toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’amitié entre les États-Unis et Israel sera “meilleure que jamais”, promet un conseiller de Donald Trump


L’amitié entre les États-Unis et Israel sera “meilleure que jamais”, promet un conseiller de Donald Trump

Le niveau de l’amitié entre les États-Unis et Israël va croître comme jamais auparavant et elle sera meilleure que jamais”, selon David Friedman, conseiller de Donald Trump pour le dossier israélien.

“Le niveau de l’amitié entre les États-Unis et Israël va croître comme jamais auparavant et elle sera meilleure que jamais, même par rapport aux administrations républicaines du passé”, a déclaré David Friedman, co-président du Comité consultatif sur Israël de la campagne Trump et son conseiller principal sur les affaires israéliennes, au Jerusalem Post, quotidien national israélien.

Selon Friedman, qui serait pressenti pour être l’ambassadeur en Israël de l’administration Trump, les États-Unis vont déplacer leur ambassade de Tel Aviv vers Jérusalem, promesse de campagne du candidat.

Il a aussi suggéré que les États-Unis pourraient retirer une clause de son dernier accord d’aide militaire, qui stipule qu’Israël ne peut pas demander de rallonge avant l’expiration de l’accord, signé en septembre et qui dure sur 10 ans.

“Vous allez voir une relation très différente, positive, entre l’Amérique et Israël. […] L’hostilité entre Israël et les États-Unis sera finie. […] Nous allons avancer avec un respect mutuel et un amour mutuel et un avenir bien meilleur pour les États-Unis et Israël”, a rajouté Friedman.

 La mauvaise qualité des relations entre Benjamin Netanyahu et Barack Obama était notoire, entre querelles de personnes, reproches de l’administration américaine au sujet des Territoires occupés, et décision stratégique d’un rapprochement avec l’Iran. Si Hillary Clinton était considérée comme plus proche d’Israël, elle fut néanmoins le chef de la diplomatie de Barack Obama et soutenait l’accord nucléaire avec l’Iran, vilipendé en Israël.

Si Donald Trump a promis un soutien indéfectible pour Israël, comme il est traditionnel pour les candidats républicains, à plusieurs reprises de la campagne, il a néanmoins été accusé de flirter avec l’antisémitisme, et sa volonté d’un désengagement du Moyen-Orient, notamment du dossier Syrien, n’a pas plu à tout le monde. Trump avait engrangé 65 points de moins que Mitt Romney chez les américains vivant en Israël.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “L’amitié entre les États-Unis et Israel sera “meilleure que jamais”, promet un conseiller de Donald Trump

    1. Esther

      Il pourrait lui dire de faciliter pour deplacer l’ambassade aujourd’hui ou bien d exiger du premier ministre d’arreter la repression des Israelien sur le mont dutemple de dire de stopper big brother etablissement securite des milliers de drone dans le ciel en Israel surveillant la population juif d’Israel d’annexer la Judee et… autre propositions plus important pour contrer la repression de la majorite de la population juif de son pays.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *