toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le community manager de Nicolas Sarkozy tweete : « Alain Juppé vous souhaite une belle Toussaint à tous ! #fairepartdedécès »


Le community manager de Nicolas Sarkozy tweete :  « Alain Juppé vous souhaite une belle Toussaint à tous ! #fairepartdedécès »

L’affiche de campagne du maire de Bordeaux, candidat à la primaire à droite, est raillée sur internet pour son caractère désuet, presque mortifère.

C’est une affiche qui fait beaucoup parler d’elle, ce 1er novembre. Celle de la campagne d’Alain Juppé, candidat à la primaire à droite et adversaire principal de Nicolas Sarkozy. Une affiche publiée sur Twitter lundi soir par le bras droit du maire de Bordeaux, sur laquelle il apparaît sobrement en costume sur un fond gris-bleu. Au-dessus de la photo est repris un des slogans de sa campagne, les dates de la primaire et, en dessous, l’adresse de son site web. Fermez le ban?

Sacha Straub-Kahn sur Twitter

Loading...
En moins de 140 signes, le CM de l’ancien président égratigne autant l’âge du candidat Juppé que son affiche. Contacté par le Huffington Post, ce dernier assure ne pas « comprendre » que l’on puisse mal prendre ce tweet. « Chacun est libre de son interprétation. Ce tweet n’engage que moi », explique-t-il.

Un tweet qui a toutefois été supprimé quelques heures après sa publication. « Très élégant », a commenté laconiquement Gilles Boyer, en réaction à la publication de l’article du Huffington Post titré « Le CM de Nicolas Sarkozy tweete le faire-part de décès d’Alain Juppé pour la Toussaint ».

« On dirait un avis de décès »

Pourquoi l’affiche de campagne d’Alain Juppé pour la primaire à droite suscite-t-elle autant de commentaire? Sur Twitter, et notamment chez les sympathisants de l’ancien président qui aspire à le redevenir, on raille son côté très austère et désuet. Difficile de ne pas y voir une proximité avec l’affiche de campagne de Jacques Chirac… en 1981.

capture
A gauche l’affiche de campagne de Juppé en 2016, à droite, celle de Chirac en 1981. Gilles Boyer (montage L’Express.fr)

 

« On dirait un avis funéraire, un avis de décès. C’est sinistre », a jugé l’éditorialiste Christophe Barbier sur BFMTV. Contacté par L’Express, André Gunthert, maître de conférence à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), où il occupe la chaire d’histoire visuelle, juge pourtant cette image « parfaitement banale, conventionnelle » et pointe plutôt les premiers commentaires négatifs qui ont véhiculé une certaine perception globale de l’image.

« Cette affiche elle-même ne pose pas vraiment de problème, explique-t-il. Mais sur Twitter, on peut se laisse influencer. Les premiers commentaires émanent de militants [sarkozystes] impliqués. C’est tout à fait évident que l’on se laisse manipuler par les militants, qui ont saisi l’occasion. Ce qui est intéressant, c’est de voir que cette vision orientée entraîne toutes les autres. Du coup, tout le monde a une vision de cette affiche qui passe par un commentaire dépréciatif. Alors qu’objectivement, cette affiche est totalement sans intérêt ». Une affiche « sans intérêt » pourtant beaucoup commentée à quelques semaines du premier tour.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Le community manager de Nicolas Sarkozy tweete : « Alain Juppé vous souhaite une belle Toussaint à tous ! #fairepartdedécès »

    1. Armand Maruani.

      Un jour de Pentecôte, le Saint-Esprit était descendu sur la tête du curé ….!

      > Un curé qui a besoin d’argent pour sa paroisse s’inscrit à un jeu télévisé.
      C’est un peu surprenant, mais Jean-Pierre Foucault en a vu d’autres et il commence :
      – « Alors, première question, Monsieur l’Abbé, pour 1 000 EUR :
      à quoi vous fait penser le chiffre 22 ? »

      – « à l’expression « 22, v’là les flics ! »

      – « C’est votre dernier mot ? »
      – « Oui, Jean-Pierre, c’est mon dernier mot »
      – « Très bonne réponse, Monsieur l’Abbé ! »
      – « On continue pour 5 000 EUR ? »
      – « Oui ! »

      – « À quoi vous fait penser le chiffre 33 ? »
      – « A une visite chez le médecin, lorsqu’il demande au patient :

      Dites 33 »

      – « C’est votre dernier mot ? »
      – « Oui, Jean-Pierre, c’est mon dernier mot »
      – « Encore une bonne réponse, Monsieur l’Abbé ! »

      – « Bien ! Alors pour vingt mille 20 000 EUR, un peu plus compliqué :
      à quoi vous fait penser le chiffre 69 ? »
      Les sourires fleurissent dans le public, qui imagine l’embarras du candidat curé. Au bout d’un moment, le prêtre semble abandonner et annonce :
      – « Là, je donne ma langue au chat ! »

      Tonnerre d’applaudissements des spectateurs et félicitations de l’animateur :
      – « Excellent, Monsieur l’Abbé ! Excellent !
      Votre expression est pudique, mais tout le monde aura compris ! »
      – « On continue pour 50 000 EUR ? »
      – « Oui, répondit le curé sans savoir pourquoi sa réponse était acceptée.

      – « Alors là, je dois dire que vous avez de la chance :
      nous sommes dans votre domaine !
      La question est en effet la suivante :
      qu’a dit Ève en se voyant pour la première fois dans la glace ? »
      Cette fois-ci encore, notre brave curé se creuse la cervelle, il se récite mentalement toute la Genèse , mais sur ce point précis, rien !
      Finalement, il avoue :
      – « Alors là, j’ai vraiment un trou… »

      De nouveau, les applaudissements de la foule font trembler le studio d’enregistrement et l’animateur en sautille d’excitation :
      – « Magnifique, mon Père : c’est la bonne réponse.
      Que fait-on après cet exploit ? On tente les 100 000 EUR ? »

      Le curé ne comprend pas très bien comment il a pu donner encore la bonne réponse sans la connaître, mais, admettant que les voies du Seigneur sont impénétrables même à la télévision, il décide de continuer :
      – « C’est pour les œuvres de la paroisse, donc, oui, je continue ! »

      L’animateur exulte. Le public aussi. La tension est à son comble.
      – « Et qu’a dit Adam en se voyant pour la première fois
      dans une glace ? »

      Le pauvre curé qui ne savait même pas qu’il y avait un miroir dans le jardin d’Eden, réalise que les questions du jeu sont bien plus difficiles que ce qu’il avait imaginé
      – « Oh ! Franchement, je ne pensais pas que cela deviendrait si dur !

      La foule est carrément debout et scande « Le million ! Le million ! »
      – « Excellentissime ! dit le maître du jeu.
      « Alors, tenterons-nous le million ? »

      Le curé n’a toujours pas compris pourquoi on lui dit qu’il a bien répondu, mais conclut que c’est Dieu qui l’aide. Du coup, en pensant à tout ce qu’il pourra faire avec un million, il décide de continuer !

      L’animateur :
      – « Alors, qu’a dit Adam quand il a su qu’Ève était enceinte ? »

      Après un long silence, catastrophé d’avoir tout perdu, le curé a tout de même la force de répondre :
      – « Mon Dieu, je savais que j’aurais dû me retirer plus tôt ! »

      « Bingoooooooooooooo ! »

    2. ghysly44

      Et bien au moins cette affiche a le merite d’afficher la couleur au moins on sait ce qui nous attend ….. avec lui ce sera la fin …. la boucle sera bouclée !! Hollande a commencé et AJ finira le travail !!!!!!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *