie marocaine ?

 

Le conseiller juif du Roi du Maroc, qui considère que la « tragédie palestinienne est au cœur de nos réflexions », ne pourra pas parler des innombrables injustices qui persistent dans son propre pays.

Dernier exemple en date ce jeune marocain âgé de 31 ans qui est décédé, le vendredi 28 octobre 2016, alors qu’il tentait de s’opposer à la saisie et à la destruction de sa marchandise par des agents dans la ville d’Al-Hoceima, nord du Maroc.

 

Le vendeur de poisson a été broyé par une benne à ordure alors qu’il essayait de récupérer sa marchandise. Une mort brusque qui a suscité une vive émotion et l’organisation de plusieurs manifestations. Durant les funérailles du martyr Mohsine Fikri, le dimanche 30 octobre, des jeunes ont procédé au retrait du drapeau marocain.

La mort de ce vendeur de poisson broyé par une benne à ordure en essayant de récupérer sa marchandise est un véritable drame qui aurait pu être la première flamme d’un vrai embrasement au Maroc. Le roi a annulé une visite qu’il devait effectuer en Éthiopie.

Learn Hebrew online

Le pouvoir marocain, en panique, a sacrifié 11 personnes en procédant à leur arrestation pour essayer de calmer l’opinion publique.

La mort du vendeur ambulant, Mohcine Fikri, dans la ville côtière d’Al-Hoceima, dans ces circonstances terribles, avait rappelé l’affaire Bouazizi en Tunisie, qui a balayé vingt-cinq années de dictature en trois semaines seulement.

Le père de la victime a été sollicité aussi pour lancer un appel au calme à la population en colère.

Mr. Azoulay n’a pas le courage de se prononcer sur cette tragédie, ni sur la corruption généralisée qui frappe la monarchie alaouite. Préférant pleurnicher sur le sort des palestiniens au Maroc, le conseiller juif avait toujours fermer ses yeux sur ce qui se passe au sein de cette caste au pouvoir, incarnée par la famille royale et sa clientèle composée de fidèles et profiteurs autour de Mohammed VI, qui a fait main basse sur les richesses du Maroc et qui laisse dans une misère absolue la majorité du peuple marocain.

Les inégalités et les disparités sociales au Maroc sont non seulement flagrantes mais aussi choquantes et insupportables. De plus cinq millions de Marocains vivent en dessous du seuil de pauvreté avec moins de deux dollars par jour, d’après le rapport 2015 de l’organisation des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO).

Mr.Azoulay oserez-vous parler de cette tragédie marocaine au lieu de faire l’apologie d’une soi-disant « tragédie palestinienne » ?

L’an dernier le magazine économique américain Forbes a fait une réévaluation de la fortune du roi. Mohammed VI est situé dans le top 5 des plus riches d’Afrique. Sa fortune aurait augmenté de 3,6 milliards de dollars depuis l’année dernière !

Loading...

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Souhail Ftouh pour Europe Israël





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 27 thoughts on “Le conseiller juif du Roi du Maroc fait l’apologie de « la tragédie palestinienne » sans oser parler de la tragédie marocaine !

    1. Michelle ma Belle

      Faux : AZOULAY père et fille (qui est au Gouvernement ici) ne sont plus JUIFS ! Ils se sont convertis à l’islam. C’est donc de la Taquia de sa part que de porter ces propos !

    2. Salmon

      Et surtout le conseillé du roi du Maroc qui se dit Juif a laissé le maroc demander l’islamisation de Jérusalem
      sa fille au pouvoir en France ne doit pas etre étrangère au vote de la France à l’UNESCO

    3. larretch

      il ne parle pas des rifiains de l’ètat du rif annexer par la france qui veulent leurs indèpendance retrouvè

    4. Tamara

      Monsieur Azoulay devrait parler des tragédies dans le Monde, nombreuses au lieu de se focaliser sur la tragédie palestiniste, due à ses pseudo dirigeants noyés dans la corruption et qui ne souhaitent qu’une chose, faire perdurer cette situation, pour amasser des mannes d’euros et de dollars, et faire accuser l’humaniste Israël. Accuser Israël, c’est tellement facile car il ne lancera pas de fatoua, et il le laissera entrer en Israël comme bon lui semble, car en Israël, c’est la liberté et la démocratie.
      La misère de tant de peuples oubliés par leurs dirigeants les oblige à venir en Europe et on se demande si ce n’est pas une volonté de peupler ce continent par eux : encore une prise d’otages de personnes innocentes!!!!!
      Israël a le droit de défendre son pays et sa capitale toute Jérusalem. Il a le droit de faire installer tout moyen de locomotion sur ou sous terre : c’est son pays et ce n’est pas l’Unesco ou l’ONU dirigé par le pétrole qui vont faire la Loi!!!!!!!!!!!!!!!!!

    5. MisterClairvoyant

      Une Honte, si des juifs, honorent leurs bourreaux, qui ont chassé 850 000 juifs de monde arabe. Pendant que la plus part des palestiniens ont fuit Israël volontairement, en attendant que tous les juifs d’Israël soient tués et jetés a la mer par les armées arabes. Les réfugies juifs ne reçoivent pas un statut de réfugies ni des pensions de ONRWA. Tandis que les palestiniens oui, et encore posent de bombes en Israël. Les réfugiés juifs ont aussi la clé de leurs maisons dans toute l’Afrique du Nord et le Proche-Orient, mais ne posent pas de bombes dans ces pays. Comme quoi, l’ONU n’a pas aidait à l’intégration des réfugiés palestiniens dans leurs pays frères. Par contre Israël (petit pays) il a intégré tous les juifs venant du « Monde Arabe ».

    6. Salmon

      Azoulay

      « Jérusalem est née pour être partagée et pour rassembler« , a déclaré M. André Azoulay, Conseiller de SM le Roi et président de la Fondation Anna Lindh.

      S’exprimant à Rabat dans le cadre du Forum International organisé par la Fondation Yasser Arafat et Bayt Mal Alqods, Azoulay a tout d’abord tenu à rendre hommage à la mémoire du président palestinien décédé « leader emblématique de la cause palestinienne et architecte déterminé de la Paix des Braves entre la Palestine et Israël ».
      L’histoire saura écrire à cet égard l’immensité des espoirs qui ont accompagné l’émergence à Oslo d’une logique de paix et, à contrario, chacun peut aujourd’hui mesurer l’immensité des frustrations et la profondeur du sentiment d’échec qui prévaut, a souligné le Conseiller de SM le Roi en appelant à faire de l’héritage spirituel et culturel partagé par tous les fils d’Abraham à Jérusalem « la plate-forme de relance d’une négociation politique enfin respectueuse des droits de tous ».
      « Au fil des siècles, c’est à Jérusalem que nos mémoires se sont métissées et que nos histoires se sont mêlées pour faire de nos spiritualités respectives un espace qui privilégie l’écoute et l’échange », a ajouté le président de la Fondation Anna Lindh en saluant la décision de faire de Jérusalem la Capitale Arabe de la Culture en 2009.
      « Dans cette perspective, le moment est peut-être venu de reconquérir cette culture de l’altérité qui redonnera réalité et crédibilité à l’héritage commun dont nous prenons la responsabilité de nous prévaloir », a ajouté M. Azoulay en appelant au rétablissement et à la sauvegarde de tous les droits moraux, matériels et spirituels pour les Palestiniens de Jérusalem-Est « confrontés au quotidien à un état d’exception qui, s’il se prolongeait, risquerait de transformer un conflit territorial et politique en un conflit des religions, porteur de tous les dangers ».
      Se référant au message adressé au Forum de Rabat par SM le Roi, M. Azoulay a longuement développé pour conclure les fondements et la légitimité du rôle historique joué par le Maroc, mobilisé aux côtés du peuple palestinien, pour donner toutes ses chances à la coexistence de deux Etats égaux en souveraineté et en droits, la Palestine et Israël, avec à Jérusalem, qui ne peut être la propriété exclusive de qui que ce soit, un espace ouvert à tous avec deux capitales pour deux Etats, comme en convient désormais la Communauté internationale.

      source casafree

    7. Salmon

      « Jérusalem est née pour être partagée et pour rassembler« , a déclaré M. André Azoulay, Conseiller de SM le Roi et président de la Fondation Anna Lindh.

      S’exprimant à Rabat dans le cadre du Forum International organisé par la Fondation Yasser Arafat et Bayt Mal Alqods, Azoulay a tout d’abord tenu à rendre hommage à la mémoire du président palestinien décédé « leader emblématique de la cause palestinienne et architecte déterminé de la Paix des Braves entre la Palestine et Israël ».
      L’histoire saura écrire à cet égard l’immensité des espoirs qui ont accompagné l’émergence à Oslo d’une logique de paix et, à contrario, chacun peut aujourd’hui mesurer l’immensité des frustrations et la profondeur du sentiment d’échec qui prévaut, a souligné le Conseiller de SM le Roi en appelant à faire de l’héritage spirituel et culturel partagé par tous les fils d’Abraham à Jérusalem « la plate-forme de relance d’une négociation politique enfin respectueuse des droits de tous ».
      « Au fil des siècles, c’est à Jérusalem que nos mémoires se sont métissées et que nos histoires se sont mêlées pour faire de nos spiritualités respectives un espace qui privilégie l’écoute et l’échange », a ajouté le président de la Fondation Anna Lindh en saluant la décision de faire de Jérusalem la Capitale Arabe de la Culture en 2009.
      « Dans cette perspective, le moment est peut-être venu de reconquérir cette culture de l’altérité qui redonnera réalité et crédibilité à l’héritage commun dont nous prenons la responsabilité de nous prévaloir », a ajouté M. Azoulay en appelant au rétablissement et à la sauvegarde de tous les droits moraux, matériels et spirituels pour les Palestiniens de Jérusalem-Est « confrontés au quotidien à un état d’exception qui, s’il se prolongeait, risquerait de transformer un conflit territorial et politique en un conflit des religions, porteur de tous les dangers ».
      Se référant au message adressé au Forum de Rabat par SM le Roi, M. Azoulay a longuement développé pour conclure les fondements et la légitimité du rôle historique joué par le Maroc, mobilisé aux côtés du peuple palestinien, pour donner toutes ses chances à la coexistence de deux Etats égaux en souveraineté et en droits, la Palestine et Israël, avec à Jérusalem, qui ne peut être la propriété exclusive de qui que ce soit, un espace ouvert à tous avec deux capitales pour deux Etats, comme en convient désormais la Communauté internationale.

      source casafree

    8. Salmon

      Conseiller du roi du maroc
      le maroc est l’instigateur de la déjudaisation de Jérusalem avec les autres pays arabes par l’unesco et l’onu
      en sachant qu’azoulay veut deux états
      je pense qu’il est pour quelque chose dans cette décision ce conseiller de merde
      et la fille a fait le reste en france

    9. filouthai

      Dans les camps de la mort , les kappos étaient les auxiliaires zélés des nazis.
      Il semble que Mr Azoulay remette à l’honneur cette fonction en servant avec servilité une Monarchie musulmane rétrograde.

    10. Victor PEREZ

      Et le peuple sahraoui ne l’amputera pas de son « Judaïsme » de cour ?

      Compter sur ces « Juifs » pour défendre Israël et le peuple juif revient à se suicider.

    11. HUBELE-AMAR

      Quelle honte ce Azoulay !!!!! Il parle des palestiniens mais pas des juifs du Maroc qui ont été renvoyés à coups de pied au cul !!! Qu’il se souvienne 20 Aout 1955 : Qui a été le bouc émissaire des marocains musulmans ? Les juifs pardi, et c’est comme cela que les 3/4 de ma famille sont partis en Israél, heureusement que ça existait sinon, je ne sais pas où ils seraient partis, les pauvres !!!! Tout leur a été brûlé (maison, magasin, etc …) et ils sont partis avec un balluchon, oui, M. Azoulay : réveillez-vous !!! Même un marocain m’en a parlé à Strasbourg !!!!! Et votre fille : kif kif !!! Vous essayez de sauver votre place, c’est tout !!!!!!

    12. Cri-cri

      Pauvre homme, complètement à côté de ses babouches !
      A la niche, gentil chienchien, maintenant que tu as fait le bô !

    13. Marie Esther

      une honte.
      quand je suis à Nahariya chez moi, je vis au milieu des juifs marocains, des vrais qui me racontent l’histoire de leur famille…mais eux leurs ancêtres vivaient dans le mellah et surtout ils sont restés juifs. Ce Mr Azouulay n’est plus juif. peut être ?

    14. HUBELE-AMAR

      Je reviens sur l’article de Azoulay : Allez M. Azoulay, lisez un peu Daniel Sibony et vous verrez un peu ce que c’est que la « dhimitude » des pauvres juifs et l’antisémitisme des Musulmans envers les juifs du Maroc !!! Après vous pourrez la ramener en parlant des palos !!!!!!!Et répondez si vous en êtes capable !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    15. HUBELE-AMAR

      Alors M. Azoulay : Vous avez assisté à la journée mondiale des « Réfugiés juifs des pays Arabes » ????? Sûrement que non, sinon vous perdriez votre job !!!! Kappo !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *